La Subaru WRX 2015 : Plus mature, mais toujours aussi emballante

Points forts
  • Excellente livraison de la puissance
  • Couple abondant
  • Traction intégrale
  • Excellente tenue de route par rapport à l’ancien modèle
  • Aménagement intérieur nettement amélioré
  • Prix abordable
  • Transmission CVT offerte en option
  • Boîte manuelle à six rapports maintenant de série
Points faibles
  • Pas de modèle cinq portes
  • Dispositif départ-canon offert uniquement avec la transmission CVT
  • Certaines couleurs conviennent moins bien aux nouvelles lignes de la WRX
  • Changements de vitesses secs en mode Sport
Évaluation complète

La Subaru WRX 2015 démontre bien qu’on peut évoluer sans renier pour autant ses racines. Avec son moteur turbo, ses quatre roues motrices et son prix abordable, la WRX s’est longtemps illustrée comme le choix numéro un des amateurs de voitures sport compactes abordables au Canada. Au fil des ans, elle a su demeurer compétitive malgré l’arrivée de concurrentes aux dents longues en provenance de fabricants aux ressources financières abondantes, comme Hyundai, Ford et Volkswagen. Et quand est venu le temps de renouveler son modèle phare, Subaru a dû faire plusieurs choix difficiles (surtout compte tenu de ses ressources modestes). Résultat : la nouvelle WRX est différente de ce à quoi on s’attendait, ce qui a fait dire à certains que le vénérable modèle n’était plus dans la course.

Eh bien, les prophètes de malheur se sont trompés. J’ai le plaisir d’affirmer que, loin de céder son trône, la Subaru WRX 2015 renforce sa position, et elle continue de s'imposer comme l’une des berlines sport polyvalentes les plus intéressantes sur le marché. J’ai passé une journée complète à son volant sous le soleil de la Californie et elle m’a laissé une impression très positive. Les concepteurs de produits de Subaru savent ce qu’ils font et la nouvelle WRX pourrait bien s'avérer la déclinaison la plus réussie depuis le lancement de ce modèle.

Pas comme prévu

Oui, je sais, nous aurions tous aimé que cette nouvelle mouture ressemble à la magnifique WRX concept que Subaru a présentée au printemps dernier à New York; elle semblait destinée à évoluer à partir de sa propre plateforme pour s’attaquer aux gros joueurs dans le monde des berlines de performance. Ça ne s’est pas produit. À la place, nous avons droit à une WRX qui reprend le look de l’Impreza en version plus musclée, et qui souligne son héritage de championne de rallyes avec une prise d’air sur le capot, une carrosserie aux lignes élargies et un style plus mordant à l’avant et à l’arrière.

Cela dit, ce qui me déçoit plus – et c’est sans doute aussi le cas de bien des gens au pays – c’est que le modèle hatchback ne soit plus offert. La Subaru WRX 2015 sera une berline; il n’y aura pas de version à cinq portes, même si 50 % des acheteurs de WRX optaient pour ce type de carrosserie. La raison? Pour cette nouvelle génération de WRX, Subaru se devait d’investir d’importantes ressources pour la différencier clairement de l’Impreza. Et l’entreprise n’avait tout simplement pas les moyens financiers pour remodeler à la fois la berline et la version à hayon.

Finalement, c’est la réalité financière qui aura eu préséance et Subaru a construit la WRX qu’elle avait les moyens de construire, plutôt que celle qui aurait ruiné la compagnie... Ça me va, et ça devrait vous convenir aussi parce que, au final, nous avons droit à la meilleure WRX des 10 dernières années.

Comme un aimant à asphalte

Assez parlé de ce que la WRX 2015 aurait pu être en théorie. Car ce qu’elle est, en réalité, comme je l’ai souligné à la fin du paragraphe précédent, c’est une machine nettement améliorée. Les aspects un peu carrés du modèle de l’an dernier sont disparus et on se retrouve à la place avec ce délicieux amalgame de contrôle, de livraison de puissance et de conduite en confiance qui définit les voitures conçues pour les pilotes qui aiment conduire.

Subaru a mis beaucoup d’énergie pour mettre au point la plateforme de la WRX. J’ai pu m’en rendre compte tout particulièrement dans une série de petites routes cabossées en serpentins, bordées par une paroi de roc sur la gauche et une falaise de 150 mètres sur la droite. La berline a eu droit à de solides doses d’acier haute résistance aux endroits stratégiques, ce qui a permis de créer un châssis ultra rigide (il ajoute seulement 30 kg mais augmente la rigidité de 40 %), et elle demeure vraiment bien à plat dans les virages (ce qui n’était pas le cas du modèle 2014). Ajoutez à cela une direction plus rapide, des ressorts plus fermes et un système de suspension entièrement revu, et vous comprendrez pourquoi je me lançais dans les virages successifs de plus en plus vite.

Pour épauler et compléter le travail de la transmission aux quatre roues (avec différentiel central et viscocoupleur selon le choix de transmission), la WRX est désormais également munie d’un système de distribution du couple. Au besoin, ce système applique automatiquement les freins sur les roues à l’intérieur du virage, ce qui a permis d’éliminer la tendance au sous-virage caractéristique de l’ancien modèle. Maintenant, on dirait que la WRX est munie d’un aimant à asphalte... J’ai été impressionné à plusieurs reprises de voir à quel point elle enfile les virages sans se faire prier (les anciennes versions de série n’étaient pas en mesure d’offrir des performances équivalentes).

La puissance à portée de pied

La WRX a toujours livré une accélération digne d’une petite fusée et le modèle 2015 ne fait pas exception. Le quatre cylindres à plat de 2,0 litres à turbocompresseur produit une solide cavalerie de 268 chevaux, avec un couple de 258 lb-pi. Il reprend la configuration du moteur apparu plus tôt cette année sous le capot du multisegment Forester XT, mais avec de nouveaux arbres à cames.

En se fiant uniquement à la fiche technique, on pourrait être tenté de reprocher à Subaru d’avoir opté pour un moteur qui gagne seulement quelques chevaux par rapport au 2,5 litres qu’il remplace. Mais en réalité, il s’agit d’une excellente décision : le turbo de cet engin n’a plus l’ombre d’un délai de réaction et sa bande de puissance remarquablement large engendre une réponse instantanée – et emballante – au moindre mouvement du pied droit. Pendant ma randonnée, en jetant un coup d’œil à l’indicateur de vitesse, j’ai souvent été surpris de constater que je roulais de 40 à 50 km plus vite que je ne le croyais. C’est parce que la voiture ne donne pas l’impression d’être constamment surexcitée et son accélération est très linéaire, ce qui la distingue aussi des modèles précédents.

Manuelle ou automatique

Si la WRX 2015 livre sa puissance en douceur, c’est aussi grâce à sa nouvelle transmission manuelle à six rapports, livrée de série. Cette transmission est plus précise que le modèle à cinq vitesses qu’elle remplace et j’ai trouvé que l’espacement entre les rapports était parfait. Une amélioration notable à ce chapitre, donc. Une transmission automatique à variation continue est également offerte; on peut aussi l’utiliser en mode manuel grâce aux palettes au volant qui commandent six ou huit rapports virtuels. Cette transmission est munie d’un mode départ-canon qui fait des merveilles pour propulser la berline vers l’avant pendant que le moteur turbo chante en flirtant avec la zone rouge. Sur papier, l’efficacité énergétique de la WRX est moins élevée avec la transmission manuelle qu’avec la CVT, mais il s’agit là d’une anomalie qui s’explique par la façon dont la WRX est classée par les agences d’évaluation de la consommation d’essence. Quoi qu’il en soit, avec les deux types de transmission, cette nouvelle génération de WRX consommera moins que la précédente.

Plaisir intense à prix abordable

Avec son roulement et son comportement routier remarquables, son excellente tenue de route quand on la pousse et son aménagement intérieur beaucoup plus invitant, la Subaru WRX 2015 a maintenant ce qu’il faut pour attirer les foules. Et la bonne nouvelle, c’est qu’elle a réussi à élargir son créneau de clients potentiels sans perdre son âme. C’est une automobile équilibrée et mature qui plaira à ceux qui recherchent une voiture agréable et amusante pour la conduite de tous les jours, et qui saura combler les pilotes qui ne vivent que pour leurs sorties de fins de semaine sur les circuits. Autrement dit, la petite berline n’a pas perdu le feu sacré dans le cadre de sa quête de l’excellence. Elle s’affiche comme l’une des voitures de performance les plus achevées sur le marché, mais elle n’oblige plus son propriétaire à vivre dans un habitacle à l’aménagement spartiate. Ajoutez à cela la traction intégrale livrée de série et le prix d’achat abordable promis par Subaru, et vous obtenez une candidate très solide dans le créneau des voitures performantes et bien adaptées à nos conditions de conduite.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Los AngelesLa Subaru WRX 2015, un peu plus démocratisée
Subaru a profité du Salon de l’auto de Los Angeles pour dévoiler la nouvelle génération de sa populaire sportive, la WRX 2015, un modèle fort attendu chez les amateurs de sportives compactes. On le sait, chaque génération de la WRX est littéralement scrutée à la loupe par les passionnés, et …
Pleins feux surSubaru WRX 2015: On l'essaie cette semaine!
La nouvelle Subaru WRX vient tout juste d’être dévoilée au Salon de Los Angeles que déjà nous allons en faire l’essai! Nous avons bien hâte de voir ce que nous réserve cette très populaire sportive. Entièrement nouvelle malgré les apparences, la WRX jouit notamment d’un empattement allongé d’un pouce (25 …
Los AngelesLa Subaru WRX 2015, les premières images
L’an passé à New York, Subaru a dévoilé son concept WRX. Aujourd’hui, le manufacturier japonais confirme le dévoilement officiel de sa WRX 2015 de série. Cette présentation aura lieu le 20 novembre prochain, lors de la tenue du Salon de l’auto de Los Angeles. Une annonce, accompagnée d’une photo, nous …
DetroitFuite chez Subaru, des images du WRX STI 2015 sont publiées
À peine quelques jours avant son dévoilement au Salon international de l’automobile de Detroit, Subaru vient de placer sur le Web les premières photos officielles de sa berline WRX STI 2015. Fidèle à la tradition, la marque japonaise nous présente un bolide de couleur World Rallye Blue qui reçoit une …
ActualitéSubaru Canada : 2013 - Un autre record absolu pour l'année
Subaru Canada, Inc. (SCI) a publié aujourd'hui son remarquable record absolu de ventes pour une année. Le précédent record absolu réalisé en 2012 avait fixé un point de départ élevé pour 2013, mais Subaru a réussi à pulvériser le record de 31 003 unités en vendant 36 760 unités en …
Premiers contactsSubaru WRX et WRX STI 2015, doit-on déchirer sa chemise ?
Les WRX et WRX STI soulèvent les passions depuis des années et, comme c’est le cas de pratiquement toutes les voitures cultes, chaque changement est analysé et scruté à la loupe par les puristes. Les discussions sont donc nombreuses ces derniers temps puisque Subaru introduit pour 2015 une toute nouvelle …
Course automobileSubaru bat son propre record sur l'ile de Man
Le TT de l'ile de Mans est l'une des dernières courses sur route au monde. Normalement réservé aux motos, ce tortueux circuit de 59,5 km traverse plusieurs villages et routes de la petite ile. C'est aussi l'un des événements motorisés les plus dangereux au monde, avec en moyenne 2 à …
ActualitéSubaru WRX S4: La S4 est maintenant... une Subaru?
On vient d’apprendre que la prochaine génération de la S4 vient d’être annoncée. Par contre, il ne s’agit pas d’une Audi, bien que la marque allemande utilise cette nomenclature depuis maintenant 23 ans. Selon Subaru, S4 signifie sports performance, safety performance, smart driving and sophisticated feel (conduite sportive, performance sécuritaire, …
BlogueLa Subaru WRX est un meilleur achat que la STI; voici pourquoi
La Subaru WRX, même si elle est un peu moins puissante que la STI, pourrait certainement satisfaire votre besoin d’adrénaline. La Subaru WRX STI fait rêver. Une grosse trappe d’air sur le capot. Un aileron gigantesque. Et surtout, une réputation de championne gagnée sur les pistes de rallye. Tout ça …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires