Chevrolet Tahoe / GMC Yukon / Cadillac Escalade 2012: Certains en ont besoin!

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2012

Il fut un temps où l’on se procurait un VUS pleine grandeur simplement parce que la mode était aux gros véhicules et que notre succès se mesurait bien souvent la grosseur du… véhicule. GM a su profiter de la manne et a engrangé des profits faramineux avec son quatuor de mastodontes, mais de nos jours, la hausse du prix de l’essence et le changement des mentalités nous a appris à faire un peu plus dans la simplicité. Les temps changent, les véhicules évoluent, mais il demeure des gens pour qui ces VUS s’avèrent toujours des choix intéressants.
Que ce soit pour les besoins de votre entreprise, pour transporter des diplomates, pour remorquer votre bateau jusqu’au chalet ou simplement parce que vous avez plus de cinq enfants et qu’après votre huitième fourgonnette, vous sentiez le besoin de passer à autre chose, il existe toujours de bonnes raisons de posséder un Tahoe, un Yukon, un Suburban ou un luxueux Escalade. Ce sont tous des véhicules qui brillent par leur espace intérieur, mais également par leur capacité de chargement et de remorquage.

Gros ou extra gros

En ce qui a trait aux similitudes, ce quatuor peut être divisé en deux catégories distinctes. Le Chevrolet Tahoe, le GMC Yukon et le Cadillac Escapade disposent de dimensions un peu plus modestes et partagent plate-forme et mécaniques. Ils sont capables d’accueillir cinq passagers avec grand confort, ils offrent amplement d’espace de chargement, alors que les sièges arrière rabattables permettent de maximiser l’espace cargo, idéal lorsque vous devez transporter de gros objets. Il s’agit sans doute des modèles les plus populaires du lot, puisqu’ils offrent un bon compromis à tous les niveaux.

Pour les non-initiés, le Yukon XL, le Chevrolet Suburban et son émule plus luxueux, le Cadillac ESV, s’avèrent identiques, mais avec 518 mm de plus en longueur. Forts de ces dimensions plus imposantes,  ces véhicules peuvent transporter des passagers ou du cargo supplémentaire. Bien entendu, ces mastodontes affichent un poids supérieur à leurs petits frères. Nul doute, il ne s’agit pas de véhicules très urbains et les manœuvres de stationnement en relèvent chaque fois du défi.

Inutile de vous décliner toutes les versions offertes, il nous faudrait un livre complet pour y arriver. Au niveau de la motorisation, les choix sont aussi nombreux, mais il n’y a pas de véritable de moteur à éviter ou à favoriser. Sous le capot du Tahoe et du Yukon, on retrouve de série un V8 de 5,3 litres de 320 chevaux, le même moteur que l’on retrouve à bord de certaines versions de la camionnette pleine grandeur du constructeur. Jumelé à une boîte automatique à six rapports, ce moteur offre une bonne puissance et surtout, une économie de carburant appréciable.

Pour plus de puissance, vous pourrez jeter votre dévolu sur le V8 de 6,0 litres, ce dernier développant 352 chevaux pour un couple de 382 lb-pi. Finalement, les modèles haut de gamme, comme le Cadillac Escalade, disposent de série du V8 de 6,2 litres de 403 chevaux, le plus puissant des moteurs à essence offerts chez GM. Bien entendu, ce moteur dote ces VUS de prestations très vigoureuses et apporte des capacités de chargement et de remorquage des plus intéressantes. Et si ce n’est pas assez, vous pourrez hausser d’un cran les capacités du Chevrolet Suburban et du GMC Yukon en optant pour une version 2500, cette dernière, comme les camionnettes « Heavy Duty », profitant de composantes plus robustes et mieux adaptées aux gros travaux. Vous obtiendrez ainsi un VUS doté de capacités inégalées par la concurrence. Toutefois, le confort sur route de ces modèles est bien évidemment moins agréable. On ne peut pas tout avoir.

Pour favoriser l’économie de carburant

Le principal défaut de ces véhicules s’avère sans contredit leur consommation de carburant. Procurez-vous un Suburban par simple curiosité et vous découvrirez rapidement, lors de vos visites à la pompe, que remplir un réservoir d’essence de 120 litres n’a rien de joyeux. Voilà pourquoi le constructeur propose des versions hybrides de ses petits modèles (Tahoe, Yukon et Escalade). Ces derniers disposent d’un système bimode efficace qui permet de circuler uniquement en mode électrique jusqu’à une vitesse d’environ 45 km/h. Au cœur de cette motorisation, on trouve un moteur thermique V8 de 6,0 litres jumelé à une paire de moteurs électriques de 60 kW. Cet ensemble permet d’obtenir une économie de carburant de l’ordre de 25%, ce qui place la consommation du véhicule égale aux VUS intermédiaires. Toutefois, le prix plus élevé de ces versions risque de rapidement ralentir vos ambitions vertes.

Bien entendu, le constructeur n’investit pas une tonne d’argent dans le développement et la modernisation de ces véhicules. Voilà pourquoi l’habitacle demeure sobre et ne propose pas un style égal à celui des nouveaux véhicules du constructeur. Toutefois, certains modèles, comme le Yukon et l’Escalade, disposent d’un large écran tactile au centre qui permet de contrôler les différents systèmes du véhicule. Le tout est beau, mais surtout très efficace.

Ces véhicules ne se retrouveront certainement pas au palmarès des plus vendus, mais ils continuent de combler certains besoins et à ce chapitre, ils le font bien.

Partager sur Facebook
Commentaires