Chevrolet Silverado 2014: Pareil… mais pas pareil

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2014

Au cours des dernières années, les compagnies Ford et Chrysler (Ram) ont modifié à plusieurs reprises leur camionnette intermédiaire tandis que General Motors ne répliquait pas. Plusieurs s’inquiétaient de cette attitude passive, mais ils sont rassurés cette année alors que le constructeur de Detroit a dévoilé en décembre 2012 ses nouvelles camionnettes intermédiaires. Lors de cette présentation, la majorité des observateurs était d’avis que le Sierra et le Silverado semblaient avoir peu évolué par rapport aux modèles qu’ils remplacent.

Devant ces critiques, les dirigeants de la compagnie ont souligné avec emphase que ces deux camionnettes étaient toutes nouvelles « Du capot jusqu’à l’ancrage de la remorque ». Il est vrai que même avec la meilleure volonté du monde, on a quelque peu de difficultés à distinguer l’ancien et le nouveau. Pourtant, lorsque ceux-ci sont mis côte à côte, la différence est évidente. Les calandres sont différentes, les phares modifiés et les passages de roue amplifiés donnent un air plus moderne et plus costaud aux deux véhicules. Leur habitacle respectif se démarque davantage avec une planche de bord complètement transformée qui est non seulement plus élégante et d’une finition supérieure, mais nettement plus ergonomique. Il faut souligner l’écran de bonne dimension où s’affichent les pictogrammes du système MyLink, lequel permet de gérer plusieurs des fonctions du camion en plus de l’associer à votre téléphone intelligent, qu’il s’agisse d’un iPhone, d’un modèle Android ou encore d’un BlackBerry.

Ne pas se fier aux chiffres

Les critiques concernant la similitude entre les versions précédentes n’ont pas cessé lorsqu’on a également annoncé que trois moteurs seraient au catalogue : un V6 de 4,3 litres, un V8 de 5,3 litres et un autre de 6,2 litres. Ce trio reprend les cylindrées des moteurs disponibles en 2013. C’était assez pour que plusieurs s’imaginent qu’on avait reconduit les mêmes mécaniques. Heureusement, c’est exactement le contraire puisque ces trois moteurs, sont entièrement nouveaux. Ils sont tous en aluminium et dotés de l’injection directe en plus d’autres caractéristiques techniques qui ont pour effet de réduire la consommation de carburant. Le nouveau V6 produit 285 chevaux, soit 90 de plus que précédemment. Quant à l’incontournable V8 de 5,3 litres, sa puissance est de 355 chevaux, un gain de 29 équidés. Finalement, le V8 de 6,2 litres sera commercialisé plus tard dans l’année. Tous les trois sont couplés à une transmission Hydra-Matic à six rapports, et profitent du système de désactivation des cylindres qui les transforme en quatre cylindres lorsque la charge au moteur est allégée. Selon General Motors, leur consommation sera nettement inférieure aux modèles qu’ils remplacent.

Le châssis et la suspension ont été révisés et améliorés. En plus, l’écoulement de l’air sous le véhicule a été spécialement étudié afin de réduire le coefficient de trainée. L’un des renforts transversaux a même la forme d’un déflecteur d’air.

Silence et puissance

Lors du dévoilement de ces camionnettes, les présentateurs ont annoncé qu’ils seront offerts en trois configurations : cabine ordinaire, cabine double et cabine d’équipage (crew cab). Le modèle à cabine double remplace la version à cabine allongée. Cette fois, la portière arrière s’ouvre de façon plus conventionnelle, soit vers l’avant. Quant à la boite, l’abattant est muni d’une barre de torsion afin de faciliter son ouverture et sa fermeture. Dans le but d’alléger le poids, le capot est en aluminium. Détail intéressant, chaque extrémité du pare-choc arrière est garnie d’une encoignure qui sert de marchepieds pour accéder à la boite.

J’ai été en mesure de conduire une version à cabine double mue par le V6 et un modèle à cabine double d’équipage – crew cab – propulsé par le V8 de 5,3 litres. Le V8 est encore plus brillant qu’auparavant avec une accélération un peu plus nerveuse tandis que les reprises sont excellentes. Concernant le V6, ce fut une agréable surprise. Il est vrai qu’il doit monter en régime pour performer, mais on ressent la présence des 90 chevaux supplémentaires. Peu importe le moteur, la transmission passe les rapports en souplesse. Quant à la direction, son assistance est bien dosée et elle est précise. Nous avons réalisé des tests de remorquage et les deux moteurs n’ont nullement souffert avec des charges appropriées à leur puissance respective. Le V6 peut remorquer un maximum de 6 400 livres (2 903 kg) et le V8 10 200 livres (4 626 kg). Quant à la conduite, le châssis révisé et plus rigide explique la bonne tenue de route, la stabilité directionnelle et la réduction du sautillement sur mauvaise route.
Mais la plus grande amélioration dans ces nouvelles camionnettes est la qualité de la finition de la cabine et son insonorisation. Côté pratique, il y a des espaces de rangement à profusion, tandis que la banquette arrière se soulève pour fournir un bon espace de chargement.
S’il est vrai que ces camionnettes ressemblent aux modèles précédents, le reste est avantageusement différent.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéChevrolet Silverado 2015 édition Rally : un style sportif!
Chevrolet a décidé de rajeunir le style de son camion Silverado en proposant un ensemble Rally, qui sera disponible pour les modèles 1500 à cabine double et d’équipe. Cette édition se décline en deux versions : sur les Silverado LS, l’ensemble Rally 1 ajoutera une grille assortie à la carrosserie, …
ActualitéUn Chevrolet Silverado aux couleurs de l'Université du Texas
Dans un élan de patriotisme, Chevrolet vient tout juste de dévoiler une édition spéciale de sa camionnette Silverado, qui rend hommage à l'Université du Texas (et plus spécialement à son équipe de football, les Texas Longhorn). Le camion porte la couleur officielle de l'université, soit orange brulé. Sur les côtés, …
ChicagoChevrolet Silverado Midnight Edition : le noir, ça amincit
Ces temps-ci, la mode des véhicules entièrement noirs bat son plein : le style, qui porte le nom de Murdered out a passé des gros Cadillac Escalade qui écument la Californie pour maintenant se retrouver sur beaucoup de véhicules qui proviennent directement des manufacturiers; les fabricants de camions en sont …
Commentaires