Volvo XC60 2014: De sécuritaire à sportif

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2014

Depuis quelques temps, l’ambiance est morose chez Volvo. En effet, l’an dernier, le constructeur sino-suédois a enregistré une fois de plus une baisse importante de ses ventes. Les nouveautés tardent à arriver et le credo de Volvo, la sécurité, est maintenant l’adage de tous les manufacturiers. De plus, plusieurs spécialistes s’interrogent toujours sur la survie du constructeur, ce qui n’aide pas à rassurer les clients potentiels. Bref, le fabricant suédois désormais propriété du Chinois Geely ne l’a pas facile, mais il continue tout de même, malgré la tempête, de proposer des produits qui demeurent fort intéressants.

Le XC60 est le véhicule qui génère le plus grand volume de vente chez Volvo. Ce n’est pas étonnant sachant qu’il s’inscrit dans un segment très populaire, celui des VUS compacts de luxe. Il livre donc bataille à une kyrielle de modèles de choix incluant notamment le BMX X3, l’Audi Q5 et le Mercedes-Benz GLK. Afin de tirer son épingle du jeu, le XC60 compte sur un style réussi, une conduite agréable et une multitude de systèmes dédiés à la sécurité de ses passagers.

Un peu de nouveautés à l’extérieur
Cette année, le XC60 subit quelques changements esthétiques pour demeurer au gout du jour. À l’avant, on remarque sa nouvelle grille et son capot plus angulaire, ce qui lui donne un style plus trapu. Cela a indéniablement plus de caractère que par le passé. On en a aussi profité pour remplacer les garnitures noires des bas de caisse par des panneaux assortis à la couleur de la carrosserie. C’est plus chic. Et si vous cherchez un aspect beaucoup plus sportif, vous pourrez jeter votre dévolu sur la version R-Design qui hérite de quelques éléments visuels supplémentaires et de coloris exclusifs, dont le Bleu Rebelle. Équipé de ses nouvelles jantes de 20 pouces, le XC60 R-Design est fort réussi.

Dans l’habitacle, quelques changements cette année, mais rien de majeur. Le tableau de bord brille par sa simplicité et son ergonomie de premier ordre. À ce chapitre, Volvo sait drôlement y faire. Même chose pour les sièges qui offrent un confort sans reproche. Volvo a probablement les meilleurs sièges de l’industrie, tous devraient s’en inspirer. À l’arrière, trois passagers peuvent s’assoir avec amplement d’espace. Les dégagements sont excellents, surtout à la tête, un autre point fort du XC60. L’espace de chargement est généreux, supérieur à celui de plusieurs rivaux. Le XC60 est incontestablement un véhicule familial.

La passion ou la raison?
À voir le nombre de versions offertes, on comprend qu’il y a un XC60 pour tous les gouts. À commencer par la version de base qui renferme sous le capot un six cylindres en ligne de 3,2 litres développant 240 chevaux pour un couple de 236 lb-pi. Ce moteur, jumelé de série à une transmission automatique à six rapports, équipe toutes les versions à traction. Vous comprendrez que ce n’est pas le modèle à retenir, un VUS de luxe à traction, ce n’est pas très intéressant, surtout à cause du climat qui sévit au Québec.

Vient ensuite le XC60 équipé d’un  six cylindres en ligne de 3,0 litres, mais cette fois, turbocompressé, ce qui porte sa puissance à 300 chevaux alors que le couple est en hausse à 325 lb-pi. La même boite automatique est offerte, mais cette fois, elle transmet l’énergie du moteur aux quatre roues via un excellent système de rouage intégral. Voilà sans doute le modèle le plus intéressant et qui offre le meilleur compromis.

Finalement, les versions R-Design occupent le haut de la pyramide avec le même groupe motopropulseur, mais avec un léger gain de puissance et de couple. Soudainement, le XC60 devient un modèle doté d’une personnalité beaucoup plus dynamique, retranchant quelques secondes au 0-100 km/h et ayant une conduite plus inspirée. Voilà la version la plus tentante sur papier, mais son prix assez corsé nous ramène vite à une certaine rationalité.

Sur la route
On trouve rapidement une bonne position de conduite grâce aux nombreux réglages du siège et du volant. La visibilité est aussi excellente, notamment en raison des nombreuses zones vitrées. En conduite, le six cylindres de 3,0 litres suralimenté dispose d’une bonne dose de motivation lorsqu’on enfonce l’accélérateur. On croirait être au volant d’un VUS à vocation très sportive, mais on désenchante quand les différents systèmes de sécurité interviennent un peu trop promptement.

Monté sur des roues de 19 pouces et jumelé à une suspension indépendante, le XC60 représente un bon compromis entre confort et tenue de route. En fait, il n’a pas peur des grandes distances et assure le bien-être de ses occupants. Son insonorisation garantit également une randonnée en toute quiétude.

Histoire de vous assister en conduite, le XC60 est doté du City Safety. Fonctionnant lorsque le véhicule roule à une vitesse inférieure à 50 km/h, ce système surveille ce qui se passe vers l’avant et si une collision est imminente, il arrêtera automatiquement l’auto si le conducteur ne perçoit pas la menace à temps. Voilà l’une des nombreuses technologies proposées par Volvo et destinées à maximiser la sécurité des occupants.

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires