Kia Amanti: plus qu'une allure controversée

Points forts
  • Équiipement complet
  • Tenue de route améliorée
  • Moteur bien adapté
  • Garantie rassurante
Points faibles
  • Silhouette incongrue
  • Dépréciation majeure
  • Pneumatiques moyens
Évaluation complète

Inutile de tergiverser, tout le monde s'entend pour dire que la silhouette de cette coréenne est mal foutue ou si vous voulez une façon plus polie de le dire, elle ne correspond plus aux canons esthétiques en vigueur. Sa grille de calandre à la Mercedes-Benz, son capot qui semble emprunté à une Jaguar et une partie arrière similaire à celle de la défunte Lincoln Continental, voilà autant d'éléments qui expliquent cette opinion assez dure envers l'esthétique de cette coréenne. Mais comme le dit une chanson célèbre du répertoire des bluesmen, il ne faut pas juger un livre par sa couverture, traduction libre de « Dont judge a book by its cover ».

S’il est vrai que cette voiture était quasiment rudimentaire lorsqu'elle est arrivée sur notre marché au début du siècle, les améliorations successives ont permis de la transformer à un véhicule qui offre luxe, confort, performance adéquate et même une tenue de route fort honnête. Nous sommes loin de cette berline à l'équipement complet, mais dont la finition élémentaire, le moteur poussif et la suspension guimauve la rendait plus risible qu'autre chose.

Habitacle cossu

Dans la première génération, l'habitacle était tout aussi confortable et doté de tous les gadgets de la catégorie, mais la finition était quasiment risible avec des appliques en bois synthétique qui étaient mal fixés, des sièges dont la sellerie en cuir faisait bon marché et la liste était quasiment interminable. De nos jours, les modifications se sont succédées tant en fait de présentation que de qualité d'assemblage. Il faut également souligner que les matériaux sont de meilleure qualité qu'auparavant. Je suis certain que si on faisait abstraction de la silhouette, plusieurs accorderaient de très bonnes notes à cette voiture, essentiellement en fonction du confort de ses sièges, des multiples touches de luxe et de la prolifération des accessoires. Par exemple, les quatre glaces latérales sont à commande automatique, le réglage des sièges du conducteur est à multiples positions et la commande est placée sur le haut de la portière comme dans une Mercedes-Benz. Soulignons également au passage, les multiples commandes audio et du régulateur de croisière placées en périphérie du moyeu du volant. Il faut également mentionner la présence d'une montre analogique en plein centre de la planche de bord, comme le veut la tendance actuelle chez les voitures de luxe. Bref, si vous aimez vous faire dorloter par votre voiture, l'Amanti saura vous combler et à bon prix.

Routière honorable

Je me souviens encore de mon premier contact avec cette berline. C'était à la piste d'essai de Kia en Corée. On avait tracé un parcours temporaire sur un immense parc de stationnement derrière une usine de production. C'était assez sommaire, mais j'ai été en mesure de conclure que cette voiture avait sans doute les allures d'une Mercedes-Benz, mais la suspension était faite de guimauve tandis que le moteur était poussif à l'extrême. Et sans même trop forcer, j'avais mis le feu aux plaquettes de freins. Ajoutez à cela une finition inégale, une silhouette abracadabrante et vous comprenez mon manque d'enthousiasme dans les textes qui ont suivi. Mais c'était hier et les nombreuses améliorations apportées tant au groupe propulseur qu'à la suspension me permettent aujourd'hui de réviser mon jugement en faveur de cette dernière. Cela ne signifie pas que je la considère comme l'égal des meilleures allemandes de la catégorie, mais une voiture offrant fera un bon rapport équipement-confort-prix si vous acceptez sa silhouette assez particulière,

Le moteur V6 de 3,8 litres est relativement silencieux et ses performances sont dans la bonne moyenne pour une telle cylindrée. Il faut un peu plus de sept secondes pour atteindre la vitesse de 100 km h, départ arrêté. De plus, les reprises sont nerveuses. Par contre la consommation de ce moteur pourrait être meilleure, mais elle se situe quand même dans la moyenne. Quant à la tenue de route, elle est correcte tandis que la suspension est confortable. Le roulis en virage est bien contrôlé, tandis que le tangage de jadis n'est plus qu'un souvenir. Et la direction sera jugée adéquate pour la plupart des acheteurs intéressés par cette catégorie.

En conclusion, l'Amanti est une voiture qui ne fait pas l'unanimité par sa silhouette, mais dont le comportement routier est dans la bonne moyenne tandis que son équipement est fort complet. Et compte tenu de sa faible diffusion, de son prix de vente affiché très compétitif, il est certain que vous que vous pourrez généralement bénéficier d'un prix d'aubaine. Par contre, mieux vaut vous prévenir, il est plus que probable que la dépréciation sera assez importante. En contrepartie, une garantie fort généreuse devrait vous inciter à la conserver longtemps. Bref une voiture pour les amateurs d’aubaines.

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires