Lexus RX 2014: Une valeur sûre

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2014

Mis à niveau l’an dernier, le Lexus RX demeure encore et toujours le champion des ventes de sa catégorie au Canada en misant sur son confort, sa dotation d’équipement et surtout sur sa fiabilité. Sans oublier la qualité du service offert par les concessionnaires de la marque.

Au sujet de la fiabilité, précisons que Lexus occupe le premier rang sur 32 marques automobiles, selon le plus récent sondage de la firme spécialisée J.D. Power and Associates. Et le RX s’avère être le véhicule le plus fiable, toutes catégories confondues. Nous pouvons corroborer à ce résultat puisque Le Guide de l’Auto a complété un essai de plus de 15 000 kilomètres avec un RX350 F Sport et qu’aucun problème, si minime soit-il, ne s’est manifesté. Lexus peut donc encore et toujours miser sur les éléments qui ont fait sa renommée : fiabilité, qualité et service. De plus, au cours des derniers mois, Lexus s’est également donné la mission de « dynamiser » les véhicules de sa gamme. De ce côté, les récentes GS et IS sont particulièrement éloquentes à ce chapitre, et c’est ce qui explique aussi pourquoi un modèle F Sport a été ajouté au catalogue des RX.

Un modèle sport? Vraiment?

Côté style, le F Sport se démarque des autres RX par l’adoption de jantes en alliage de 19 pouces au fini graphite foncé, mais partage sa calandre plus agressive avec les autres modèles de la gamme. Par contre, sa dotation de série est à ce point complète que presque aucune option ne figure au catalogue, à part des éléments comme le chauffe-bloc-moteur ou l’attelage pour remorquage à titre d’exemple.

Malgré sa désignation F Sport, sa motorisation ne diffère pas de celles des autres RX, exception faite de la boite automatique qui compte huit rapports plutôt que six et qui peut être contrôlée au moyen de paliers localisés au volant. On retrouve donc sous le capot le même V6 de 3,5 litres développant 270 chevaux à 6 200 tours/minute et 248 livres-pied de couple à 4 700 tours/minute. Ce n’est pas le plus musclé des moteurs équipant les véhicules de la catégorie, mais il livre sa poussée de façon fluide et linéaire avec une consommation moyenne raisonnable qui se chiffre entre 11 et 12,8 litres aux 100 kilomètres selon le degré d’enthousiasme du conducteur.

C’est plutôt du côté du comportement routier que le modèle F Sport se démarque des autres versions du RX. La suspension comporte des amortisseurs et des ressorts plus fermes ainsi qu'un système d'amortissement latéral, déjà vu sur la Lexus CT200h, qui permet de réduire la flexion du châssis et les vibrations. Le résultat, c’est que le modèle F Sport se comporte avec beaucoup plus d’assurance que les autres versions du RX et que l’on est en contact plus étroit avec la route. De ce côté, il faut vraiment pousser le véhicule assez fort en virage avant de sentir l’entrée en action du système de contrôle électronique de la stabilité, ce qui est une belle surprise considérant le fait qu’il s’agit d’un Lexus. En fin de compte, le caractère est plus sportif, ce qui nous met en confiance, et on peut avoir du plaisir à enfiler les virages ou les bretelles d’accès à l’autoroute en maintenant une vitesse plus élevée. Ce n’est pas aussi relevé qu’un BMW X5 ou un Porsche Cayenne pour ce qui est de l’agrément de conduite, mais le modèle F Sport est nettement mieux à ce chapitre que les autres modèles de la gamme qui priorisent le confort avant tout.

Retour à la programmation régulière

Confort, souplesse et silence de roulement sont les caractéristiques maitresses des RX350 et RX450h à motorisation hybride. Ce dernier se démarque en faisant appel à trois moteurs électriques - deux à l'avant et un à l'arrière – qui travaillent ensemble au départ et à basse vitesse, puis de concert avec le moteur à essence en accélération et en conduite normale. Il est important de préciser que le RX 450h n'a pas d'arbre de transmission d'avant en arrière, les roues arrière étant entrainées par le moteur électrique arrière. Les moteurs électriques font également office de générateurs, captant l'énergie cinétique lors des freinages et la convertissant en électricité pour charger la batterie. Le résultat, c’est que le RX450h est le modèle le plus efficace de la gamme en consommation de carburant, particulièrement pour la conduite en ville, où la contribution de la motorisation électrique est nettement plus significative.

Parmi les bémols, on peut mentionner que le RX n’est pas le plus svelte des véhicules de la catégorie, que la boite automatique à six rapports est parfois lente à réagir, que la visibilité vers l’arrière n’est pas idéale, que les sièges manquent de soutien latéral et que le système d’interface Remote Touch, qui fonctionne un peu comme une souris d’ordinateur, demande une certaine période d’adaptation.

Fiable, confortable, polyvalent et pratique, le RX se classe comme une valeur sûre pour l’acheteur qui privilégie le confort et la tranquillité d’esprit avant tout.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéDes Lexus pour Pebble Beach
Pour ne pas arriver les mains vides au Concours d'élégance de Pebble Beach, Lexus a décidé de lancer une lignée spéciale de véhicules pour l'évènement. Baptisée Crafted Line, cette gamme se différencie par quelques changements esthétiques. Premièrement, elle comprend les modèles IS 250 F Sport, ES 350 F Sport, GS …
New YorkLancement du Lexus RX 2016 à New York
Lors du lancement du Lexus RX – il y a de cela déjà 17 ans —, le segment des multisegments de luxe n’existait pas encore; il faut croire que ce nouveau véhicule comblait un besoin important parmi la population, puisque les ventes ont toujours été plus que satisfaisantes. Comme la …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires