Nissan Rogue 2013: Élégant, équilibré mais...

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2013

Il est difficile de trouver à redire sur le Rogue, ce populaire VUS compact. D’autant plus que sa silhouette est toujours moderne même après plusieurs années, son habitacle est d'une élégante sobriété et la qualité de son assemblage est pratiquement sans reproche. Ajoutez à cela un moteur quatre cylindres qui a fait ses preuves depuis longtemps et vous avez la recette d'un succès garanti. Pourtant…

Malgré cette description relativement positive, le Nissan Rogue se fait damer le pion par plusieurs concurrents qui ne sont pas nécessairement plus élégants ou plus doués en fait de mécanique, mais qui ont plus de caractère.

La relève annoncée

Si le Rogue jouit d'une popularité mitigée chez nous, ses ventes sur le marché américain sont relativement bonnes. Ce qui explique sans doute pourquoi Nissan n'est pas pressé de le remplacer par un modèle plus moderne, plus puissant et offrant une plus grande habitabilité. Toutefois, tout porte à croire qu'au cours de l'année 2013, un nouveau modèle sera commercialisé. Si l’on se fie au prototype Hi-Cross Concept présenté au dernier Salon de l'auto de Genève et considéré comme étant le véhicule qui devrait remplacer le Rogue actuel, celui-ci sera plus grand et aura ainsi une troisième rangée de sièges. En outre, sa silhouette sera plus typée et les passages de roues plus en évidence. Toujours selon les rumeurs, une nouvelle transmission de type CVT sera utilisée tandis que le moteur hybride fera partie des groupes propulseurs optionnels. Le modèle actuel est produit au Japon alors que son remplaçant sera fabriqué au Tennessee.

Soulignons au passage que l'année 2013 sera très chargée pour Nissan car outre l’Altima et le Rogue qui seront complètement transformés, il faut ajouter à cette liste les Pathfinder et Sentra. En attendant, le Rogue actuel sera commercialisé pendant plusieurs mois encore, et ce, probablement jusqu’au milieu de l'année 2013.

Rien à signaler
Pour un chroniqueur automobile, le Rogue n'est pas un véhicule facile à évaluer. Comme je l’ai déjà dit plus haut, sa silhouette est élégante, moderne même mais son style est tel que la visibilité vers l’arrière s’avère problématique. Son moteur de 2,5 litres offre des prestations dans la moyenne de la catégorie. Si l’on avait quelque chose à redire quant à la motorisation, ce serait à propos de cette transmission automatique à rapports continuellement variables (CVT) qui est plutôt bruyante en accélération. Mais, là encore, il est possible de contourner le problème en optant pour une version plus huppée avec des palettes de commandes sur le volant. Celles-ci  permettent de passer les vitesses virtuellement afin d'atténuer le bruit. Et vous ne règlerez rien en commandant la boîte manuelle, puisque celle-ci… n'existe pas!

Quant à la tenue de route, elle n’est ni bonne, ni mauvaise. En général, c'est convenable, mais le train arrière a parfois de la difficulté à gérer les mauvaises routes et l’on est aux prises avec le sautillement des roues arrière, ce qui est passablement désagréable tant pour le pilote que pour les occupants. C’est un peu surprenant de la part d’une suspension indépendante à l’arrière. Il faut également ajouter que la direction est déconnectée de la route et que son assistance est vraiment trop importante. Mais dans l'ensemble, ce véhicule est tellement sans caractère, qu'on n'a pas vraiment de commentaires à écrire dans notre carnet de notes. D’entrée de jeu, les versions de base sont mues par les roues avant. Les modèles les plus chics ont droit à un rouage intégral.

S'il fallait trouver à redire, et encore là… c'est sur le tableau de bord qui est d'une simplicité quasi désolante. On critique souvent les constructeurs, comme Honda, qui se plaisent à éparpiller une multitude de commandes sur la planche de bord. Dans le cas du Rogue, c'est exactement le contraire! Bien entendu, les quelques commandes qui ornent la console centrale verticale sont très faciles d'accès et de manipulation. Par ailleurs, plusieurs commandes permettant de régler le système audio et le régulateur de croisière se retrouvent en périphérie du moyeu central du volant. Il faut également souligner que la position de conduite est assez bonne. Le modèle le plus huppé offre les sièges, le pommeau de vitesse et le volant en cuir.

Toujours au sujet de l'habitacle, la qualité des matériaux est bonne et la qualité de l'assemblage excellente. Malgré toutes ces vertus, c'est un véhicule qui laisse généralement les gens indifférents. Lors de notre match comparatif entre VUS compacts, la plupart des essayeurs ont apprécié ce modèle, mais ne lui ont pas décerné les meilleures notes en raison d'un comportement et de performances très génériques. Je suis prêt à parier que la prochaine génération sera nettement plus incisive en fait de comportement routier et de performances afin de convaincre un plus grand nombre d'acheteurs.

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires