Toyota au NYIAS : Rav4 Hybride et nouvelle berline Yaris

Le numéro un mondial n’a pas été avare dans le cadre du dernier Salon international de New York. En plus de nouveautés dans les familles Scion et Lexus, Toyota a dévoilé deux autres nouveautés concernant le marché canadien : le RAV4 Hybride et une nouvelle génération de la berline Yaris qui était absente de notre marché depuis quelques années. En ce qui concerne celle-ci, il faut préciser qu’elle n’est pas offerte sur le marché américain en tant que Toyota, mais en tant que Scion iA. Les objectifs commerciaux des deux marques n’étant pas les mêmes d’un pays à l’autre, Toyota Canada a décidé de conserver la berline sous sa propre bannière pour notre marché. Bon, je vous ai assez dérouté et passons à nos deux Toyota!

Un septième modèle hybride

Toyota est le champion toutes catégories de la motorisation hybride et il était normal qu’il propose un jour une version du RAV4 faisant appel à cette technologie. Bien que le prix de ce modèle n’ait pas été dévoilé lors du lancement à l’immense Centre Javits de New York, on peut supposer qu’il sera plus élevé que celui des modèles à motorisation classique. C’est sans doute pour cette raison que le RAV4 hybride sera uniquement décliné en deux versions plus luxueuses, XLE et Premium. Celles-ci possèdent en équipement de série un système de traction intégrale sur demande à commande électronique, nommé AWD-i, et des roues en alliage exclusives de 17 et de 18 pouces. Le constructeur n’a pas spécifié quelle serait la puissance de ce VUS compact qui sera propulsé par un quatre cylindres de 2,5 litres associé à un moteur électrique, mais il a promis plus de puissance que le modèle conventionnel et une meilleure économie de carburant. Un autre moulin électrique aux roues arrière assure la traction intégrale. 

Les versions à moteur thermique offriront quatre modèles dans leur catalogue : LE, XLE, Limited et la nouvelle version SE. Par la même occasion, Toyota a décidé de procéder à une révision esthétique de toute la gamme. Comme les nouveaux XLE et Limited hybrides, toutes ces versions du RAV4 2016 présentent un extérieur rafraîchi, d'allure plus fluide et plus dynamique. La partie avant a sérieusement été revue. Les stylistes ont profité de la versatilité que leur confèrent les DEL pour créer un ensemble plus dynamique. À l’arrière, le pare-chocs a été redessiné tout comme le hayon et les feux arrière intégrant des DEL. Les passages de roue sont plus gros et reliés en leur partie inférieure par une ligne de caractère. Celle-ci est en parallèle avec une autre qui est placée directement sous la ceinture de caisse. Les roues en alliage sont toutes nouvelles également. 

Par la même occasion, l’habitacle a subi lui aussi une cure de rajeunissement. La qualité des matériaux est meilleure, le volant est gainé de cuir, les porte-gobelets peuvent dorénavant accommoder un récipient doté d’une anse, et un écran multifonction de 4,2 pouces est également de la partie.

Le RAV4 offre aussi en option un système de visionnement en plongée faisant appel à quatre caméras pour donner au conducteur une vue panoramique des alentours. 

Au sommet de l’offre des RAV4 à moteur thermique, la nouvelle version SE possède une suspension à caractère plus sportif ainsi que des éléments de style qui la démarquent. 

La berline Yaris est de retour

Après un hiatus de quelques années, la gamme Yaris accueille encore une fois une berline qui viendra s’aligner à côté du modèle hatchback dans les salles de démonstration des concessionnaires. Celle-ci sera vendue aux États-Unis en tant que Scion iA. Mais au Canada, ce sera une Toyota.

Pas besoin d’examiner cette voiture de plus près pour conclure qu’elle est nettement plus élégante que l’ancienne version. Il faut mentionner sa calandre particulièrement belle, une autre preuve que les stylistes de Toyota ne sont plus restreints dans leurs élans créatifs. L’habitacle est doté de matériaux de qualité et son niveau d’équipement est supérieur à la moyenne.

Le moteur quatre cylindres de 1,5 litre produit 106 chevaux et vient de série avec une boîte manuelle à six vitesses tandis qu’une transmission automatique à six rapports est optionnelle. Celle-ci possède un mode Sport. Toyota promet une plate-forme très rigide et des suspensions en mesure de privilégier l’agrément de conduite.

Enfin, malgré le déni des responsables des représentants de Toyota rencontrés au Salon de New York, c’est un secret de polichinelle que cette Scion iA / Toyota Yaris berline est très, très près de la nouvelle Mazda2 fabriquée dans la même usine mexicaine. Comme il s’agit d’un projet conjoint entre les deux constructeurs japonais, il ne faudrait pas se surprendre de la chose. Cette affinité expliquerait également pourquoi on insiste tellement chez Toyota pour vanter la conduite sportive de cette Yaris. Mais peu importe qui a la paternité du modèle, celui-ci semble être bien né.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

New YorkToyota nous amène un nouveau VUS hybride
Toyota est probablement le manufacturier de véhicules hybrides le plus prolifique actuellement. Depuis la Prius originelle, le constructeur a diversifié sa sélection pour inclure à peu près tous les types d’autos sur le marché; on peut se procurer une berline intermédiaire (Camry), diverses voitures luxueuses (Lexus) et même des sous-compactes …
New YorkOn se prépare pour la prochaine Toyota Yaris berline
La sous-compacte de Toyota, la Yaris, n’a jamais été appréciée pour ses caractéristiques dynamiques : tout comme son ancêtre Echo, cette voiture est beaucoup plus à l’aise dans la circulation urbaine qu’aux mains d’un amateur de conduite nerveuse. La plus récente nouvelle à nous provenir de chez Toyota pourrait changer …
New YorkScion iM: dévoilement hors norme
S’il faut se fier aux documents de presse remis aux chroniqueurs automobiles lors du dévoilement de la nouvelle Scion iM en avant-première du Salon de l’auto de New York, les clients potentiels de cette marque sont des jeunes qui « recherchent l’aventure, le plaisir et des sensations fortes dans des …
ActualitéUne entente entre Toyota et Mazda
Importante nouvelle provenant du Japon : lors d’une réunion, les constructeurs Toyota et Mazda ont officialisé leur partenariat. Celui-ci durera plusieurs années, et les résultats de cette entente seront visibles dès les prochains mois. L’accord est plutôt simple (du moins, en surface) : les technologies des deux compagnies seront partagées …
ActualitéPas de Mazda2 aux États-Unis
Le premier véhicule qui sortira de la nouvelle union entre Toyota et Mazda sera une petite sous-compacte aux multiples personnalités. Cette voiture sera vendue à plusieurs endroits sous différents noms, et il est de plus en plus difficile de s’y retrouver. Chez nous, on la connaîtra sous le nom de …
Premiers contactsYaris Berline 2016 : une petite adoptée
Quand j’ai conduit pour la première fois la Yaris berline 2016, c’était à Toronto, en juillet. J’y étais pour faire l’essai de la Scion iM, afin d’écrire le texte qui allait paraître dans le Guide de l’auto 2016 . Pour l’occasion, j’avais également essayé la Yaris berline, et malheureusement pour …
ActualitéUne Toyota Yaris de 210 chevaux sera dévoilée à Genève!
On se moque souvent de Toyota, et du fait que ses produits seraient « ennuyants ». Si c’est vrai que par le passé, nous avons eu droit à quelques produits soporifiques, on doit bien admettre que la compagnie reprend tranquillement du poil de la bête. La nouvelle Camry s’annonce très …
Commentaires