Lee Iaccoca : neuf décennies d’innovations

En ce 15 octobre, Lee Iaccoca fête son 90e anniversaire de naissance. Ce nom est associé à la Ford Mustang, mais l’homme d’affaires en a fait beaucoup plus pour le monde de l’automobile.

Né en 1924 d’une famille d’immigrants italiens en Pennsylvanie, Lido Anthony Iaccoca a tout d’abord fait ses études en ingénierie à Bethlehem. Il a ensuite obtenu une bourse d’études pour s’inscrire à l’Université de Princeton, en politiques et en étude des plastiques. Puis il a amorcé sa carrière chez Ford comme ingénieur en 1946.

Il demeura en poste dans ce département durant quelques années, avant de demander un transfert vers le marketing et les ventes. Son premier grand coup de pub est survenu en 1956, quand sa campagne « 56 for 56 » fut lancée : elle permettait aux acheteurs de se payer une Ford neuve avec une mise de fonds de 20 % et un paiement mensuel de 56 $ par mois pour 3 ans. Ce succès permit à Lee d’avoir un poste au siège social de Ford à Dearborn, où il gravit rapidement les échelons. Le 10 novembre 1960, il fut nommé vice-président de la division Ford. En 1964, la Mustang est lancée. Cette bagnole doit son existence à Lee Iaccoca, puisqu’il a convaincu les dirigeants de la marque de la produire.

Fort du désormais légendaire succès de son projet, Iaccoca devient président de la Ford Motor Company en 1970.

Tout n’était pas rose, cependant; l’homme avait plusieurs divergences d’opinions avec Henry Ford II, qui détenait la majorité des actions de la compagnie. De plus, la débâcle de la Ford Pinto (qui pouvait exploser si elle était percutée par l’arrière) lui est directement attribuable. Même si Ford enregistra des profits de 2 milliards de dollars en 1978, Lee fut renvoyé de la compagnie après une violente dispute.

Par la suite, Lee Iaccoca fut courtisé par Chrysler; la compagnie était à l’époque très près de la faillite, et ses dirigeants pensaient que Lee pouvait sauver la mise. Dès son entrée dans la compagnie en 1979, il commença à restructurer l’entreprise à partir de zéro : il renvoya plusieurs employés, en recruta d’autres avec lesquels il était habitué à travailler chez Ford et vendit la division européenne de Chrysler. À peine deux ans plus tard, le manufacturier lance sa plateforme K, qu’on retrouve sous la Dodge Aries et la Plymouth Reliant. Ces petites voitures peu dispendieuses se vendirent extrêmement bien, et sauvèrent la compagnie de la faillite. En 1983, cette plateforme servit aussi à créer la Dodge Caravan, un autre succès instantané. Durant cette décennie, on pouvait souvent voir l’homme d’affaires lui-même dans les publicités de la marque et son slogan devint rapidement connu : « Si vous pouvez trouver une meilleure voiture, achetez-la! »

En 1987, Lee Iaccoca réussit à convaincre la direction de racheter AMC. Si cette marque était moribonde, elle possédait une division avec un énorme potentiel : Jeep. En fouillant à travers les projets de la marque, Lee découvre les plans du Jeep Grand Cherokee : il poursuivit le développement de ce véhicule, qui sortit en 1992. Cette année-là, l’homme prit finalement sa retraite.

Lee Iaccoca profite aujourd’hui de sa retraite, mais il a été la force directrice derrière plusieurs des icônes automobiles de notre époque. D’ailleurs, le site web Portfolio l’a nommé 18e plus important dirigeant d’entreprise de tous les temps.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsFord Mustang 2015: Entrée dans l'ère moderne
Depuis son arrivée en 1964, la Mustang est devenue un pôle d’attraction doublé d’un succès commercial pour Ford qui en a vendu plus de neuf millions d’exemplaires au cours des cinquante dernières années. Le cachet très particulier de cette voiture, qui a été la toute première des « pony cars …
Voitures anciennesUne Mustang en vacances
Le projet de restauration de notre Mustang 1967 a débuté en septembre dernier. Le but de cette restauration? Promouvoir la 50e édition du Guide de l’auto (2016) tout en créant, avec l’aide du CPA (Comité paritaire de l’automobile de Montréal), une formation en restauration automobile pour des élèves en carrosserie.
ActualitéLe père de la Ford Mustang est décédé
Lee Iacocca, une légende de l'industrie automobile qui a contribué à la popularité de l'emblématique Ford Mustang et a sauvé Chrysler de la faillite, est décédé mardi à l'âge de 94 ans, rapportent les médias américains. M. Iacocca a commencé sa très longue carrière dans l'automobile en 1946 chez Ford, …
Commentaires