Honda Civic 2014: On efface et on recommence

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2014

Dans l’histoire automobile, on ne voit pas ça très souvent. En 2013, le constructeur japonais a dû donner un sérieux coup de barre à sa compacte, presque deux ans avant l’échéance prévue, afin d’endiguer l’importante perte de vitesse de ce modèle chez nos voisins du Sud. Dans ce créneau très concurrentiel qu’est celui des voitures compactes, où des modèles comme l’Elantra de Hyundai ou la Focus de Ford ont fait de nombreux progrès, la Civic s’était contentée de faire du surplace pour plusieurs aspects et de régresser sur d’autres.

Le moment de vérité, comme le veut l’expression populaire, est survenu lorsque la publication américaine Consumer Reports a annoncé que la Civic ne figurait plus sur sa liste des voitures recommandées ce qui, pour Honda, était l’équivalent d’une claque en pleine face. La faute revenait à la direction nord-américaine du constructeur qui, dans un effort de réduction des couts de production, avait opté pour des matériaux de moindre qualité pour la réalisation de l’habitacle. La quantité de matériel insonorisant avait été revue à la baisse, entre autres. Une sérieuse correction de tir s’imposait et, si la voiture actuelle n’est pas complètement redessinée par rapport au modèle 2012, des modifications importantes y ont été apportées.

Un style revu et corrigé
La carrosserie adopte maintenant un style plus haut de gamme grâce à une calandre de type nid d’abeilles et à un pare-choc plus large qui assure une certaine filiation avec l’Accord. Même constat pour la partie arrière dont l’allure est rehaussée par de nouveaux feux ainsi que par une bande de chrome. Mentionnons au passage que les roues ont un style beaucoup plus sport qu’avant.

Mais c’est véritablement dans l’habitacle que la transformation a été la plus radicale. Avec l’abandon des plastiques durs qui faisaient bon marché et qui ont été remplacés par des matériaux de qualité supérieure, plus souples au toucher, les designers de la Civic ont fait un bon boulot pour redonner à cette voiture un aspect plus haut de gamme. La planche de bord est désormais orientée vers le conducteur et réalisée en deux tons, et de nombreuses touches de chrome ont été ajoutées dans l’habitacle, autour des buses de ventilation, entre autres. De plus, l’habillage des sièges avec des tissus de plus grande qualité et le nouveau design du volant contribuent également à rehausser le cachet. Un examen minutieux révèle que les vitres latérales sont plus épaisses qu’auparavant, ce qui permet de réduire le bruit éolien à vitesse d’autoroute.

Les modifications n’ont pas été que de nature esthétique puisque la structure de la partie avant a été revue afin d’améliorer la protection des passagers en cas d’impact. De ce côté, précisons que la Civic a reçu la meilleure note accordée par l’Insurance Institute for Highway Safety (IIHS), dont les standards sont encore plus élevés que ceux de l’agence gouvernementale américaine (NHTSA), lors de tests de collision frontale décalée.

Une dynamique plus inspirée
Sur la route, on remarque presque immédiatement que le comportement routier est redevenu plus sportif. Avec un rapport qui passe de 16 :1 à 15 :1, la direction est plus rapide, ce qui fait que la voiture s’inscrit mieux en virage. Les ingénieurs ont également revu la calibration des suspensions avant et arrière en adoptant des amortisseurs un peu plus fermes ainsi que des barres antiroulis de diamètre supérieur, bonifiant la tenue de route et l’agrément de conduite.  La Civic offre plus de feedback qu’auparavant, particulièrement dans les transitions latérales en enfilade de virages. La dynamique est donc plus inspirée, mais il est important de noter que cette amélioration ne s’est pas faite au détriment du confort, la voiture étant plus homogène et surtout plus silencieuse grâce à un usage plus étendu de matériel insonorisant dans les puits de roues avant, le plancher et le mur coupe-feu.

Les mécaniques connues, soit le 4 cylindres de 1,8 litre et 140 chevaux, et le moteur de 2,4 litres et 201 chevaux, ce dernier équipant les modèles Si, reprennent du service. De leur côté, le moteur de 1,5 litre de la version hybride (au moment d’écrire ces lignes, c’est encore le modèle 2012 qui est offert) et les boites de vitesse (automatique, manuelle et CVT) demeurent les mêmes. Au sujet du modèle hybride, précisons que le système IMA (Integrated Motor Assist) n’est pas aussi sophistiqué sur le plan technique que les systèmes hybrides des Prius et C-Max, qui permettent à ces modèles de circuler sur la seule puissance de leur moteur électrique, ce que le dispositif de Honda n’autorise pas, étant relégué à un rôle de soutien du moteur thermique exclusivement.

Avec les correctifs apportés, la Civic reprend ses droits et se relance dans la course très concurrentielle des voitures compactes. Ce modèle nettement amélioré permettra à la clientèle de renouer avec l’expérience de conduite qu’elle attend d’un constructeur comme Honda.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Matchs comparatifsLe match des jeunes premières
Ce match comparatif s'est tenu à l'été 2013 et a été publié dans le Guide de l'auto 2014 Huit sportives abordables Il y a trois ans seulement, le Guide de l’auto comparait les cinq compactes sportives les plus intéressantes du moment. Si nous revenons si rapidement aux voitures qui offrent …
ActualitéMaigres changements pour la Honda Civic 2015
Comme la Honda Civic a été remise à niveau pour l’an dernier, on devait s’attendre à ce que le modèle 2015 soit relativement inchangé. Le communiqué de presse vient de nous être envoyé, et nos suppositions se sont avérées vraies : la seule différence par rapport à 2014 est l’addition …
Matchs comparatifsUne histoire de Jeep : YJ vs JK vs YJ
Bien peu de véhicules sont aussi universellement reconnus que le Jeep Wrangler, puisque sa silhouette n'a pratiquement pas changé en 70 ans. Par contre, son style intemporel vient lui jouer un vilain tour : plusieurs néophytes pensent encore que le châssis du Jeep Wrangler 2015 est le même que ceux …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires