Volvo XC60 2013: Sécurité avant tout

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2013

Avec le XC60, Volvo mise sur ses forces puisque ce multisegment est littéralement truffé d’innovations techniques axées sur la sécurité et que son comportement routier priorise le confort plutôt que la dynamique. Le problème c’est que, même si son gabarit n’est pas imposant, le poids du XC60 est très élevé, ce qui affecte inversement les cotes de consommation qui sont parmi les pires de la catégorie.

Tous les XC60 sont animés par des moteurs à six cylindres en ligne qui sont atmosphériques (3,2 litres) ou turbocompressés (3,0 litres) selon les versions. La puissance passe donc de 240 chevaux pour le modèle de base qui est une simple traction à 325 chevaux pour le modèle R-Design à rouage intégral qui trône au sommet de la pyramide. Aussi, les moteurs du XC60 sont logés transversalement sous le capot et prennent beaucoup d’espace en largeur, ce qui a pour effet de limiter le mouvement des roues avant et par conséquent d’augmenter considérablement le rayon de braquage. Les accélérations comme les reprises sont correctes, mais sans plus et la performance peu inspirée du XC60 ainsi que ses cotes de consommation peu enviables sont la conséquence directe de son poids élevé.

Ce relatif embonpoint explique également en partie pourquoi la dynamique du XC60 est plus axée sur le confort que sur la tenue de route. Dans ce créneau, le Q5 de Audi ou le X3 de BMW ont un caractère nettement plus enjoué que le XC60 qui n’aime pas vraiment qu’on le conduise de façon un brin intense. Et il proteste en faisant intervenir rapidement son système de contrôle électronique de la stabilité.

Équipements de sécurité de pointe

Ce qui permet au XC60 de se démarquer de la concurrence directe, c’est tout l’arsenal des systèmes de sécurité qui sont intégrés, dont le dispositif City Safety qui vise à améliorer la sécurité active en intervenant afin d’éliminer les collisions à basse vitesse qui sont souvent le résultat de la distraction du conducteur. Utilisant à la fois un laser et un radar, positionnés à l’avant du véhicule, le système City Safety mesure constamment la distance qui sépare le XC60 du véhicule qui le précède sur la route ainsi que la rapidité de variation de cet écart. Si le XC60 roule à moins de 30 kilomètres/heure et que le système anticipe qu’une collision est imminente, il appliquera automatiquement les freins, permettant au XC60 de s’immobiliser avant l’impact. Si la vitesse du XC60 est supérieure à 30 kilomètres/heure, le système entrera également en action, mais ne sera peut-être pas en mesure de stopper le véhicule, quoique la décélération rapide aura tout de même pour effet de réduire les conséquences de l’impact. En 2011, le système City Safety a mérité les éloges de la National Highway Traffic Safety Administration aux États-Unis de même que celles du Insurance Institute for Highway Safety qui a noté que les conducteurs de XC60 équipés du City Safety avaient 30 % moins d’accidents où le conducteur était fautif.

Parmi les changements apportés au XC60 pour l’année-modèle 2013, les essuie-glaces automatiques à détection de pluie ainsi que les lave-phares font maintenant partie de l’équipement de série. Le XC60 reçoit un nouveau pommeau de levier de vitesses de même qu’un dispositif qui commande l’allumage des phares à l’entrée d’un tunnel et qui les éteint à la sortie lorsque la commande des phares est en mode automatique. De nouvelles couleurs de carrosserie sont au programme, soit Bleu Rebelle pour la version R-Design, ainsi que Rouge Flamenco et Noir Charbon pour les autres modèles, et les roues en alliage MERAC de 18 pouces font maintenant partie de la dotation de base, tout comme la clé intelligente. Par ailleurs, l’ensemble Technologie proposé en option comprend également un dispositif qui « lit » les panneaux de circulation au moyen d’une caméra et affiche une icône de rappel au tableau de bord.

Une version hybride rechargeable pour 2014 ou 2015?
Au Salon de l’auto de Detroit en 2012, Volvo a dévoilé un concept hybride rechargeable du XC60 qui pourrait être commercialisé en 2014 ou en 2015. Ce modèle spécial est animé par un moteur thermique 4 cylindres de 2,0 litres et 280 chevaux. Ce dernier est équipé de l’injection directe de carburant ainsi que de la technologie Stop-Start, et livre son couple aux roues avant par l’entremise d’une nouvelle boite automatique à huit rapports, alors qu’un moteur électrique livrant une puissance équivalente à 70 chevaux, et alimenté par une batterie lithium-ion, entraine les roues arrière. Selon les ingénieurs de Volvo, ce véhicule est capable de rouler sur plus de 45 kilomètres en mode « tout électrique » sans consommer de carburant et sans émettre de pollution directe et la recharge complète de la batterie se fait en trois heures et demie lorsque le véhicule est branché sur un circuit de 220 volts. Toujours d’après Volvo, la consommation est chiffrée à 2,3 litres aux 100 kilomètres sur le cycle européen qui est très favorable aux véhicules hybrides rechargeables.

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires