Acura RLX 2014: Direction: le sommet

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2014

La RL se voulait le vaisseau amiral d’Acura dans la catégorie des berlines de luxe. Au fil des ans toutefois, elle a perdu de sa popularité au profit d’autres berlines plus spacieuses et, avouons-le, plus inspirées au niveau du style.

La RL cède donc maintenant sa place à la toute nouvelle RLX. Pour redonner tout son prestige au vaisseau amiral, les concepteurs d’Acura ont rendu la voiture plus grosse, plus silencieuse, plus élégante, plus luxueuse, plus sécuritaire et plus économe en carburant. Rien de moins.

En réponse aux demandes des consommateurs et aux tendances du marché dans ce créneau, la RLX a pris du galon à l’intérieur comme à l’extérieur. Elle a gagné seulement 0,5 cm en longueur totale, mais son empattement est passé de 280 à 285 cm et le porte-à-faux avant a été réduit de 5,5 cm. Résultat : un volume intérieur plus grand, et un gain d’espace important pour les passagers arrière. La RLX offre maintenant plus d’espace pour les jambes à l’arrière que les Audi A6, BMW Série 5, Mercedes-Benz Classe E et Lexus GS.

Sous le capot, un tout nouveau V6 de 3,5 litres à injection directe remplace l’ancien V6 de 3,7 litres. Il produit 10 chevaux de plus (310) et un couple de 272 lb-pi, mais il est beaucoup plus écoénergétique. En outre, il est muni d’un dispositif de gestion variable des cylindres (CVM) qui désactive trois cylindres quand on roule à vitesse de croisière sur la grande route. Le CVM permet de réduire considérablement la consommation : Selon Acura, la RLX affiche un rendement de 6,4 litres aux 100 km (contre 8,2 pour l’ancienne RL). La consommation combinée est maintenant de 8,6 litres aux 100 km, une amélioration de 1,5 litre par rapport à l’ancien modèle.

La transmission automatique à six rapports entraine les roues avant seulement. Acura prévoit lancer un modèle sport hybride à traction intégrale plus tard cette année.

Direction aux quatre roues

Une des nouveautés les plus intéressantes de la RLX s’appelle Système de précision toutes roues directionnelles (P-AWS). Comme son nom l’indique, ce système contrôlé électroniquement permet aux roues arrière de tourner vers la droite ou la gauche en virage, sur un arc de 1,8 degré. Honda a déjà utilisé un système à quatre roues directionnelles dans le passé, sur les Prelude 1987 et 1988.

Le P-AWS est remarquablement efficace. Son action est notamment perceptible lorsque l’on complète une manœuvre rapide de changement de voie. Quand on ramène le volant après avoir évité un obstacle, par exemple, on sent que l’arrière reprend aussitôt sa place et qu’on demeure bien en contrôle. En temps normal, une manœuvre comme celle-ci peut entrainer un survirage et un louvoiement. Dans les virages serrés, le système s’avère aussi très efficace; il élimine presque totalement le sous-virage. L’objectif du P-AWS est de rehausser la tenue de route de la RLX. En fait, il constitue surtout un dispositif qui augmente la sécurité lors de manœuvres d’urgence.

La suspension, entièrement revue, est plus souple. La RLX est également munie d’un système de répartition du couple qui permet de ralentir les roues du côté intérieur du virage, ce qui devrait faciliter la conduite hivernale.

Fonctionnelle, confortable, sécuritaire
Le tableau de bord a été entièrement réaménagé. Un écran tactile de 7 pouces permet de commander plusieurs fonctions, ce qui a permis de réduire de 28 à 9 le nombre de boutons sur la partie centrale du tableau de bord.. Un deuxième écran – de 8 pouces – affiche les fonctions de la chaine audio, et du système de navigation le cas échéant.

La RLX est nettement plus silencieuse que la RL; elle filtre mieux les bruits de la route et ceux du moteur grâce à l’emploi d’isolants et de verre acoustiques. Cette Acura est aussi munie d’un système actif d’annulation du bruit par l’intermédiaire de la chaine audio. La RLX compte désormais parmi les berlines les plus silencieuses sur le marché. En plus du modèle de base, la RLX est également offerte en versions Tech et Elite. Dans cette dernière, on retrouve toute une panoplie de dispositifs d’aide à la conduite, dont un système de maintien de voie et un régulateur de vitesse adaptatif avec fonction « basse vitesse » qui permet de garder ses distances avec le véhicule de devant jusqu’à un arrêt complet. Ces dispositifs s’ajoutent à ceux déjà inclus dans la version Tech : avertisseur de changement de voie, avertisseur de collision vers l’avant, surveillance des angles morts. La nouvelle carrosserie est conçue pour mieux absorber les impacts frontaux et latéraux.

L'Acura RLX 2014 est nettement plus raffinée que le modèle précédent, notamment en matière de tenue de route, et elle offre une panoplie d’équipements de série et optionnels. Facile d’imaginer qu’elle pourrait se hisser en tête de sa catégorie, dominée jusqu’à maintenant par les ténors allemands.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisAcura RLX 2014: Et dire qu'ils ont dessiné la NSX...
2012 fut une grosse année pour Acura. La marque de luxe de Honda, généralement peu portée sur les excès, dévoilait coup sur coup deux concepts, la NSX et la RLX (Salons de Detroit en janvier et New York en avril respectivement). Alors que la NSX jetait tout le monde par …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires