Renault s'empare de 25% des avoirs de Lada

Dans les faits, le groupe industriel Renault s’empare de 25% du capital du constructeur russe AvtoVaz. Pour ceux qui suivent de près le marché automobile mondial, il s’agit d’une surprise de taille, puisque les constructeurs General-Motors et Fiat étaient perçus comme les deux seuls protagonistes intéressés à vouloir s’associer avec le groupe russe.

Selon certaines sources, cette entente entre ces deux sociétés amènerait des déboursés de l’ordre de 660 millions d’euros pour Renault. Toutefois, cette somme qui semble très importante, représente en réalité un investissement logique de la part du constructeur Français qui connaît très bien l’apport actuel et surtout à venir des marchés automobiles des pays dits de l’Europe de l’Est, dont celui de la Russie qui comme par hasard est en pleine ébullition.

L’immense complexe industriel de Togliatti où sont fabriquées la plupart des véhicules de marque Lada a une capacité de production qui peut atteindre le million d’unités annuellement. Additionnés aux unités produites par Renault et Nissan, cela propulse le groupe français au 3e rang mondial, au chapitre de la production mondiale, derrière General-Motors et Toyota.

Autre avantage extrêmement important pour Renault est le fait que ce dernier est propriétaire depuis plusieurs années du constructeur Roumain Dacia, spécialiste dans la fabrication de voitures à prix abordable, sur bon nombre de marchés automobiles un peu partout à travers le monde. Il ne serait donc pas surprenant de voir circuler au cours des prochaines années, des véhicules  Lada construits à partir de la plate forme de cette voiture des plus populaires.

Malgré ces nouvelles ententes, l’association entre les sociétés AvtoVaz et General-Motors dans la fabrication, entre autres des Chevrolet Niva, demeure intacte…

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires