Honda Fit 2013: La p'tite pas possible!

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2013

Tandis que la Civic ne cesse d'être malmenée par les critiques, la petite Honda Fit continue de dominer sa catégorie, du moins en ce qui a trait à l'appréciation de ses propriétaires et des chroniqueurs automobiles. Rarement une voiture aura-t-elle fait autant l'unanimité à son sujet.

De plus, cette petite nipponne réussit à concilier trois éléments qui ne sont pas toujours évidents chez la concurrence. Il s'agit d'un agrément de conduite incontestable, d'une bonne capacité de chargement et d'une économie d'essence fort appréciable. Elle nous prouve également que Honda est encore capable de nous faire d'agréables surprises.

De l'audace et des solutions ingénieuses

Lorsque vient le temps de dessiner une voiture sous-compacte, les stylistes n'ont pas la tâche facile. En premier lieu, les dimensions relativement petites limitent certaines considérations d'ordre esthétique. La voiture parait toujours plus haute qu’elle ne l'est en réalité. En outre, pour compenser ces dimensions, les décideurs optent très souvent pour un modèle à hayon. Il en résulte une silhouette qui est plus équarrie que celle d'une berline.

Chez Honda, on a presque réussi l’impossible en conciliant tous ces éléments quelquefois opposés dans la Fit. Celle-ci, sans être nécessairement jolie, possède ce petit quelque chose qui la distingue de ses concurrentes. Avec son capot très plongeant, ses imposants blocs optiques triangulaires et sa partie arrière aux lignes fuyantes, il est difficile de ne pas la remarquer sur la route.

Mais le plus intéressant, c'est à l'intérieur que ça se passe. En effet, l'habitabilité est surprenante pour une voiture de cette catégorie. Il est facile de prendre place à bord, car la hauteur des sièges permet de nous glisser facilement dans l’habitacle. Même les places arrière peuvent accueillir des personnes de grande taille sans que celles-ci doivent se contorsionner outre mesure. Toutefois, le truc le plus astucieux dans cet habitacle est justement cette banquette arrière dont le siège (oui, oui, le siège, pas le dossier!) se replie verticalement. Appelé Magic Seat, il permet de loger un objet d'assez grande dimension entre les sièges avant et le dossier du siège arrière. On retrouvait déjà ce mécanisme dans les camionnettes mais dans une sous-compacte, fallait le faire! C'est ingénieux comme tout. Ah, puisqu’on parle de sièges, ceux d’en avant offrent un confort supérieur à la moyenne de la catégorie. Pour en revenir au rangement, il y a, bien entendu, le coffre qui représente un espace de 1 622 litres une fois les dossiers de la banquette rabattus!

Les stylistes n'ont pas manqué d'imagination lorsqu'est venu le temps de dessiner le tableau indicateur. Certains le trouvent trop tarabiscoté, trop compliqué, c'est une affaire de goût. Mais si vous aimez les choses originales, vous serez satisfait. Il faut souligner que la position de conduite est bonne tandis que le volant se prend bien en main grâce à un boudin de bonnes dimensions. Quant aux commandes, elles sont tout de même assez faciles d'accès et de manipulation.

Pratique, mais agile également
Depuis le début de cet essai, on ne cesse de vanter l'ingéniosité de cet habitacle polyvalent. Mais ce concert de louanges ne s'arrête pas là! En effet, la Honda Fit est d’un agrément de conduite superlatif. Quand je dis « agrément de conduite », je ne parle évidemment pas de performances ultra-sportives. En fait, il faut un peu plus de 10 secondes pour boucler le traditionnel 0-100 km/h. Ce qui est quand même passablement bien pour une voiture dont le moteur quatre cylindres de 1,5 litre produit seulement 117 chevaux.

Non, ce qui emballe tout le monde à propos de cette voiture, c'est sa nervosité, sa maniabilité : c’est de ça que je parlais, de son côté agréable. De plus, même si certains craignaient à un certain moment que la direction à assistance électrique ne fasse pas le travail, celle-ci s’avère précise et rapide.

Deux boites de vitesses sont offertes sur ce modèle. Je fais partie de ceux qui trouvent que la boite manuelle (à cinq rapports) sert mal cette petite merveille, car la course du levier est inutilement longue et la précision de celui-ci devrait être améliorée. Par ailleurs, la boite automatique monte très rapidement dans les rapports, au nombre de cinq aussi, et permet d'atteindre les régimes adéquats assez facilement. Toutefois, certains autres chroniqueurs préfèrent la première. À chacun ses goûts!

Bien entendu, une voiture aux lignes verticales est plus sensible aux vents latéraux. La suspension passablement rigide fait que la voiture a tendance à sautiller sur une mauvaise route. Et quand on circule au Québec, des mauvaises routes, il y en a! Notons également que l'insonorisation n'a jamais été son point fort. Détail qui risque d’en agacer certains.

Mis à part ces quelques bémols, je le répète, la Honda Fit continue de dominer sa catégorie.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesHonda Fit 2014 dévoilée sur le Net
Non, il ne s’agit pas d’une fuite sur la toile, mais bien du dévoilement des premières photos de la Honda Fit 2014, appelée Jazz sur le marché européen. À la lumière des photos qui nous sont présentées, il semble que la 3e mouture de la populaire Honda Fit fait place …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires