Kia Sedona 2014: De retour !

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2014

Les constructeurs automobiles n’auront jamais fini de nous surprendre. Le cas de la Kia Sedona en est un bel exemple. L’an dernier, ce modèle a été éliminé de la gamme nord-américaine de ce constructeur. On s’est contenté d’écouler les modèles 2012 sans annoncer rien d’autre. Pourtant, les rumeurs les plus folles circulaient. Celles-ci annonçaient notamment l’arrivée d’un modèle entièrement transformé et dont les lignes seraient inspirées du spectaculaire véhicule concept KV7 présenté dans le cadre du Salon de Détroit en 2001 et par la suite vu dans plusieurs autres Salons.

Mais c’était rêver en couleurs et pas à peu près même si nous savions d’avance que les portes à ouverture verticale ne seraient jamais retenues pour un véhicule de production. En effet, il est vrai que la Sedona est de retour, mais sans véritable changement majeur. On a bien procédé à quelques petites retouches, mais cela n’a rien à voir avec la spectaculaire KV7 qui a impressionné tant de gens.

Ceci dit, il ne serait pas surprenant qu’on ait ressuscité la Sedona pour la transformer un peu plus tard en quelque chose de vraiment nouveau. Pour le moment, on a modifié quelque peu la calandre, utilisé des DEL en tant que feux de position, tandis que le bouclier avant a également été redessiné et abrite de nouveaux phares antibrouillard. Aussi, les roues de 16 pouces ont été remplacées par des jantes de 17 pouces, ce qui devrait avoir une incidence positive sur le comportement routier.

En fait, sous certains angles, plusieurs trouvent que la Sedona ressemble quelque peu au défunt Ford Windstar.

Retour en arrière
Si vous êtes un fervent des présentations légèrement rétro, cette fourgonnette va vous plaire. Elle n’est pas carrément démodée mais nous rappelle plusieurs véhicules qui ont été remodelés depuis. Par ailleurs, la disposition du tableau de bord est bonne, la console centrale verticale arbore des commandes faciles d’utilisation, tandis que le levier de vitesses est placé tout en bas, sur la section verticale de cette console. Soulignons au passage qu’il n’y a pas d’obstruction significative entre le siège du conducteur est celui du passager, ce qui permet des déplacements relativement faciles dans l’habitacle. Toujours en fonction de ce style rétro, le volant possède un moyeu surdimensionné, comme c’était la tendance il n’y a pas si longtemps encore. Cependant, si la présentation ne respecte pas les derniers canons esthétiques de la mode, tout est là, tout est à la bonne place et la qualité d’assemblage est très correcte par rapport à la concurrence.

Les sièges avant sont moelleux à souhait et se révèlent confortables sur de moyennes distances. Plus le trajet s’allonge, plus leur mollesse devient un inconvénient et l’inconfort s’installe... Il en est de même des places arrière. Quant à la troisième rangée de sièges, sa meilleure utilisation est lorsqu’elle est repliée dans le plancher, créant ainsi un plus grand espace de chargement. Cette banquette est idéale pour punir les enfants trop turbulents!

Avant de terminer ce tour du propriétaire, sachez que l’équipement de série est très généreux sur cette fourgonnette, ce qui rend son rapport valeur/prix intéressant. Par contre, il faudra surveiller la valeur de revente, car lorsqu’on joue au yo-yo avec un modèle, ce n’est jamais le meilleur moyen pour assurer une bonne valeur à la revente.

Relaxez! Sinon…
Puisque ni les dimensions, ni la fiche technique (ou si peu) de la Sedona ont changé, son comportement routier est demeuré le même. Un seul moteur est au catalogue et il s’agit d’un V6 de 3,5 l produisant 269 chevaux et 246 lb-pi de couple. Il est associé à une boite automatique à six rapports dont le travail peut être qualifié de moyen, tout au plus. En outre, bien qu’il soit relativement moderne en fait de conception mécanique, la consommation de ce V6 est assez élevée.

La Sedona se débrouille passablement bien au chapitre de la capacité de remorquage qui est de 1 587 kg (3 498 livres), ce qui lui permet de tracter une petite roulotte ou encore une embarcation. Bien entendu, avec un tel poids attaché à l’arrière, la consommation va certainement dépasser les 17 l/100.

Le comportement routier est satisfaisant si l’on roule paisiblement tout en respectant les limites de vitesse affichées. Sur une sinueuse route secondaire, il faudra freiner avant d’amorcer un virage. Au contraire, si vous appuyez plus vigoureusement sur l’accélérateur et abordez les courbes à des vitesses élevées, et vous atteindrez rapidement les limites de la suspension…
Ce modèle sans prétention est doté d’un équipement de série plutôt complet, son moteur est robuste – bien que gourmand – et l’aménagement intérieur regorge d’espaces de rangement qui en augmentent le confort et la polyvalence. Reste à savoir si vous désirez conduire un véhicule dont le style remonte à quelques années. Le retour du Sedona sur le marché a sans doute pour but de mettre la table pour l’arrivée d’une version nettement plus en harmonie avec le reste de la gamme Kia.

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires