Volvo XC70 2013: La spécialité maison

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2013

Depuis des décennies, le constructeur suédois Volvo a toujours connu beaucoup de succès avec ses familiales appelées station wagon par les Américains et break par les Européens. Pendant plusieurs années, le modèle Volvo le plus populaire en Europe était justement une familiale. Par la suite, avec l'arrivée des multisegments, elle a du céder son titre à la XC90. Mais qu'importe, Volvo possède une expertise qui est enviée de la part des constructeurs rivaux.

Malheureusement pour les dirigeants de la marque, les familiales ont moins la cote que les VUS qui sont devenus la coqueluche sur plusieurs continents. C'est sans doute pour cette raison que la direction de Volvo a décidé d'abandonner en Amérique du Nord sa familiale pure et dure qu’était la V70 et de ne conserver que la XC70 qui combine la carrosserie d'une familiale avec certains attributs propres aux véhicules tout-terrain. À ce sujet, les concessionnaires Volvo proposent plusieurs accessoires qui rehaussent le niveau pratique du coffre… à défaut de rehausser votre compte de banque!

Fidèle à la tradition
Lorsqu'on mentionne le nom de Volvo à des automobilistes et qu'on leur demande ce à quoi cette marque leur fait penser, la réponse est pratiquement la même. En effet, on parle immédiatement de sécurité, un élément qu’a toujours prôné cette compagnie qui a par ailleurs inventé plusieurs accessoires de sécurité (dont la ceinture à trois points), lesquels ont été adoptés par l'ensemble de l'industrie automobile par la suite. De suite, on parle du confort des sièges Volvo. Et bien entendu, la XC70 ne déroge pas à cette règle.

L'an dernier, l'habitacle du XC70 a été sérieusement revu alors que le tableau de bord a été dépoussiéré et que l’écran d'affichage a été placé sur la partie supérieure de la planche de bord afin que le conducteur puisse le consulter facilement. Plusieurs autres retouches ont été apportées. Le volant a été redessiné et est encore plus agréable à prendre en main qu'auparavant. Par ailleurs, l'ergonomie des commandes de la console  centrale verticale est un exemple du genre. Si vous ne vous y retrouvez pas, vos chances de pouvoir trouver mieux ailleurs sont assez minces. Bien entendu, les sièges − d'un confort exquis − se règlent de multiples façons et offrent un excellent support. Les places arrière sont également confortables, mais l'espace pour les jambes et la tête est relativement restreint.

On a profité de cette révision de la planche de bord pour concentrer les principaux réglages des systèmes de sécurité des fonctions de la voiture. Au simple toucher d’un bouton, les fonctions s'affichent à l'écran et il est alors facile de s'y retrouver. Volvo fait la leçon à des compagnies beaucoup plus grosses et plus prestigieuses qui semblent se donner le mot pour rendre presque cauchemardesque la gestion de certaines commandes à l'aide d'un seul et unique bouton. Toujours au chapitre de l'habitacle, il est important de souligner que la qualité des matériaux et de l'assemblage est impeccable. Il faut également ajouter que la cote de fiabilité de ce constructeur a pris du mieux au cours des récentes années et que ce modèle est dorénavant dans la moyenne.

Et bien entendu, comme il s'agit d'une Volvo, l'équipement de sécurité est ce qu'il y a de plus poussé en la matière. Mentionnons le régulateur de croisière adaptatif, le système de détection de piétons, l'immobilisation automatique, le détecteur de véhicules dans l'angle mort, et le reste de la liste est fort long. Il faut d’ailleurs consulter cette liste des éléments de sécurité sur le site de Volvo Canada. C’est à en avoir le vertige!

Plus que du confort

Il est vrai que toutes les Volvo sont confortables et d'une solidité quasiment à toute épreuve. Mais ce sont également de bonnes routières. Malgré un centre de gravité un peu plus élevé que l'ancienne familiale disparue, la XC70 offre un niveau d'agrément de conduite passablement relevé, une excellente tenue en virage et des freins efficaces. Le moteur de base, un six cylindres en ligne de 3,2 litres, produit 240 chevaux et 236 lb-pi de couple. Il assure des performances correctes, mais les gens qui aiment les véhicules au tempérament plus sportif seront davantage intéressés par un autre six en ligne, un 3,0 litres turbo d'une puissance de 300 chevaux. Il permet de boucler le 0-100 km/h en à peine plus de sept secondes et ses reprises sont nerveuses. Ces deux moteurs sont associés à une transmission automatique à six rapports de type manumatique.
Sur la route, cette voiture se remarque par son élégance et par un petit côté exclusif, notamment grâce aux phares antibrouillard placés dans des rectangles de couleur aluminium logés à chaque extrémité du pare-choc. À l'arrière, on retrouve un protecteur du pare-choc pour donner l’impression qu’il s'agit d’un baroudeur. Mais ce n'est pas nécessairement du chiqué, car ce véhicule est robuste, sa garde au sol élevée, tandis que son rouage intégral Haldex est suffisamment efficace pour affronter des conditions routières qui immobiliseraient d'autres véhicules.

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires