La Tesla au jour le jour: Jour 1

Jour 1
LA LIVRAISON : plonger dans une nouvelle ère. 

J’étais nerveux hier au moment de prendre livraison de ma Tesla Model S P85 au centre de distribution légèrement miteux de la firme. On me dit que le décor va s’améliorer d’ici peu. On le souhaite. Toujours est-il qu’à mon arrivée sur place, une bâche noire recouvrait ma Tesla. Astucieux. La dernière fois que j’avais eu droit à pareil cérémonial, c’était lors de mon essai de l’Alfa-Roméo C8 Competizione en Italie. 

Cela dit, la prise de possession de votre Tesla ne se fait pas en 10 minutes. Comptez minimum 2 heures, sinon 3, pour un cabochon de mon espèce. Je n’ai évidemment pas retenu toutes les explications d’Éric, un jeune homme très coopératif dont le rôle est de vous familiariser avec les mille et une fonctions de l’écran central qui trône au tableau de bord. Même la clef aux formes de la voiture nécessite une courte adaptation! Il en va de même pour tout ce qui est propre à une auto électrique.

En « visitant » les 2 coffres, on constate l’absence d’un pneu de secours que l’on devra compenser par l’acquisition d’un kit de réparation express qui n’est pas fourni par le constructeur. Un peu chiche quand on vient de signer un chèque de 120 000 $ pour acheter une Tesla Model S. Bref, passons…

Mais, les acheteurs font quand même la queue. Éric a livré 4 à 5 voitures par jour au cours de la semaine. Et le Québec est 2e pour le nombre de voitures vendues derrière Toronto et devant Vancouver.

Première déception : l’absence d’avertisseurs de proximité (bips) qui sont désormais proposés et qui peuvent être ajoutés à ma voiture. C’est une nécessité compte tenu des bonnes dimensions de la princesse de la route. Fort heureusement, on pourra les installer plus tard au moment où l’on remplacera l’aileron en fibre de carbone sur le coffre arrière pour cause de rayures...

Bon, voilà pour cette seconde « entrée » dans le journal de ma Tesla. Je suis rentré chez moi au volant de mon auto, avec la même prudence et la même fébrilité que lorsque l’on m’avait prêté une première Ferrari dans les années 70 : intimidé, mais au zénith du plaisir. 

En terminant, mon autonomie au départ de Laval était de 375 km et j’étais à 309 à l’arrivée à la maison à Saint-Bruno. Ma prise 220 n’étant pas encore installée, je me suis branché sur du 110. J’ai hâte de voir le résultat. À suivre messieurs, dames!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BlogueBlogue de Jacques Duval: La Tesla Model S au jour le jour
Ça y est, c’est parti…ou presque. Ma Tesla Model S P85 est arrivée au centre de distribution du Boulevard des Laurentides et je suis allé lui « payer » une visite hier avec la même anticipation que s’il s’agissait de ma première auto. J’étais même un peu nerveux de réaliser …
BlogueLe blogue de Jacques Duval: La Tesla S... Wow!
Bienvenue dans le siècle de l’électricité. Je viens de conduire la Tesla S’P85. Wow, wow wow! Est-ce moi qui ai déjà écrit que la voiture électrique allait anéantir l’agrément de conduite? Après une ballade en Tesla S, force est d’admettre que je m’étais gouré, et cela deux fois plutôt qu’une.
BlogueLe blogue de Jacques Duval: Me voilà converti!
Je savoure déjà le plaisir que j’aurai bientôt à faire un doigt d’honneur aux pétrolières. Car, à la surprise générale, me voilà converti à l’électricité. Moi qui ai foulé les pistes de course du monde entier au volant de voitures ultraperformantes et dévoreuses d’essence, j’ai décidé de joindre la petite …
EssaisTesla Model S 2013, la voiture électrique sans compromis
Alors que certains ne jurent aveuglément que par la voiture électrique, j’ai toujours eu des réserves face à cette dernière, surtout après mon essai de la Nissan Leaf l’an passé . Il est indéniable qu’on aime pouvoir se moquer des pétrolières et réduire notre budget d’essence à zéro, mais les …
BlogueTesla au jour le jour: Des passagers éberlués
DES PASSAGERS ÉBERLUÉS Je vous préviens : il est dangereux d’accepter de faire un tour en Tesla Model S P85. Vous risquez de devenir accro aux performances étourdissantes de cette voiture d’exception. Ce fut du moins le sort de chacun de ceux qui sont montés avec moi au cours des …
BlogueTesla Model S: Un vague parfum de Mercedes-Benz
Plus je conduis ma Tesla Model S, plus je lui trouve des similarités avec une Mercedes. Je me demande même si la participation de la firme allemande ne va pas au-delà de la fourniture d’accessoires comme le volant, le levier de vitesses, les interrupteurs pour les vitres électriques et quelques …
BlogueTesla Model S: 80 nouvelles bornes et Volkswagen rit jaune
Ma Tesla Model S avait le sourire fendu jusqu’aux ailes avant la semaine dernière à l’hôtel de ville de Montréal. La ministre de l’Environnement accompagné du député Daniel Breton, responsable du dossier de l’électrification de l’automobile, faisait l’annonce de l’implantation de 80 nouvelles bornes de recharge de 240 volts, un …
BlogueTesla Model S... le vrai test!
J’en saurai énormément plus sur le rendement de la Tesla Model S en particulier et sur la voiture électrique en général dans une semaine. En effet, j’ai décidé, sur l’incitation de Sylvain Juteau, de participer à ce que l’on décrit comme la première course de voitures électriques du monde, organisée …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires