On conduit la Cadillac ATS-V 2016 cette semaine

Lorsque Cadillac prend la peine d’apposer un badge V sur une de ses voitures, on est en droit de s’attendre à ce que ladite voiture soit très, très rapide.

La plus récente Cadillac à recevoir cet écusson est l’ATS-V, et Costa Mouzouris, collaborateur au Guide de l’Auto, est actuellement à Austin, Texas, pour conduire cette nouvelle bête. Au programme : deux turbos, 455 chevaux bien américains et la V la plus légère de tous les temps, selon le manufacturier.

L’ingénieur en chef de Cadillac, Tony Roma, n’hésite pas à parler de sa nouvelle ATS en termes élogieux, citant qu’elle donne l’impression d’avoir été construite dans un seul bloc d’acier.

Cette V a été conçue pour être utilisée sur circuit, et elle est d’ailleurs équipée d’un enregistreur de performance incluant une caméra haute-définition et divers systèmes de collecte de données, ce qui permet de partager ses temps au tour sur les réseaux sociaux.

Ça tombe bien, puisque notre essai du bolide inclut des tours de piste au Circuit des Amériques; nous allons donc pouvoir vous confirmer si l’ATS-V est aussi performante qu’elle le prétend.

En attendant, vous pouvez lire tout ce que nous avons écrit sur la Cadillac ATS-V ici.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contacts2016 Cadillac ATS-V: Une Cadillac de course? Oui Monsieur!
Cadillac a lancé sa première voiture haute performance de série V en 2004. Construite à partir de la berline CTS 2003, la CTS-V a été offerte par la suite en versions familiale et coupé. Jusqu’à maintenant, un seul autre modèle Cadillac, la XLR, peu populaire, avait eu droit au traitement …
Commentaires