Audi A5/S5 Cabrio, premières données et photos officielles

Bien que l’on soit à une année près de la commercialisation des Audi A5/S5 versions cabriolet, le constructeur aux anneaux nous présente déjà les données techniques de ces dernières, assorties d’une pluie de photos.

Toujours fidèles au toit souple

Afin de pouvoir respecter les lignes fluides, voire sensuelles des versions coupés, les designers ont choisis d’opter pour un toit souple, mais judicieusement insonorisé. Une décision qui n’a pas due être facile à prendre, compte tenu de la popularité que connaissent actuellement les coupés-cabriolet à toit rigide escamotable. D’ailleurs, sa principale rivale, la BMW de Série3 a optée pour cette approche.

Si vous roulez à moins de 50 km/h, il est possible d’animer ce toit électriquement et ce selon votre convenance. Ce dernier met 15 secondes pour se découvrir, tandis que l’opération inverse demande 2 secondes supplémentaires.

Le même intérieur

L’habitacle de ces versions cabriolet, est identique à celui que l’on retrouve dans les versions coupés. En utilisant le principe du toit souple, cela permet à ces dernières d’offrir une habitabilité similaire à celle des coupés A5/S5. Très BCBG, ces voitures haut de gamme bénéficient de matériaux et de recouvrements très riches, peu importe la version choisie. La finition et la présentation des produits griffés Audi, sont considérées comme une référence en la matière, dans toute l’industrie.

Deux modèles, trois moteurs

L’Audi A5 cabriolet 2010 qui sera disponible à l’automne prochain, bénéficiera de deux moteurs connus, mais revus et repensés. Ainsi, l’inépuisable quatre cylindres de 2,0 litres TFSI turbocompressé deviendra le moteur d’entrée de gamme. Sa puissance passe de 200 à 211 chevaux et son couple rejoint les 258 lb-pi. Dans les versions à traction avant, cette motorisation sera accouplée à une boîte électronique à variation continue de type CVT. Une transmission automatique Tiptronic à six rapports accompagnera les versions à traction intégrale Quattro.

Dans un deuxième temps, nous retrouvons le V6 3,2 FSI de 265 chevaux, le même que l’on retrouve actuellement sur les coupés A5 à traction intégrale Quattro. Il sera lui aussi accouplé à la boîte Tiptronic à six rapports.

Finalement, la puissante Audi S5 cabriolet bénéficiera d’un tout nouveau moteur. Le gros V8 disparaîtra et sera remplacé par un V6 de 3,0 litres de 333 chevaux, offrant un couple de 325 lb-pi (441 Nm) à 2 900 tr/min. Une boîte manuelle à six vitesses et séquentielle S-Tronic à double embrayage à sept rapports, complètent le tout.

Partager sur Facebook
Commentaires