Cadillac ATS-V.R: Une autre Cadillac pour la piste

Quand GM avait dévoilé sa nouvelle berline CTS-V, on avait été surpris de découvrir une berline sportive capable d’en découdre avec les autos allemandes déjà bien établies dans le segment. Cependant, pour se construire une réputation dans le milieu de la performance, il faut passer par la piste. C’est pourquoi la CTS-V.R vit le jour. Au fil des ans, elle prouva que la marque à la couronne de laurier (qui n’a plus ladite couronne) pouvait concevoir une voiture de course, gagnant 26 fois, montant 91 fois sur le podium et remportant le championnat des manufacturiers de la coupe Pirelli World Challenge 5 fois.

C’est maintenant le temps pour la nouvelle ATS-V de faire ses preuves, et Cadillac a choisi de réutiliser une recette qui marche en créant l’ATS-V.R. Par contre, celle-ci ne se contentera pas de dominer en Amérique du Nord : puisqu’elle rencontre les spécifications GT3, elle ira se battre contre les bagnoles européennes directement sur leur terre natale.

Avec une version modifiée du V6 à double turbo de 3,6 litres, la Cadillac ATS-V.R peut développer jusqu’à 600 chevaux. Pour la course, elle sera cependant limitée à 450. Grâce à l’emploi massif de fibre de carbone (toit, capot, valise, ailes, portes,  aileron, parechocs avant et arrière, diffuseurs, alouettes…), elle ne pèse que 1 315 kg. La boite séquentielle à six rapports avec palettes au volant est placée sur l’essieu arrière, donnant une répartition des masses presque parfaite.

On pourra voir la voiture se mesurer aux autres bolides de la catégorie GT3 dès le début de la saison 2015.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisCadillac ATS 2014: À deux doigts de devenir une vedette
En 2003, après des décennies de décrépitude, Cadillac lançait la CTS. La mission de cette nouvelle berline? S’attaquer aux Audi A4, BMW Série 3, Infiniti G et Mercedes-Benz Classe C. La CTS, bien qu’excellente, n’a jamais réussi son mandat. Cadillac vient de remédier à la situation en dévoilant, l’an dernier, …
Premiers contactsCadillac coupé ATS 2015 : De quoi bousculer les allemandes
Chez Cadillac, quand une porte se ferme, une autre semble s’ouvrir aussitôt. Le coupé CTS vient à peine de disparaître à l’horizon que déjà on voit apparaître le coupé ATS 2015. Plus petit que son prédécesseur, l’ATS est un coupé d’entrée de gamme qui joue un rôle différent chez Cadillac …
Nouveaux modèlesCadillac dévoile l’ATS coupé
Avec la Cadillac ATS, GM a un excellent produit entre leurs mains, capable de soutenir la comparaison avec les meilleures berlines intermédiaires de luxe (BMW Série 3, Mercedes-Benz Classe C, Audi A4 et autres Lexus IS). Comme toutes ces concurrentes sont vendues en plusieurs configurations, il était logique de s’attendre …
Los AngelesCadillac ATS-V : réplique américaine à la BMW M3/M4
Avec la plus récente refonte de la CTS (qui s’est agrandie et alourdie), les Allemands pensaient pouvoir dormir tranquilles : peu importe ce que Cadillac ferait, il leur serait impossible de transformer leur grosse berline en engin capable de dévorer un circuit aussi rapidement que leurs M3/M4! Mais surprise, la …
TorontoCadillac ATS-V : On l'admire à Toronto
Avec la plus récente refonte de la CTS (qui s’est agrandie et alourdie), les Allemands pensaient pouvoir dormir tranquilles : peu importe ce que Cadillac ferait, il leur serait impossible de transformer leur grosse berline en engin capable de dévorer un circuit aussi rapidement que leurs M3/M4! Avec l' ATS-V, …
Commentaires