Subaru Forester 2014: Entièrement revu, parfaitement reconnaissable

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2014

Avec la cuvée 2014, le Subaru Forester se hisse dans la même ligue que les VUS compacts les plus vendus sur le marché. Il était l’un des modèles les plus populaires de Subaru, mais il commençait à prendre de l’âge par rapport à ses concurrents de chez Toyota et Honda. Le Forester 2014 reçoit des améliorations à pratiquement tous les chapitres – mais sans en sacrifier la personnalité unique qui a permis à Subaru de se forger l’une des clientèles les plus fidèles de l’industrie automobile.

Tous les éléments familiers sont au rendez-vous : style costaud, excellente visibilité avant et arrière pour le conducteur, aménagement intérieur fonctionnel et, bien sûr, la traction intégrale, une des marques de commerce de Subaru. À cela s’ajoute cependant une série de mises à jour qui renforcent les qualités traditionnelles du Forester, tout en lui conférant une efficacité et un raffinement jamais vus auparavant sur ce modèle.

Des changements en profondeur
Commençons avec les changements au groupe motopropulseur. Le quatre cylindres à plat classique de 2,5 litres est de retour avec ses 170 chevaux, mais il est maintenant relié à une transmission automatique à variation continue (CVT), au lieu de l’antique boite quatre vitesses de la génération précédente. Résultat : des accélérations beaucoup plus douces et une augmentation marquée du rendement énergétique. La consommation d’essence combinée ville et autoroute a été améliorée de 1,6 litre aux 100 km, et Subaru affirme que le Forester est désormais le VUS à traction intégrale le plus frugal offert au Canada. Le modèle de base est également livrable avec une transmission manuelle à six rapports (un de plus que l’ancienne). Par contre, son étagement fait en sorte qu’on doit souvent changer de vitesse, et vous risquez de regretter de ne pas avoir choisi la transmission CVT.

La version XT est de retour en 2014. Son quatre cylindres de 2,0 litres à turbocompresseur produit maintenant 250 chevaux et un couple de 258 lb-pi (si on lui donne à boire de l’essence à indice d’octane 93). Ce nouveau moteur est lui aussi relié à une boite CVT. Cette boite automatique présente cependant la particularité d’offrir également deux modes manuels virtuels – à six ou huit vitesses. Il y a des palettes au volant et une simple pression du doigt permet de commander des changements de vitesse rapides qui donnent un sentiment de conduite sportive nettement plus prononcé qu’avec l’ancienne transmission automatique à quatre rapports. Mieux encore, le Forester XT 2014 consomme moins que le modèle de 2013 à moteur atmosphérique.

Le Forester a également marqué des points en matière de tenue de route. Bien sûr, la traction intégrale donne un net avantage en conditions difficiles. Mais le VUS compte aussi sur une suspension recalibrée (surtout dans le cas du XT) et sur une structure monocoque entièrement révisée qui augmente la rigidité sans sacrifier la souplesse. Sur les modèles à CVT, Subaru a aussi ajouté une fonction appelée X-Mode : à basse vitesse, sur terrains difficiles, elle facilite la négociation de descentes abruptes et favorise la traction sur les surfaces inégales. Peu de conducteurs auront besoin de la garde au sol de 22 cm, mais le Forester demeure l’un des VUS les plus efficaces de sa catégorie quand vient le moment de s’aventurer hors des sentiers battus.

Plus spacieux, plus fonctionnel
Même si le XT se démarque visuellement du modèle de base, notamment grâce à son devant à l’aspect plus typé, les habitués de la marque reconnaitront tout de suite la silhouette du Forester. Le VUS a gagné en largeur et en longueur (structurellement, il est presque entièrement différent de l’ancien modèle), mais c’est surtout à l’intérieur qu’on perçoit la différence. Les passagers des sièges arrière ont droit à plus d’espace, les ouvertures plus grandes facilitent l’entrée et la sortie des passagers et des bagages, et on note un léger gain d’espace de chargement quand les sièges arrière sont rabattus. Quant au conducteur et au passager avant, ils sont assis plus haut.

Côté aménagement intérieur, le Forester n’a pas encore rejoint ses concurrents. Oui, tout est à sa place et facile à utiliser. Mais comme la fonction a eu le dessus sur la forme, même sur les modèles plus cossus, le Forester demeure derrière ses rivaux en matière de matériaux et de présentation. Le VUS a gagné un toit ouvrant panoramique et un hayon à commande électrique, mais il y a encore un peu trop de surfaces en plastique dur à l’intérieur. De plus, les cadrans, les commutateurs, et surtout la chaine audio semblent provenir d’une autre époque. Cet aspect pourrait nuire aux ventes des modèles de Forester plus cossus quand les acheteurs les compareront à des véhicules de prix semblable mais mieux équipés.

En s’attaquant à ses principaux défauts (consommation élevée, transmissions désuètes) tout en renforçant ses principales qualités (traction intégrale, fonctionnalité, performances), Subaru fait sortir le Forester 2014 de son segment spécialisé. Il est maintenant équipé pour jouer sur le terrain des joueurs établis dans le créneau des VUS de format compact. Le nouveau Forester est prêt à attirer une nouvelle génération d’acheteurs potentiels dans le giron Subaru.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéBientôt un Subaru Forester STi?
La dernière fois que Subaru a décidé de vendre une version plus puissante de son multisegment Forester, c'était en 2004. Celui-ci avait été très populaire auprès des amateurs de la marque qui désiraient combiner la puissance et la maniabilité de leurs Impreza WRX STi avec l'ergonomie du Forester. Ce véhicule …
ActualitéSubaru Forester Ts : pas si STi que ça, finalement…
Il y a près d’un mois, je vous avais rapporté la venue d’un Subaru Forester STi. Le manufacturier avait envoyé quelques clichés du véhicule, mais nous devions attendre quelque temps avant d’avoir les spécifications exactes. Cependant, nous avions supposé que ce modèle aurait droit à plus de puissance et une …
ActualitéLes véhicules de 2014 qui gardent le mieux leur valeur
Chaque année, la NADA (National Automobile Dealers Association) dévoile la liste des véhicules neufs ou fortement restylés qui ont le mieux gardé leur valeur au cours de l'année. La palme revient à l'un des véhicules les plus publicisés de 2014, la Chevrolet Corvette Stingray (1LT automatique, plus précisément). Grace à …
Commentaires