Le 426 Hemi a célébré ses 50 ans

Le 23 février 1964, dans le cadre du Daytona 500, Chrysler dévoilait un moteur qui allait devenir une véritable icône, le 426 Hemi.

En ce milieu des années 60, la course à la puissance bat son plein. Les gros V8 américains possèdent de plus en plus de pouces cubes et développent de plus en plus de puissance. C’est à qui de General Motors, Ford ou Chrysler sortira le moteur le plus puissant. Dans les années suivantes, cette gradation exponentielle atteindra des sommets… Le 426 Hemi en sortira vainqueur, peut-être pas au niveau de la performance (le 454 LS6 de Chevrolet développait davantage, tout comme le 429 SCJ de Ford) mais pour le prestige, il était imbattable.

Chrysler avait beau dire que son 426 Hemi développait 425 chevaux (pour réduire les couts d’assurance), dans la réalité on parlait de beaucoup plus. Le couple maximal était de 490 livres-pied, rien de moins. Dans des voitures ne possédant à peu près pas de freins, roulant sur des pneus à plis et supportées par des suspensions archaïques. Mais ça, c’est une autre histoire.

Le mot Hemi provient de la forme hémisphérique des chambres de combustion. Très sommairement, cette forme permet l’utilisation de deux soupapes par cylindres qui se font face plutôt que d’être placées pratiquement côte à côte. Il est donc possible d’utiliser des soupapes de plus grandes dimensions. Cette configuration permet aussi d’engendrer un tourbillon dans la partie supérieure du cylindre, ce qui améliore l’efficacité par rapport à la cylindrée. Cela autorise aussi une meilleure combustion de l’essence. Le revers de la médaille, selon ce qu'on peut lire sur différents forums, c'est que l'ajustement des soupapes serait très délicat à faire.

La première application d’un moteur hémisphérique date du début des années 50 dans la gamme Chrysler. Il s’agissait d’un V8 de 331 pouces cubes, baptisé FirePower (180 chevaux). En 1956, la cylindrée est réalésée à 354 pouces cubes (280 ou 340 chevaux selon la version). Puis, on passe à 392 pouces cubes en 1957 (325 ou 390 chevaux). D’autres cylindrées sont adaptées aux produits Dodge et DeSoto. En 1958, les chambres hémisphériques sont abandonnées au profit de chambres wedge (en coin). Entre 1958 et 1965, la cylindrée de ce moteur wedge passe de 350 pouces cubes à 440 en passant par… 426 en 1964.

La première application du 426 Hemi en est une de course et n’est pas offerte au public. Ça, ça viendra entre 1965 et 1971. Chrysler ayant eu la bonne idée de breveter l’appellation Hemi, il n’est pas long que ce moteur devînt très populaire. En 1964, les voitures qui en sont équipées raflent à peu près toutes les courses NASCAR, à tel point que le Hemi est banni l’année suivante. Avouez que pour faire monter la cote d’un moulin, il n’y a pas mieux! Et comme il n’y a eu qu’environ 11 000 de ces Hemi, ce qui est très peu, sa valeur n’en n’est que décuplée.

Le 426 Hemi est retiré du marché en 1971. Les lois sur les systèmes antipollution, les prises de conscience au niveau de la sécurité, le cout de l’essence et des primes d’assurance à la hausse ont raison de ce monstre de puissance baptisé, à juste titre, l’Éléphant.

En 2003, Chrysler ramène le nom Hemi au-devant de la scène automobile avec le 5,7 litres développant 340 chevaux et 390 livres-pied de couple dans différents modèles Chrysler, Dodge, et Jeep. Puis, le 6,1 Hemi débarque dans les livrées SRT et, enfin, un 6,4 litres (392 pouces cubes, comme dans le temps) est descendu dans la très populaire Dodge Challenger 392 de 2005 à aujourd’hui.

Si ça vous chante, il est possible d’acheter un V8 426 pouces cubes d’origine flambant neuf sous les 20 000 $ (RB Hemi Crate). À cela, il ne restera qu’à ajouter des détails comme une transmission, une pompe à eau, un démarreur, un carburateur, etc.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéUne Plymouth Hemi Cuda 1971 en route vers l'encan
L'un des plus rares Muscle Cars de tous les temps, la Plymouth Hemi Cuda 1971, passera à l'encan Mecum de Seattle le 13 et 14 juin prochain. Selon les experts, cet exemplaire devrait battre plusieurs records de vente, puisqu'il s'agit d'une voiture extrêmement rare dans un état impeccable. La Plymouth …
ActualitéEnvie d’une Hemi Cuda d’origine flambant neuve?
Si vous avez envie de posséder une voiture antique d’apparence flambant neuve, vous avez deux options : soit vous faites restaurer un exemplaire en mauvais état, ou vous cherchez pour dénicher la perle rare, LA voiture qui aurait été entreposée avec le plus grand soin pendant des décennies. Amateur de …
ActualitéTrois Plymouth rarissimes à l’encan
La bulle sur les Muscle Cars américains, ça vous dit quelque chose? Rien à voir avec les Chevrolet Impala du début des années 60 (si vous avez compris cette référence, bravo!), il s’agit plutôt d’une espèce de folie qui s’est emparée des acheteurs de véhicules de collection; si un modèle …
Voitures anciennesLe tragique destin du Chrysler Norseman
Presque personne n’a pu le voir en vrai. Et pourtant, le Chrysler Norseman est l’un des véhicules concepts les plus fameux de l’histoire, grâce à son destin tragique. Voici son histoire. Une collaboration fructueuse Véhicule concept… Virgil Exner (1909-1973), alors directeur du design de Chrysler, n’aimait pas trop cette expression.
ActualitéDodge célèbre la Challenger avec une édition 50e anniversaire
Véritable icône des Muscle cars, la Dodge Challenger fête déjà ses 50 ans, le premier modèle ayant vu le jour en 1970. Pour 2020, Dodge présente une série limitée au Canada, basée sur la Scat Pack 392 Shaker. Au total, 70 modèles numérotés seront livrés au Canada dans une couleur …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires