Ford Taurus EcoBoost 2,0 litres 2013, 120 chevaux par litre!

Points forts
  • Performances surprenantes
  • Accélérations linéaires
  • Bonne insonorisation
  • Habitabilité garantie
Points faibles
  • Dimensions encombrantes
  • Premium pour le moteur 2,0 litres EcoBoost
  • Fiabilité inconnue
Évaluation complète

Depuis des mois qu'on attendait ce modèle, il est finalement arrivé. En effet, le printemps dernier, Ford avait convoqué les journalistes à Portland dans l'Oregon pour présenter un trio de nouveaux modèles. Il s'agissait de la Mustang, du Flex et de la Taurus. Dans la plupart des cas, les changements étaient relativement mineurs et consistaient surtout en des réaménagements d'équipement de série et de légères modifications esthétiques. La Taurus respectait ce schéma, mais les participants attendaient davantage. Depuis plusieurs mois, ce constructeur promettait l'arrivée d’un moteur 2,0 litres EcoBoost capable de livrer des performances respectables et une économie de carburant nettement supérieure à la moyenne de la catégorie. Malheureusement, les gens sont restés sur leur appétit puisque le fameux moteur 2,0 litres de la Taurus a brillé par son absence.

Mais Ford a fait amende honorable cette semaine en présentant le moulin tant attendu dans le cadre d'un séminaire à vocation essentiellement technique.

Comme vous le constaterez, les ingénieurs ont fait leurs devoirs afin de concocter un véhicule sophistiqué sur le plan technique et possédant tous les autres éléments propres à ce modèle. Reste à savoir si cette version plus verte est à la hauteur des attentes.

120 chevaux par litre!

Dans un premier temps, il ne faut pas se préoccuper de la cylindrée et du nombre de pistons. Pour les traditionalistes, un quatre cylindres 2,0 litres doit nécessairement être poussif, très rugueux en accélération et ne pas contribuer à l'agrément de conduite. Il est vrai que si un tel moteur avait été proposé il y a une décennie, leur jugement aurait été valide. Mais nous sommes à l'ère de la gestion électronique des moteurs, de l'injection directe et des turbos intelligents qui réduisent le temps de réponse. Le moteur EcoBoost 2,0 litres fait partie de cette génération. C'est ainsi que sa puissance annoncée par son constructeur est de 240 chevaux tandis que le couple est de 270 lb-pi. Bien entendu, le fait qu'on puisse obtenir une telle force d'un moulin de cylindrée relativement modeste ne tient pas du miracle, mais de la magie de la turbo compression associée à l'injection directe. Ajoutons également que la boite automatique à six rapports est non seulement efficace, mais contribue à réduire la consommation de carburant avec des rapports de boite sélectionnés dans ce but. Selon Ford, celle-ci serait de 7,5 litres aux 100 km sur la grande route. Parmi les astuces utilisées à cet effet, l'alimentation en carburant est automatiquement coupée lorsque la voiture est en décélération. La quantité de carburant épargnée n’est pas importante, mais à la longue, ça parait. Toujours selon le constructeur, il s'agirait de la meilleure moyenne de la catégorie face aux Chevrolet Caprice, Toyota Camry et les Toyota Avalon.

Toujours afin de réduire la consommation de carburant, on peut mentionner l'utilisation de volets actifs qui se referment devant la grille du radiateur selon les circonstances. Cela optimise le coefficient aérodynamique de cette voiture. D'autre part, la direction à assistance électrique contribue également à diminuer la facture en essence.

Agréable surprise?

Dans le cadre de la présentation de ce nouveau modèle, on avait préparé un trajet en boucle dans la région de Dearborn au Michigan afin de pouvoir confronter différentes conditions de conduite, histoire de se faire une idée relativement correcte de ce nouveau moteur. Quant au reste, aussi bien préciser que cette voiture à vocation plus écologique propose un comportement routier semblable à celui des autres modèles Taurus tandis que l'aménagement intérieur est exactement identique. La voiture est donc stable, la suspension bien calibrée et confortable même lorsqu'on emprunte des rues qui sont en mauvaise condition. La direction électrique est la preuve qu'on a fait énormément de progrès à ce chapitre. L'assistance est bien dosée et le feedback de la route est supérieur à certains modèles équipés d'une direction à assistance hydraulique. Bref c'est une voiture équilibrée, confortable et dont la tenue de route est prévisible. Mais qu'en est-il du moteur 2,0 litres EcoBoost ?

Force est d'admettre que ce fut une agréable surprise. Je m'attendais à quelque chose de bien, mais ce moteur est vraiment supérieur à mes attentes. Ses accélérations ne sont pas foudroyantes mais elles sont très linéaires tandis que le moteur est relativement silencieux. Parlant silence, l’insonorisation de la voiture est particulièrement réussie. Puisqu’il utilise la technologie de la turbocompression, il ne faut pas attendre que le moteur monte en régime afin d'obtenir des accélérations. On appuie sur l'accélérateur et la voiture se propulse rapidement et sans effort. Un collègue américain a pour sa part tenté de faire patiner les roues avant et se vantait d'avoir réussi. Somme toute, si la consommation de carburant est aussi bonne que celle annoncée par le constructeur, la moyenne générale devrait être d'environ 10 litres aux 100 km. Ce qui très bon pour une voiture de cette catégorie et de ce gabarit.

Ford a misé gros sur la technologie EcoBoost et ce moteur prouve une fois de plus que ce constructeur maitrise bien cette technologie et en fait bénéficier les consommateurs.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

MécaniqueL'Ecoboost du Ford Escape examiné
L’arrivée sur le marché de la technologie Ecoboost de Ford ne date pas d’hier. Maintenant bien implanté chez le constructeur et offert en option sur la plupart de ses modèles, il ne faut pas oublier que ce principe a été très populaire durant la crise pétrolière des années 80. À …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires