Nissan Pathfinder 2013: Nouvelle robe pour l'ancien roi

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2013

On s’en doutait bien depuis l’an dernier, le Pathfinder était sur le point de subir une refonte majeure. Il n’était vraisemblablement plus capable de rivaliser avec les nouveaux Ford Explorer et Jeep Grand Cherokee dans la catégorie des VUS intermédiaires. Bien qu’il eut été pendant longtemps le roi de la montagne et celui que tous désiraient posséder, ces dernières années auront été difficiles au chapitre des ventes. Son aspect macho et sa silhouette robuste ne suffisent plus pour attirer les acheteurs qui recherchent dorénavant des véhicules économiques aux allures plus athlétiques.

Sur le plan technique…

C’est d’ailleurs pour cette raison que Nissan n’offre plus la motorisation à 8 cylindres au Canada, ce qu’il avait déjà proposé par le passé. Et c’est également pour redonner un peu plus d’agilité et de souplesse au gros véhicule que le constructeur troque le châssis en échelle pour une plateforme monocoque, encore une fois! On se rappelle qu’en 1996, Nissan avait effectué la même manœuvre pour son Pathfinder de 2e génération. À cette époque, on justifiait le changement de châssis par le fait que la majorité des propriétaires n’utilisaient jamais leur VUS en conduite hors route, ce qui est d’ailleurs encore vrai aujourd’hui. Avec cette plateforme monocoque, Nissan raffine donc son Pathfinder en le dotant d’un plancher de carrosserie plat, d’une plus grande polyvalence pour l’aménagement intérieur et d’un style extérieur plus aérodynamique.
Cette quatrième génération du Pathfinder propose aussi une toute nouvelle version du moteur V6 qui est, selon les données préliminaires diffusées par Nissan, de plus petite cylindrée que le V6 de précédente génération. On nous assure toutefois que ce V6 amélioré conserve sensiblement la même puissance et que sa capacité de remorquage n’est pas diminuée. Nissan profite également de cette refonte pour substituer la transmission automatique à 5 rapports par une transmission à variation continue de nouvelle génération. La présence d’une CVT sur un VUS intermédiaire peut en choquer plusieurs mais d’après Nissan, cette combinaison mécanique permettra une économie de carburant de l’ordre de 25 % par rapport au précédent modèle, ce qui s’avère une excellente nouvelle si l’on se rappelle que la consommation combinée (ville/route) du Pathfinder 2012 se chiffrait à plus de 16 litres aux 100 km.

Luxueux et familial

Selon les communiqués émis par Nissan, le Pathfinder de nouvelle génération offre un intérieur haut de gamme, un confort de qualité et une technologie ingénieuse sans précédent. On cite notamment des sièges en cuir de qualité, chauffants et climatisés à l’avant et chauffants à la 2e rangée, un volant électrique chauffant, la clé intelligente Nissan avec allumage par bouton-poussoir et la présence de la sonorisation Bose dotée de 13 haut-parleurs. En fait, lorsque l’on prend place à bord, on découvre un intérieur totalement renouvelé et extrêmement luxueux, s’inspirant manifestement des modèles Infiniti et tout particulièrement du nouveau JX. On a complètement laissé tomber la présentation robuste et macho de la version précédente pour nous aménager un habitacle époustouflant. Tous les éléments affichent maintenant une allure beaucoup plus raffinée et harmonieuse. Le volant, l’instrumentation et la console centrale présentent une ergonomie exemplaire.

Le Pathfinder 2013 propose également un confort surprenant avec des sièges de 3e rangée accessibles, spacieux et inclinables. Quant à ceux de la 2e rangée, ils laissent un espace généreux pour les jambes et permettent une impressionnante visibilité avec des vitres latérales de bonnes dimensions et un toit panoramique immense. Il est également intéressant de mentionner que les sièges de 2e rangée basculent d’une nouvelle façon afin de donner accès aux places arrière, et ce, même lorsque des sièges d’appoint pour enfant y sont installés. C’est fou ce qu’on découvre dans les salons de l’auto et… dans les documents de presse des manufacturiers!

Toutes ces caractéristiques semblent attrayantes mais aura-t-on droit à des prix à la hausse? Rappelons-nous que le Pathfinder 2012 se détaillait à près de 38 000 $ en version de base et qu’une version tout équipée frôlait les 50 000 $. Si la nouvelle mouture du Pathfinder est aussi spectaculaire qu’annoncée par Nissan, il ne serait pas surprenant que son prix le soit tout autant... Comme le lancement s’effectuera tard cet automne, il nous a été impossible de l’essayer, pas même une version de préproduction. Néanmoins, selon les données techniques et notre expérience, la conduite du véhicule s’apparentera grandement à celle du nouveau JX d’Infiniti avec qui il partage de nombreux éléments mécaniques.

Avec un véhicule aussi familial et luxueux, cherche-t-on à faire oublier la Quest? Quoi qu’il en soit, avec cette nouvelle cuvée permettra au Pathfinder d’aspirer de nouveau au trône qu’il a occupé par le passé. Il ne fait aucun doute que l’offre est en tout point parfaite. Reste cependant deux variables inconnues qui dicteront son succès : son prix de vente et le prix du carburant. Ah oui, j’allais oublier, la poignée des portières arrière n’est plus à la verticale!

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires