Audi A3 2013: Plus qu'une Golf pimpée

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2013

Autant les conducteurs canadiens que nord-américains, dans leur ensemble, ne sont pas encore convaincus de la valeur d'une voiture compacte de luxe vendue à un prix relativement élevé. Lors de son arrivée, plusieurs ont donc boudé la plus petite des Audi sur notre marché en soulignant qu'il ne s'agissait que d’une Golf déguisée en Audi et vendue à un prix prohibitif.

S'il est vrai que la Golf et l’Audi se partagent la même plateforme et quelques morceaux mécaniques, la similitude s'arrête là. En effet, les pièces de la suspension, l'agrément de conduite, le luxe de l'habitacle et, pourquoi pas, le prestige de la marque Audi sont autant d’éléments qui distinguent l’A3 de la Golf. Je ne veux pas dénigrer cette dernière, mais force est d'admettre que vous en avez plus avec une A3… et que vous payez plus également!

L’année-modèle 2013 est une période d'attente avant que la toute nouvelle génération « 2014 » de l’A3 arrive en Amérique au cours de l'année 2013. Donc, les changements sont pratiquement nuls pour le moment et on retrouve quand même avec plaisir une voiture luxueuse qui est toujours agréable à conduire.

Un élégant hatchback

L’A3 n'est disponible sur notre marché qu’en version Sportback, un modèle dont la silhouette est vraiment équilibrée. Bien entendu, ce qui attire immédiatement l’œil, c’est sa calandre, unique en son genre. Trapézoïdale, elle donne une impression de largeur à la carrosserie. Comme c'est maintenant le cas sur toutes les voitures Audi, les phares de jour sont à DEL et confèrent une allure très particulière aux modèles qui en sont dotés. Il faut aussi souligner que les stylistes se sont davantage appliqués à dessiner une carrosserie dynamique plutôt que d'accentuer le côté pratique de l’automobile. C'est ainsi que la section arrière est inclinée vers l'avant, ce qui a pour effet de réduire la capacité de chargement du coffre.

Dans l'habitacle, la finition est à la hauteur de la réputation de cette marque avec des matériaux de qualité et un assemblage des plus soignés. La plupart des commandes sont placées logiquement et à la portée de la main, tandis que la présentation générale est assez sobre. Si les places avant sont relativement généreuses et confortables, la banquette arrière n'est pas tellement spacieuse pour les personnes de grande taille. L'espace pour les genoux est limité et je me demande comment trois adultes pourraient s’installer sur le siège arrière.

Comme l'an dernier, trois modèles sont au catalogue et se partagent deux moteurs, des quatre cylindres 2 litres, dont un moteur diésel. Il peut sembler un peu curieux d'installer un diésel sous le capot d'une voiture à vocation presque sportive, mais il faut bien avouer que les prestations de ce modèle ne laissent pas à désirer. En effet, si sa puissance de 140 chevaux est assez modeste, son généreux couple de 236 lb-pi compense aisément. Il est associé à une transmission S Tronic six vitesses à double embrayage. Toutefois, le modèle à moteur diésel ne peut être commandé avec le rouage intégral Quattro.

Ce dernier est offert en option lorsqu’on commande la version propulsée par le moteur quatre cylindres 2,0 litres turbo à essence de 200 chevaux. Il est l'un des meilleurs groupes propulseurs sur le marché. Il n'est pas exagérément puissant, mais sa force est toujours disponible au bon moment. L'acheteur a le choix entre une boite manuelle à six rapports ou l'automatique S Tronic ayant le même nombre de vitesses. Peu importe le modèle choisi, l'agrément de conduite est très relevé et cette voiture devient encore plus intéressante lorsqu'on commande le groupe d'options S Line Sport.


La relève s’en vient
Même si l’Audi A3 actuelle est vraiment réussie, et ce, à tous les chapitres, elle sera remplacée en cours d'année par une nouvelle génération qui bénéficiera de la nouvelle plateforme modulaire qui sera également utilisée sur la nouvelle génération de la Golf VII. Selon les informations obtenues à ce jour, la gamme renouvelée de la plus petite Audi vendue en Amérique comprendra une berline et un modèle Sportback. Les rumeurs font même état d’un cabriolet! Quant au design de la caisse, il sera plus évolutif qu’autre chose, les dirigeants d’Ingolstadt ne voulant pas choquer leurs clients par un changement d’apparence radical.

C'est sans doute pour cette raison que les groupes propulseurs actuels seront reconduits. Il serait difficile de critiquer ce choix car ceux-ci répondent fort bien à la demande, aussi bien en fait de puissance qu'en économie de carburant. Et d'ici quelques années, il ne faudra pas s’étonner si une version à moteur hybride est commercialisée puisque Audi désire être identifié comme étant l'un des principaux intervenants dans la production de voitures écologiques.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéAudi A3 Sedan: début de la production
Le constructeur d’Ingolstadt annonce le début de la production de sa berline A3, à l’usine de Györ en Hongrie. Une future rivale à la séduisante Mercedes-Benz de Classe CLA. L’Audi A3 Sedan est une jolie berline, conçue à partir de la plateforme MQB, utilisée par la Volkswagen Golf de 7e …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires