Lexus GX 470, Jamais ! Peut-ètre ! Oui !

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2005

Voilà les trois réponses que les dirigeants de la division Lexus au Canada nous ont données au cours d'une période de plusieurs mois. La négation a été la première réaction pour faire suite à l'annonce de l'arrivée de la GX 470 sur le marché des États-Unis. La demande au Canada serait trop peu importante pour ce nouveau modèle nous ont répondu les gens de Lexus. Puis, quelques mois après,

les affirmations étaient plus nuancées. Cette fois, la réponse était : « Peut-être ». Les personnes rencontrées parlaient de demande du public, de nouvelles études du marché. Bref, le dossier était révisé. Tant et si bien que l'arrivée du GX 470 était officiellement annoncée en janvier 2004. Le marché canadien possédait une Lexus de plus.

Cette décision tient de la pure logique. L'arrivée de ce modèle permet à cette division de cibler trois marchés totalement différents. Celui de la RX 330 intéresse les personnes qui veulent un VUS en apparence, un rouage intégral et le confort d'une berline. La LX470 pour sa part est un modèle de grand luxe combinant la robustesse d'un VUS traditionnel à châssis autonome, tout en dorlotant ses occupants par l'intermédiaire d'une longue liste d'équipement de série, mais à un coût prohibitif. La GX 470 se veut donc une solution de compromis quasiment idéale, du moins sur papier. Ses dimensions sont similaires à celle de la Toyota 4Runner et son châssis autonome est une garantie de solidité et de robustesse. Ajoutez la présence d'un moteur V8 4,7 litres de 235 chevaux et vous vous retrouvez devant un véhicule tout aussi polyvalent que costaud. De plus, comme sa plate-forme est empruntée à un véhicule de grande diffusion, les coûts sont plus facilement contrôlés.

À première vue, cette solution du juste milieu semble idéale. Mais encore faut-il examiner tous les aspects de ce véhicule dont le prix peut dépasser les 70 000 $.

Plus que complet

Il est certain que compte tenu du prix demandé, les ingénieurs ne pouvaient se contenter d'offrir un simple rouage intégral à temps partiel. En fait, ils ont mis au point une transmission intégrale plus que complète et presque totalement gérée par des modules de commande électronique. Il faut cependant faire exception du différentiel central à détection de couple Torsen dont le fonctionnement est purement mécanique, le reste de l'assistance au pilotage étant de nature électronique. En conduite ordinaire, ce différentiel transmet 40 pour cent de la puissance aux roues avant et 60 pour cent aux roues arrière. Puis, dans les courbes, les roues arrière peuvent bénéficier de plus de puissance. Cette répartition automatique s'effectue en fonction du couple détecté par ce différentiel dont l'appellation "Torsen" signifie "Torque Sensitive".

Si vous aimez les gadgets, vous serez gâtés par le GX 470. Il y d'abord les freins antiblocage, le régulateur de traction actif A-Trac qui contrôle la traction sur les surfaces meubles, le contrôle d'assistance en descente de même que celui d'assistance au démarrage en montée. Vous en voulez encore ? Il est également équipé d'un répartiteur électronique de freinage, d'un système de contrôle de stabilité latérale et j'en passe. Si jamais vous vous trouvez en difficulté au volant de ce tout terrain, c'est que vous aurez vraiment commis une grosse bêtise.

Et ce n'est pas fini puisque la suspension arrière est à essieu rigide, mais dotée de ressorts pneumatiques qui permettent de compter sur un confort digne du prix. La GX 470, tout comme la LX 470 et la 4Runner, est dotée d'un dispositif permettant de contrôler la hauteur du véhicule. En terrain accidenté, le réglage « haut » permet d'offrir une meilleure garde au sol tandis que le réglage « bas » est mieux adapté à la conduite sur l'autoroute et facilite l'accès à bord. Et comme vous l'avez deviné, le réglage « normal » convient à la plupart des autres situations.

Comme si ce n'était pas assez, la GX est également munie d'un système d'amortissement adaptatif qui module continuellement le taux d'amortissement de chaque amortisseur afin de l'adapter aux conditions du moment et également en fonction du réglage déterminé par le conducteur. En effet, sur la console centrale, un commutateur permet de passer du réglage « confort » au réglage « sport ». Le premier est vraiment trop souple et j'ai roulé en mode sport la plupart du temps.

Passez au salon...

Il est toujours curieux de prendre place dans l'habitacle d'un VUS de luxe pour y retrouver une débauche de luxe et d'accessoires. Notre véhicule d'essai possédait, bien entendu, des sièges à garniture de cuir et un système audio Mark Levinson. Le boudin du volant est partiellement en bois tandis que les occupants des deux rangées de sièges arrière pourront se désennuyer en visionnant un film sur l'écran ACL du lecteur DVD. Ce dernier est placé derrière la console centrale et est difficile d'accès pour le conducteur. Un autre lecteur CD se trouve dans le coffre à gants. Soulignons au passage que l'accès à la soute à bagages s'effectue par une porte dont les charnières sont à droite. Donc pas de hayon pour s'abriter en cas de pluie.

Cette débauche de moyens mécaniques et électroniques fait de la GX 470 un véhicule confortable dont le comportement routier est assez impressionnant compte tenu qu'il est presque aussi haut que large. Le moteur V8 est d'une grande douceur tandis que la boîte automatique à cinq rapports atténue les passages de vitesses au maximum.

Plus confortable qu'excitante, cette Lexus remplit bien son mandat. Toutefois, puisqu'elle est dérivée de la Toyota 4Runner, celles et ceux qui peuvent (ou doivent) se priver du prestige de l'écusson Lexus et d'un habitacle débordant de gadgets peuvent réaliser des économies en roulant en Toyota.

Partager sur Facebook
Commentaires