Mercedes-Benz GLA 2015: Pratique ou sportif?

Points forts
  • Silhouette réussie
  • Excellente tenue de route
  • Version GLA 45 AMG
  • Sécurité active et passive poussée
  • Direction précise
Points faibles
  • Places arrière un peu justes
  • Visibilité arrière
  • Suspension ferme (GLA45 AMG)
  • Coffre de dimensions moyennes
  • Certaines commandes difficiles à lire
  • Caméra de recul en option
Évaluation complète

L’an dernier, Mercedes-Benz lançait la CLA, une berline se vendant pour moins de 40 000 $. L’opération a été un franc succès. À tel point que la berline a connu des ruptures de stock sur plusieurs marchés. Comme le souligne la seconde place de la CLA dans notre match des compactes de luxe dans le Guide de l’auto 2015, elle n’a pas usurpé son succès.

La GLA est la suite logique de la berline CLA et permet au constructeur de cibler le marché très populaire et très lucratif des VUS compacts de luxe à moindre coût puisque les deux véhicules partagent leur plateforme (dérivée de la ClasseB) et diverses composantes mécaniques. Il est possible de choisir entre la GLA 250 de prix plus abordable et la spectaculaire GLA 45 AMG et son moteur de 355 chevaux.

Style ravageur

Il est difficile de discuter des gouts et des couleurs. Cependant, l’unanimité semble avoir été faite quant à la silhouette du GLA. Le nez plongeant, les larges prises d’air avant, les parois encavées et la section arrière inclinée vers l’avant se conjuguent pour lui donner une allure plutôt sportive. En plus, ses formes raffinées sont efficaces sur le plan aérodynamique avec un coefficient de pénétration dans l’air de 0,29. Il faut ajouter que la GLA 250 et la GLA 45 AMG se départagent au niveau du style. La seconde possède des prises d’air avant plus grandes, une calandre avec une poutre centrale, tandis que la section arrière se distingue par un diffuseur noir et deux tuyaux d’échappement de chaque côté. Aussi, la garde au sol est plus basse sur la version AMG.

Qu’il s’agisse de la berline ou du VUS, la planche de bord est en tout point identique. On retrouve donc les mêmes buses de ventilation circulaires, l’écran d’information accroché sur la partie supérieure centrale et les deux cadrans circulaires séparés par un écran d’information droit devant le conducteur. Enfin, la climatisation est l’affaire d’un petit centre de commandes placé en partie inférieure. Son fonctionnement est simple mais certaines commandes sont difficiles à lire.

Les sièges avant sont confortables et fournissent un bon support latéral. Ceux de la GLA 45 AMG sont de type sport avec des rebords plus prononcés. Il est moins aisé de s’y assoir mais une fois bien installé, le niveau de confort est relevé et le support latéral excellent. Les places arrière offrent un dégagement pour les jambes acceptable pour la plupart des gabarits en raison du galbe des dossiers des sièges avant. Toutefois, les costauds s’y sentiront à l’étroit.
En raison de la configuration de la carrosserie avec hayon, l’accès à la soute à bagages est facile et le seuil de chargement relativement bas. Mais avec une capacité de 421 litres, ce n’est pas plus généreux qu’il ne le faut. Une fois le dossier abaissé, on peut bénéficier de 1235 litres d’espace, ce qui devrait suffire dans la majorité des cas. Soulignons au passage la présence d’une trappe passe-ski, un accessoire pratique.

Un seul quatre cylindres, deux puissances

Malgré l’étoile argentée au centre de la calandre souvent associée aux modèles prestigieux, du moins jadis, il ne faut pas oublier que la GLA partage sa plateforme et son moteur avec la Classe B, un modèle plutôt utilitaire. Bien que sa sonorité au ralenti soit parfois confondue avec celle d’un diésel, ce quatre cylindres 2,0 litres n’est pas dépassé sous le capot de la GLA. Sa puissance de 208 chevaux est adéquate et il est associé à une boite automatique à sept rapports dont les passages peuvent être gérés par des palets placés derrière le volant. Le rouage intégral 4Matic est de série. Il s’agit de la plus récente génération de cette mécanique. Il est au point et efficace sans faire sentir sa présence.

Le GLA 45 AMG est propulsé par le même moteur, mais celui-ci est fortement modifié et produit 355 chevaux et 332 lb-pied de couple. Il est associé lui aussi à une boite de vitesse automatique à double embrayage à sept rapports. Les passages de ceux-ci sont plus rapides car il s’agit d’une transmission revue et corrigée par AMG. Ce modèle se démarque également par une suspension sport plus ferme.

