Buick LaCrosse 2014: La politique d’attente est finie

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2014

Lorsque General Motors a décidé de conserver la division Buick lors de la refonte complète de la compagnie à la fin de la dernière décennie, plusieurs doutaient de la sagesse de cette décision. En effet, sur notre continent, cette marque était carrément à la dérive et si les Chinois ne l’avaient pas tant appréciée, on parlerait de Buick au passé. Mais, depuis l’annonce de sa survie, Buick nous a proposé plusieurs nouveaux modèles qui ont réussi à se démarquer sur le marché.

Après quelques hésitations et un changement de nom, la berline intermédiaire LaCrosse connait maintenant du succès : plus d’un demi-million d’exemplaires de ce modèle ont été vendus un peu partout sur la planète depuis son lancement en 2009. Aux États-Unis seulement, cette voiture est plus populaire que tous les autres modèles de la catégorie et cela inclut la Lexus ES, l’Acura TL et la Lincoln MKS. Mais la concurrence au niveau mondial est telle qu’il faut toujours aller de l’avant. C’est pourquoi on a apporté plusieurs modifications et raffinements à l’édition 2014.

Mise à jour

Règle générale, dans l’industrie automobile, le cycle d’un modèle est d’environ six ans avec une mise à jour après trois ans. C’est exactement ce calendrier que respecte la direction de Buick puisque la dernière évolution complète de la LaCrosse remonte à 2010. Cette révision intérimaire conserve les mêmes organes mécaniques, les changements portant surtout sur la présentation extérieure, le raffinement de l’habitacle ainsi que l’ajout de plusieurs systèmes et équipements de sécurité faisant appel à la toute dernière technologie.

Les modifications extérieures sont relativement simples puisqu’on s’est contenté ni plus ni moins de redessiner les phares avant qui intègrent maintenant des DEL qui servent de phares de jour. Ceux-ci ont nécessité quelques modifications, très légères, à la partie avant. L’autre changement digne de mention est l’utilisation, encore une fois, de DEL pour les feux arrière, lesquels sont enveloppants et débordent sur les parois latérales. Ces transformations modernisent cette berline à l’élégante silhouette.

Les changements sont plus importants dans l’habitacle avec de nouveaux sièges, des matériaux de meilleure qualité, un bloc d’instruments et une console modifiés. En plus, Buick fait appel à la plus récente génération du système IntelliLink qui permet de gérer et coordonner tous les systèmes d’information et de divertissement de la voiture. Un écran d’affichage plus grand aide à mieux gérer ce système.

Comme cette berline est considérée comme étant une voiture de luxe, les responsables de son développement ont concocté le modèle Ultra Luxury qui, comme son nom l’indique, est ultra luxueuse. Elle comprend une sellerie en cuir de meilleure qualité, des appliques en bois raffiné et un nouvel agencement des couleurs. De plus, le pavillon est recouvert de suède synthétique. Mais peu importe la LaCrosse que vous choisissez, toutes proposent le système QuietTuning qui assure une réduction des bruits dans l’habitacle grâce, entre autres, à des micros qui captent ces bruits et les annulent par la production d’ondes neutralisantes.

C’est aussi une bonne voiture!
Avant, on n’achetait pas une Buick pour son comportement routier ou son agrément de conduite. C’était surtout en raison de sa fiabilité, de sa suspension confortable et du luxe de l’habitacle. Ces caractéristiques de luxe et de confort ainsi qu’une rassurante fiabilité sont toujours présentes. Aujourd’hui, on achète une Buick car c’est également une très bonne voiture au chapitre des performances et de la tenue de route. Sa plateforme est très rigide tandis que les éléments de la suspension sont calibrés de façon à tirer un meilleur profit de celle-ci.

isé avec le système eAssist qui fait appel à un petit moteur électrique d’appoint afin d’assurer de bonnes performances lorsque le moteur de 182 chevaux manque de ressources. Même si ce système moyennement hybride n’est pas aussi sophistiqué sur le plan mécanique que les modèles entièrement hybrides, il permet tout de même de réaliser une intéressante économie de carburant par rapport à la consommation du modèle équipé du moteur V6 de 3,6 litres produisant 303 chevaux. La puissance de ce dernier permet de tirer un meilleur parti des qualités routières de la voiture. Dans les deux cas, la boite automatique est à six rapports et il est possible de commander une version dotée de la transmission intégrale avec le V6. Finalement, cette année, on note également l’utilisation de nouvelles caméras et de radars de détection qui permettent de rendre plus efficaces les différents systèmes d’avertissement concernant la présence de véhicules dans l’angle mort, la circulation latérale, la préparation à une collision et aussi le régulateur de croisière adaptatif. En plus, le siège du conducteur est doté d’un système émettant des vibrations qui servent à alerter celui-ci de l’imminence d’un danger.

En fin de compte, toutes ces modifications et améliorations devraient permettre à la LaCrosse de continuer à connaitre une intéressante popularité.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisBuick Lacrosse 2015: Une vraie Buick
Pour survivre, la marque Buick cherche à courtiser de nouveaux marchés. Pour ce faire, elle offre la Regal et la Verano, deux produits s'adressant à une clientèle provenant de marques concurrentes. Cependant, la Buick Lacrosse a un tout autre mandat : elle se veut la traditionnelle berline luxueuse du manufacturier.
Commentaires