Hyundai Veloster 2013: Sportive à deux faces

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2013

Il est indéniable que le constructeur Hyundai a fait du chemin depuis les dernières années. Il propose des véhicules de bien meilleure qualité et, surtout, conçus selon des styles fort réussis. Introduite l’an passé, la Hyundai Veloster en est le parfait exemple. Voilà un coupé sportif audacieux qui détonne radicalement dans le paysage automobile, et c’est tant mieux. La Veloster rappelle l’époque où les constructeurs japonais osaient et innovaient, au grand plaisir des amateurs. Cette fois, ce sont les Coréens qui mènent le bal, preuve que l’industrie automobile est une roue qui tourne constamment.

Il est difficile de ne pas être emballé par les lignes sportives et inusitées de la Veloster, notamment ses ailes évasées et sa ligne de toit plongeante. Une panoplie d’éléments esthétiques rehausse son dynamisme, dont sa large grille hexagonale qui, dans le cas de la version turbo, est beaucoup plus imposante.  Et même si cette voiture se destine à une jeune clientèle, elle attire aussi les conducteurs plus âgés.

Telle une Honda CRX
Sur les flancs, on note, dans le cas de certaines versions, la présence de jantes de 18 pouces dont l’intérieur des rayons est peint de la couleur de la carrosserie. L’arrière est sans doute la section la plus réussie, avec le hayon vitré intégrant un béquet. La partie supérieure du coffre est également vitrée, ce qui non seulement améliore la visibilité à bord, mais contribue au caractère unique de la Veloster. L’ensemble nous rappelle la défunte Honda CRX. Finalement, l’échappement double situé au centre de la voiture est une autre preuve que le constructeur n’a rien négligé au chapitre du style. La version turbo, introduite cette année, pousse d’un cran le caractère de la voiture avec l’ajout de jupes latérales, d’un diffuseur à l’arrière et de deux embouts d’échappement chromés et plus gros.
Au premier regard, on croit être en présence d’un coupé sport classique, mais la Veloster cache en fait une caractéristique unique qui améliore son aspect pratique : trois portières, la troisième étant du côté passager et s’ouvrant dans le même sens que les deux autres. Les designers ont réussi à faire littéralement disparaître cette porte dans les lignes de la voiture. On se demande pourquoi ils n’en ont pas simplement ajouté une quatrième du côté conducteur.

Plus accessible qu’on le pense

Oubliez les coupés sport hors de prix. La Veloster s’adresse avant tout à ceux qui apprécient les belles voitures, mais qui disposent d’un budget raisonnable. Avec un prix de base sous les 18 000 $, il y a belle lurette qu’on ne nous avait pas présenté une voiture à la fois aussi inspirante et accessible. Le plus intéressant, c’est que même à ce prix, la voiture est plutôt bien équipée : un écran tactile de 7 pouces, un système de reconnaissance vocale, une prise USB et le système Bluetooth. Tout ça de série! Les plus mordus pourront même s’offrir davantage de luxe avec un système de navigation, une chaîne audio plus performante et une caméra de recul. La version turbo intègre un niveau d’équipement rehaussé, et on remarque ses baquets en cuir deux tons portant l’inscription « Turbo ». Une petite attention qui a beaucoup d’effet!

À bord, on apprécie l’attention portée aux détails et à la qualité d’assemblage. Peu importe où l’on pose les yeux, le traitement visuel est réussi, notamment avec les appliques titane et le pédalier métallisé. Le hayon arrière s’avance sur l’habitacle et se combine au large toit panoramique, donnant l’impression que celui-ci est entièrement vitré ; c’est très joli aussi de l’extérieur. La visibilité est bonne dans toutes les directions, sauf aux trois quarts arrière.

Un moteur qui lui rend justice
Basée sur la plate-forme − légèrement modifiée − de l’Accent, la Veloster hérite d’un quatre cylindres à injection directe de 1,6 litre qui produit 138 chevaux et un couple de 123 lb-pi. Ce moteur transmet son couple aux roues avant par l’entremise d’une boîte manuelle à six rapports de série. Pour un déboursé supplémentaire, vous pourrez l’équiper de la toute première boîte séquentielle à double embrayage proposée chez Hyundai. Hyundai a choisi d’intégrer à la Veloster cette nouvelle transmission pour l’économie de carburant qu’elle apporte, beaucoup plus que pour ses performances supérieures. Certes économique, ce moteur est toutefois assez anémique et il faut constamment jouer du levier pour en extirper toute la puissance.

Heureusement, cette année, le constructeur a décidé d’offrir une alternative, avec la Veloster équipée d’un quatre cylindres GDI de 1,6 litre turbocompressé, portant la puissance à 201 chevaux et à 195 lb-pi de couple. Voilà un moteur qui rend davantage justice aux aspirations de la voiture : il lui procure des accélérations et des reprises plus musclées, sans toutefois en faire une bombe comme les Volkswagen GTI, par exemple. Bref, c’est le moteur que la voiture aurait dû avoir initialement. La Veloster est maintenant plus sportive sur tous les plans : suspension dotée de réglages plus sportifs, et direction comportant une démultiplication plus rapide, donnant un meilleur contrôle en conduite sport.
Hyundai n’a rien laissé au hasard dans le cas de la Veloster, et la disponibilité du moteur turbo compense pour les principaux reproches qu’on peut adresser à la version de base.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Los AngelesHyundai Veloster Turbo R-Spec à boite manuelle
Après les Hyundai Genesis 5,0 R-Spec, ainsi que les Genesis Coupe 2,0 et 3,8 R-Spec, voici que c’est au tour du coupé Veloster d’être griffé R-Spec. Une voiture Hyundai étiquetée R-Spec, cela signifie que nous sommes en présence d’une voiture sport, dont le comportement est nettement plus dynamique que ne …
ChicagoHyundai Veloster RE:FLEX Edition: à seulement 3000 exemplaires
Hyundai vient de dévoiler son Veloster RE:FLEX Edition au Salon de l’auto de Chicago. À caractère plus sportif, le coupé arbore les couleurs de carrosserie suivantes : Ice Pearl, Century White, Vitamin C, Ultra Black et Boston Red. Par ailleurs, la liste d’équipements de série est des plus généreuses. Ce …
Essais et dossiersHyundai Veloster d’occasion (2012-2014) : Originale avant tout
Cette sous-compacte est l’une des plus originales du marché. Réalisée sur une base de Hyundai Accent, la Veloster s’annonce avec trois portières, dont deux du côté droit. Se déclinant sous deux versions soit régulière et turbo, cette Veloster propose une silhouette plutôt jolie. Sous forme d’une voiture à hayon, sa …
Commentaires