Comme toute Mercedes-Benz, la GLA est dotée d’une pléthore de systèmes de sécurité. Il y a bien entendu les dispositifs de détection de somnolence ATTENTION ASSIST et du radar COLLISION PREVENTION ASSIST avec freinage d'urgence assisté adaptatif qui peut procéder à un freinage automatique jusqu'à une vitesse de 200 km/h afin de réduire la gravité des accidents avec les véhicules qui roulent plus lentement ou qui sont immobiles. Le système freine également en présence de véhicules stationnés, et il est aussi en mesure de prévenir des collisions par l’arrière à une vitesse allant jusqu'à 20 km/h.

Pratique ou sportive : on a le choix

Avec sa silhouette sexy, le prestige de son constructeur et une mécanique bien adaptée, la GLA n’a pas le droit de décevoir au chapitre de la conduite. Son gabarit en fait davantage un multisegment qu’un authentique VUS, et cela se traduit par une tenue de route passablement relevée pour un véhicule de cette catégorie. Sa tenue en virage m’a semblé meilleure que celle de la CLA, probablement en raison de voies plus larges, et ce, malgré un centre de gravité un peu plus élevé. La direction est précise et son assistance bien dosée. Et les performances ne sont pas à dédaigner puisqu’il faut une poussière au-dessus de sept secondes pour boucler le 0-100 km/h. Les reprises sont correctes elles aussi. Toutefois, il arrive parfois que le moteur semble manquer légèrement de vigueur en laissant percevoir quelques vibrations en septième vitesse. Un coup sur un palet pour rétrograder, et c’est corrigé. Sur une route sinueuse, ce multisegment avale les virages sans roulis et le système 4Matic est garant d’une bonne neutralité.

La GLA 45 AMG est plus que puissante. Suffisamment pour réaliser le 0-100 km/h en moins de cinq secondes. Ajoutez à cela une suspension sport, une direction plus rapide ainsi que des pneus d’été de qualité, et n’importe quelle petite route en lacets devient une excuse pour se faire plaisir au volant. De plus, lorsqu’on accélère à fond, les passages des rapports sont soulignés par une pétarade semblable à celle des voitures en course.

La GLA n’est pas parfaite, mais elle possède un amalgame de qualités techniques et esthétiques qui s’associent à un comportement routier équilibré, sans oublier qu’il s’agit d’un véhicule pratique. J’allais oublier : même si ce n’est pas un authentique tout-terrain, l’option Off-Road avec sa garde au sol plus élevée, sa suspension spéciale et un indicateur de positionnement des roues offre un petit quelque chose que certains vont apprécier.

Attendez-vous à voir beaucoup de GLA sur nos routes.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BlogueLes VUS de Mercedes-Benz 2015: La famille est complète
Mercedes-Benz est un constructeur renommé pour la qualité de ses véhicules à vocation luxueuse, et ses dirigeants se font un point d’honneur de couvrir la presque totalité des catégories sur le marché. Il suffit de consulter Le Guide de l’auto 2015 pour constater l’étendue de la gamme des produits du …
Los AngelesMercedes-Benz G-Code: Un rival à l’Audi Q1?
Pour s’assurer de ne pas laisser Audi seul dans un segment de niche, Mercedes-Benz a peut-être dévoilé ce qui serait un compétiteur direct au Q1 de la firme d’Ingolstadt (un multisegment compact de luxe, plus petit que le Q3 et basé sur la A1, une citadine qui n’est pas offerte …
New YorkInfiniti QX30 Concept au Salon de l'Auto de New York
Infiniti a choisi d’amener son QX30 Concept dans La Grosse Pomme, lequel a été dévoilé plus tôt ce printemps au Salon de l’auto de Genève, histoire de rappeler au public nord-américain que la marque s’apprête à lancer la version de série de son modèle VUS compact de luxe dès l’année …
ActualitéLes petites Mercedes-AMG seront encore plus démente
Les plus petites voitures dans la gamme AMG, les CLA et GLA 45, sont déjà assez performantes merci; avec 355 chevaux provenant d’un quatre cylindres turbocompressé, elles atteignent 100 km/h à partir d’un arrêt complet en moins de 5 secondes, un fait assez impressionnant pour une compacte luxueuse. Pour 2016, …
Commentaires