Mercedes-Benz GL350 2014, une évolution réussie

Points forts
  • Mécanique éprouvée
  • Moteur diesel économique
  • Rouage intégral efficace
  • Bonne tenue de route
  • Équipement complet
Points faibles
  • Options onéreuses
  • Levier de vitesses trop facile à enclencher
  • Dimensions encombrantes
  • Troisième rangée plus ou moins confortable
Évaluation complète

Lorsque la Mercedes-Benz GL de la première génération est apparue en 2007, elle était réussie dans l’ensemble, mais il lui manquait ce petit quelque chose qui démarque les Mercedes de la concurrence. Au fil des années, on a amélioré le produit à l’aide de multiples retouches et lorsque sa successeure est arrivée, elle avait pour mission de soutenir d’excellents chiffres de vente puisque cette grosse Mercedes-Benz était devenue la favorite de la catégorie. Non seulement elle était confortable et avait un excellent comportement routier, mais l’acheteur avait le choix entre plusieurs motorisations, dont un moteur diésel de 3,0 litres.

Ceci explique sans doute pourquoi les changements ont été relativement discrets sur cette nouvelle mouture. En effet, la silhouette est quasiment similaire, et il faut avoir l’œil avisé pour les distinguer. Cependant, cette édition est une heureuse évolution d’un modèle qui avait déjà beaucoup à offrir.

Peu de changements, mais...

J’ai toujours été fasciné par la capacité qu’ont les stylistes de transformer la silhouette d’une voiture, parfois sans y apporter trop de changements. C’est exactement ce qu’ils ont fait avec ce modèle. En apportant de petites modifications ici et là, ils ont allégé la silhouette, même si le véhicule est plus gros. En effet, il est plus long de 21 mm, plus large de 14 mm et plus haut de 10 mm. De l’extérieur, le véhicule ne parait pas plus gros, sans doute en raison de la modification de la paroi latérale, la réduction des passages de roues et également de quelques retouches à l’arrière. Il faut avoir l’œil exercé pour les départager, mais ces retouches ici et là ont un effet bénéfique. Cette légère augmentation des dimensions extérieures se manifeste par un habitacle qui est un peu plus spacieux aux places arrière. Soulignons que contrairement à la tendance actuelle, le toit ne s’incline pas vers l’arrière. Ce qui donne une bonne capacité au coffre à bagages et un très bon dégagement pour la tête des passagers arrière. En effet, selon les configurations, la GL est un véhicule six places ou sept places. Malgré les dimensions extérieures relativement imposantes de cette allemande fabriquée à Tuscaloosa en Alabama, les places de la troisième rangée sont essentiellement réservées à de petites personnes ou à des enfants. Sur notre modèle d’essai, les deux dossiers étaient actionnés grâce à de petits moteurs électriques. On fait appel à la même technologie pour le hayon arrière.

La planche de bord est plus ou moins similaire à celle de l’ancien modèle. On retrouve donc le toujours les deux principaux cadrans indicateurs circulaires placés dans une nacelle qui possède en sa partie centrale un petit écran d’information. Au milieu, figure également l’écran d’information et de navigation encadré par deux buses de ventilation verticales. Dessous, il y a un tableau parsemé de boutons, lesquels commandent la radio, la navigation et la climatisation. Ce n’est pas nécessairement un design avant-gardiste, mais c’est efficace et il s’en dégage une impression de sophistication technique qui plaira à bien des gens. Justement, à propos de cet écran, la technologie Splitview permet au conducteur et au passager de regarder deux images différentes en même temps. En fait, il s’agit d’un tour de force technologique qui fait appel à deux images simultanées affichées sur des pixels adjacents. Un masque placé devant l’écran sépare cette image double de sorte que les pixels d’une image ne sont pas visibles pour l’autre occupant. Le conducteur peut ainsi bénéficier de l’écran de navigation tandis que le passager peut visionner un vidéo. Celui-ci bénéficie même d’écouteurs sans fil!

Bien entendu, comme tout véhicule de la marque, le nombre d’accessoires sophistiqués disponibles est très élevé. Quant à l’équipement de série, il inclut des feux de route de type bixénon qui pivotent dans le sens des roues dans les virages, un volant chauffant, des sièges arrière à commande électrique, le rouage intégral 4Matic, une caméra 360 degrés, une suspension pneumatique et la nouvelle transmission 7G-Tronic Plus à mode manuel. Et il s’agit d’une liste très partielle.

Avantage Diesel

La gamme GL offre le choix entre quatre moteurs. La GL350, notre véhicule d’essai, est équipée d’un moteur V6 turbodiésel de 3,0 litres d’une puissance de 240 chevaux et d’un couple de 455 lb-pi. Il y a ensuite deux versions du V8 de 4,7 litres à double turbo. L’un produit 362 chevaux et l’autre 429 chevaux. Et il ne faut pas oublier la GL 63 et son moteur de 5,5 litres et 550 chevaux. Tous sont associés à une transmission automatique à sept rapports et au rouage intégral 4Matic.

Pour les amateurs de conduite hors route, précisons que seule la GL 450 4Matic peut être dotée du groupe d’équipement optionnel Hors route comprenant un système d’amortisseurs adaptatifs, des plaques de protection sous le véhicule, une boite de transfert avec démultipliée et un différentiel central verrouillable. En plus, un sélecteur proposant six réglages différents permet d’adapter le rouage intégral aux conditions de la chaussée. Groupe Hors route ou pas, la GL se débrouille fort bien en conduite tout-terrain.

Polyvalence et luxe

Il est vrai qu’un gros véhicule du genre n’est pas destiné à tous les acheteurs, mais il y a encore beaucoup de gens qui veulent concilier le caractère pratique d’un Chevrolet Suburban au confort d’une berline de luxe. La Classe GL répond à ces critères en offrant une habitabilité supérieure, une capacité de remorquage intéressante (3 402 kg/7 500 lb), un bon agrément de conduite, beaucoup de confort sur la grande route et les systèmes les plus récents en fait de sécurité active et passive.
La GL350 est particulièrement intéressante en raison de son moteur diésel qui boucle le 0-100 km/h en 8,4 secondes, ce qui est plus que correct compte tenu du poids et des dimensions, tout en affichant une consommation moyenne de 10,9 l/100 km. C’est la cote de consommation que nous avons obtenue tandis que Mercedes-Benz promet une moyenne de 10,4 l/100 km.

Contrairement à d’autres modèles de cette marque, la pédale de frein est plus facile à moduler mais l’accélérateur nécessite une pression supplémentaire en accélération initiale. Mercedes-Benz explique cette configuration en soulignant que cela a pour effet de compenser la forte impulsion initiale provoquée par le turbo. Pour le reste, ce véhicule se conduit au doigt et à l’œil en plus d’être d’une remarquable stabilité directionnelle sur la grande route et de négocier les virages avec assurance. Même lorsqu’on devient plus agressif dans les courbes, le roulis de caisse est minimal.

Cette seconde génération est une évolution positive. Elle est plus raffinée, plus confortable et propose une pléthore de systèmes de sécurité sophistiqués. Soulignons le Crosswind Assist ou en traduction libre « correction de vents latéraux » qui permet au véhicule de maintenir une trajectoire linéaire même si de forts vents soufflent ou que des turbulences sont provoquées par le dépassement d’un poids lourd, par exemple.

En plus d’être un excellent VUS polyvalent, la multitude des motorisations et options de toutes sortes de la GL350 en font un véhicule hors de l’ordinaire.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

2013Mercedes-Benz Classe GL 2013: Du nouveau !
Si j'étais de mauvaise foi et affirmais que chez Mercedes-Benz on se tourne les pouces, vous ne me croiriez pas et vous auriez raison à 100 %. En effet, ce constructeur ne cesse de produire nouveau modèle après nouveau modèle. Au cours des six premiers mois de l'année, le constructeur …
Premiers contactsMercedes-Benz GL 2013, la familiale de grand luxe
Un peu moins connu que son petit frère le ML, le Mercedes-Benz de Classe GL est le plus imposant VUS du constructeur allemand. Il se démarque par sa capacité à accueillir jusqu’à sept passagers. Voilà un véhicule grand format qui combine espace, puissance de remorquage, bonnes capacités hors route et …
ActualitéVincentric nomme Mercedes-Benz « Meilleure marque de luxe au Canada »
Pour la deuxième année consécutive, Mercedes-Benz a le plaisir d'annoncer qu'elle a été nommée « Meilleure marque de luxe au Canada » par Vincentric. De plus, forte de cinq modèles Mercedes-Benz reconnus dans leur catégorie respective, Mercedes-Benz est aussi le constructeur automobile de luxe qui a remporté le plus de …
ActualitéLa Russie récompense ses athlètes avec des Mercedes-Benz GL
Pour faire suite aux Jeux olympiques, les médaillés sont typiquement récompensés par leur pays respectif. La Russie a choisi de remercier ses victorieux athlètes en leur offrant des voitures de luxe. Pour chaque athlète qui a décroché l’or, la Russie offrira un VUS Mercedes-Benz GL, en plus d’une bourse de …
BlogueMeilleurs achats 2014: Grands VUS
On a beau critiquer les grands VUS à cause de leurs dimensions exagérées et de leur consommation gargantuesque, n’empêche que pour plusieurs personnes, rien ne pourra jamais remplacer ces monstres de la route. Qu’il s’agisse d’entrepreneurs en construction ou de familles qui doivent remorquer une imposante roulotte et qui désirent …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires