Salon de l'auto de Los Angeles: Des coups de coeur à la dizaine!

Bien qu’on associe souvent la côte ouest américaine aux luxueuses voitures de sport et à la conduite débridée mise en vedette dans certains films, le Salon de Los Angeles s’est pratiquement toujours révélé être une déception par rapport à ceux de Détroit, New York et Chicago. Jadis organisé en même temps que celui de Détroit en janvier, les organisateurs l’ont déplacé en novembre afin de ne pas subir la comparaison avec celui-ci et on a mis l’emphase sur les voitures vertes et écologiques.

Malgré tout, le LAIAS est encore à la traine face à ses concurrents bien que les constructeurs automobiles font l’impossible pour rendre ce rendez-vous automobile plus attrayant. Tant et si bien que j’ai été en mesure de sélectionner un nombre anormalement élevé de « coups de cœur ». Les voici donc…

1 Black Pearl
Bien que cette voiture soit unique et fabriquée par un artisan, à mon avis c’est la plus belle du salon. Ses lignes rétro, son allure générale et l’intégration de la calandre lui donnent une incroyable élégance. Et son pedigree est encore plus intéressant. En effet, sa silhouette a été dessinée par James Hetfield du groupe Metallica tandis que c’est l’atelier de Rick Dore qui a produit ce chef-d’œuvre à partir du châssis d’une Jaguar 1948. La carrosserie en aluminium a été façonnée par les maitres de la fabrication Marcel et Luc De Lay.

2 Ford Mustang Shelby GT350

En 1965, Carroll Shelby, le grand manitou des voitures nord-américaines de sport, décidait de muscler davantage la Mustang « ordinaire » dévoilée une année plus tôt. Il a augmenté la puissance du moteur, amélioré la suspension et modifié quelque peu la carrosserie en plus de faire appel à ces deux larges bandes longitudinales qui sont devenues la signature visuelle des Shelby GT.
Cinquante ans plus tard et une année après le dévoilement de la Mustang de dernière génération, la direction de Ford poursuit l’œuvre du regretté Carroll Shelby. La carrosserie est plus aérodynamique, le V8 produit 500 chevaux tandis que la plateforme plus rigide et la suspension sport promettent une conduite plus sportive.

3 Mazda CX-3

Il y a des mois que la rumeur circulait à propos de ce nouveau modèle qui permet à Mazda de faire sont entrée dans le segment des VUS compacts, un créneau en développement depuis l’arrivée des Buick Encore, Chevrolet Trax, Mitsubishi RVR et tout récemment le Honda HR-V. Le Mazda CX-3 sur le plan esthétique reprend les lignes de l’élégant CX-5 qui bénéficie en même temps pour 2015 d’une légère révision esthétique. La planche de bord moderne est une réussite. Le moteur SKYACTIV est un quatre cylindres 2,0 litres couplé à une transmission automatique à six rapports et à un rouage intégral.

4 Toyota FT-1 2.0

Toyota avait créé une surprise lors du Salon de Detroit 2014 avec une première version de la FT-1. Une voiture virtuelle initialement créée pour le jeu vidéo Gran Turismo qui avait été matérialisé. Cette fois, le constructeur est passé à la seconde étape : la construction d’une voiture pouvant potentiellement rouler et ultimement fabriquée en série. La FT-1 2.0 est toujours aussi jolie que la première version tandis que l’attention aux détails, l’aileron arrière par exemple, est plus poussée. Raison de plus pour espérer que la version 3.0 devienne finalement la prochaine Supra.

5 Alfa Romeo 4C

Vrai que l’Alfa Romeo 4C n’est pas une première en soi. Il est aussi vrai que cette automobile bien que fort jolie est une réussite en demi-teinte sur la route, étant trop onéreuse par rapport à ses performances. De plus, le confort est marginal. Mon coup de cœur s’explique surtout par la seule présence d’Alfa Rome à un salon automobile nord-américain. En effet, la légendaire marque milanaise sera distribuée en Amérique au cours des mois à venir. La première offre est ce 4C fort joli mais appelé à une distribution confidentielle. Toutefois, chez Fiat-Chrysler on nous promet plusieurs nouveautés dans le futur. Cela mérite un coup de cœur.

6 Toyota Mirai

Les gens rencontrés au Salon de Los Angeles étaient tous d’accord. La Toyota Mirai ne remportera pas de prix d’élégance. Il semble en effet que deux équipes de designers ont dessiné cette voiture. Le premier groupe a conçu une section avant d’allure sportive et audacieuse tandis que celui qui a concocté la section arrière a l’air d’avoir manqué d’imagination. Par contre, les ingénieurs ont été fort astucieux en développant un moteur à pile à combustible suffisamment compact pour être intégré dans une berline intermédiaire et assez économique pour songer à une commercialisation régionale sur la côte ouest américaine.

7 Cadillac ATS-V

La Cadillac ATS dévoilée il y a une couple d’années a mérité pratiquement tous les accessits possibles en plus de remporter de multiples prix et honneurs. Cette fois, on passe à la seconde étape du développement de cette élégante voiture, la version V. Signe des temps et en accord avec la catégorie, les ingénieurs ont décidé d’ignorer le moteur V8, jugé trop lourd, pour choisir un moteur V6 à double turbo produisant 455 chevaux et 445 lb-pi  de couple (603 Nm) associé à une boite manuelle à six rapports ou encore à une boite automatique à huit vitesses. Cadillac promet une accélération de 0-60 mph (0-96 km/h) de 3,9 secondes et une vitesse de pointe de 185 mph (299 km/h). Et Cadillac a dévoilé qu’il participera au Pirelli Challenge avec une ATS de course propulsée par un moteur de 600 chevaux. Ça semble sérieux.

8 Volkswagen Golf R Sportwagen

Cette allemande dévoilée à Los Angeles en première mondiale se voudrait la voiture idéale. Elle propose le caractère pratique d’une familiale, la qualité d’assemblage propre à la marque, un rouage intégral qui a fait ses preuves en plus d’être propulsé par un moteur quatre cylindres 2,0 litres produisant tout près de 300 chevaux. Puisque la Golf R hatchback est disponible sur notre continent, on serait porté à croire que la familiale devrait suivre. Malheureusement non. C’est pourquoi cette voiture mérite notre coup de cœur et… notre coup de pied. Messieurs de VW, pourquoi pas? Où est passée la logique germanique?

9 Porsche 911 GT America

Ce coup de cœur n’est pas accordé à la compagnie Porsche mais bien à la voiture de course, conduite par l’acteur américain Patrick Dempsey, qui était exhibée dans l’entrée dans la salle de présentation exclusivement réservée à Porsche. Que voulez-vous, noblesse oblige! Pas parce que Dempsey a nécessairement brillé en course, mais pour avoir « volé le spectacle » lors du dévoilement d’une 911 GTS en première mondiale. Lorsque Dempsey est arrivé dans le kiosque, la foule a délaissé le responsable qui présentait la nouvelle 911 pour se tourner vers l’acteur. Une fois de plus, le star power a eu le dessus sur la tôle, aussi excitante soit-elle.

10 Mercedes-Maybach S600

Voici une façon élégante de récupérer un produit à la suite d’un échec. En effet, la marque Maybach qui devait concurrencer Rolls-Royce a été un cuisant échec. Pas parce que la voiture n’en valait pas la peine, mais elle était trop proche des produits Mercedes-Benz de la Classe S. Cette fois, on abandonne l’idée d’une marque Maybach autonome pour l’associer à la Classe S en en faisant le modèle le plus huppé de toute la gamme. La Mercedes-Maybach S600 devient donc le modèle le plus cher et le plus luxueux chez Mercedes-Benz. Son moteur? Un V12 biturbo de 590 chevaux. Quant au luxe, c’est le tout inclus et mieux encore.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Los AngelesMazda dévoile enfin le CX-3 2016
Mazda profite du Salon de l’auto de Los Angeles pour introduire le dernier-né de la famille, le CX-3 2016. Ce VUS « ultracompact » se place directement sous le CX-5 et aura la tâche de rivaliser avec des modèles tels que le Chevrolet Trax, le Nissan Juke, le Jeep Renegade …
Los AngelesMazda amène un nouveau véhicule au Salon de Los Angeles, le CX-3
Comme chaque année, on s'attend à ce que les manufacturiers lancent des concepts ahurissants et leurs futurs modèles de production au salon de Los Angeles, puisqu'il s'agit d'un des plus gros salons de l'année. Nous venons juste d'apprendre que Mazda dévoilera un tout nouveau multisegment compact. Baptisé CX-3, le petit …
Los AngelesFord Mustang GT350 2016: De légende en légende
Aucune autre voiture sportive en Amérique du Nord n’a autant d’attrait que la Mustang. Les inconditionnels de la Chevrolet Corvette diffèrent certainement d’avis, mais limitons la Mustang à la catégorie de sportives de prix abordable et elle domine aussi bien la Chevrolet Camaro que la Dodge Challenger. La Mustang, ce …
Los AngelesToyota Mirai : l’hydrogène, énergie du futur?
Les manufacturiers automobiles travaillent depuis longtemps sur la création d’une voiture pouvant fonctionner à l’hydrogène : depuis la première Chevrolet Electrovan de 1966, plusieurs essaient de rentabiliser ce mode d’énergie, puisque celui-ci a l’énorme avantage de ne pas polluer, étant donné qu’il ne rejette que de l’eau dans l’atmosphère. Il …
Los AngelesCadillac ATS-V : réplique américaine à la BMW M3/M4
Avec la plus récente refonte de la CTS (qui s’est agrandie et alourdie), les Allemands pensaient pouvoir dormir tranquilles : peu importe ce que Cadillac ferait, il leur serait impossible de transformer leur grosse berline en engin capable de dévorer un circuit aussi rapidement que leurs M3/M4! Mais surprise, la …
Los AngelesMercedes-Maybach : La limousine de la marque à l’étoile
Avec la résurrection du nom Maybach, Mercedes-Benz complète la réorganisation destinée à clarifier un peu le nombre de ses modèles : désormais, Mercedes-Maybach offrira la crème de la crème en matière de confort, Mercedes-AMG se concentrera sur les modèles sportifs et Mercedes-Benz héritera de tout le reste. Ça ne démystifie …
Los AngelesVolkswagen Golf R Variant : l’ultime VW est une familiale
Pour la première fois de l’histoire des Golf survitaminées, le mâle alpha de la famille ne prendra pas la forme d’un coupé à hayon (telles l’ancienne Golf R et la R32, pour ne nommer que celles-là) : en effet, le manufacturier de Wolfsburg présente la Golf R Variant au Salon …
Commentaires