Mercedes-Benz Classe E 2011: L'excellence dans la diversification

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2011

Il est tout aussi difficile d’essayer de résumer la gamme complète des modèles de la Classe E que de tenter de décrire en un seul paragraphe les différentes péripéties du club de hockey les Canadiens au cours de la dernière année. Chez Mercedes-Benz, les différentes variantes de ce modèle constituent l’élément le plus alléchant pour l’acheteur, ce qui explique la multitude des versions offertes ainsi que les spectaculaires innovations sur le plan technologique.

Lancée il y a un peu moins de deux ans, la nouvelle génération de la berline de la Classe E nous dévoilait un véhicule plus homogène, plus élégant et surtout doté d’une multitude d’éléments technologiques visant à améliorer les performances et la sécurité active et passive. Elle a été suivie ensuite de la version coupé deux portes, du cabriolet et finalement de la familiale. Sans oublier, bien entendu, la version AMG de la berline qui permet de combiner luxe et confort à des performances époustouflantes.

Technologie à gogo

Depuis que les ingénieurs de chez Mercedes-Benz ont adopté l’électronique comme élément destiné à améliorer le rendement, les performances et la sécurité des voitures de la marque, on a eu droit à une véritable avalanche d’innovations toutes aussi raffinées les unes que les autres. Avant de vous faire une énumération non exhaustive de ces éléments, qui sont variables selon les versions et les groupes d’options, soulignons une de ces innovations en particulier, commune à tous les modèles, le système AirCap. Ce dernier permet de faire passer l’air au-dessus de l’habitacle une fois le toit rétracté. Un déflecteur à commande électrique se déploie sur la partie supérieure du pare-brise et dirige l’air directement au-dessus de l’habitacle et des ses occupants. Il faut en plus souligner la présence d’une grille anti turbulence placée entre les appuie-têtes arrière.

Parmi les autres accessoires dignes de mention, il faut signaler le très efficace régulateur de vitesse Distronic qui respecte automatiquement une distance préréglée avec les véhicules qui nous précèdent sur la route. Mercedes-Benz a été l’un des premiers à installer ce système sur ses véhicules et cela s’est révélé fort impressionnant. Une version plus élaborée, appelé Distronic Plus, permet de gérer des réglages plus fins et même d’immobiliser complètement le véhicule. Toujours u chapitre de la sécurité, un mécanisme détecte une conduite erratique de votre part et un témoin lumineux sous la forme d’une tasse de café vous incite à prendre une pause. Par ailleurs, le système d’avertissement de chevauchement des lignes blanches est vraiment plus sophistiqué que ce qui est proposé ailleurs. En effet, au lieu d’avoir un infernal « Beeb Beep », le volant vibre légèrement pour vous avertir de revenir dans le droit chemin. Comme sur plusieurs autres voitures, le détecteur de présence dans l’angle mort est une bénédiction.

La liste est tellement longue qu’il faut en ignorer plusieurs, mais il ne faut surtout pas oublier le système d’éclairage adaptatif AHA qui règle l’intensité lumineuse des phares de croisement selon la densité de la circulation. Il y a également ces phares actifs qui suivent le déroulement de la route.

Différente mouture, même qualité

Qu’il s’agisse de la berline, du coupé, du cabriolet ou de la familiale, la plupart de ces modèles sont offerts avec une alternative quant au choix du moteur : un V6 de 3,5 litres donnant 268 chevaux et un V8 de 5,5 litres produisant 382 chevaux.  Les deux sont associés à une transmission automatique à sept rapports dont le fonctionnement est impeccable. Cette année, les gens intéressés à se procurer la berline pourront commander une version à moteur diesel BlueTec. Ce moteur V6 3,0 litres produit 210 chevaux et son couple est de 400 lb/pi. Dans un tout autre registre, la berline E63 AMG assure des accélérations et des performances quasiment hors normes avec son moteur V8 de 518 chevaux qui permet de boucler le 0-100 km/h en 4,5 secondes.

Les temps d’accélération varient selon les modèles, mais toutes ces Mercedes partagent plusieurs points en commun, notamment une finition impeccable, des sièges confortables et une multitude d’accessoires visant à améliorer le confort à l’intérieur de l’habitacle.

Avec cette multitude d’éléments pour nous protéger et nous garder dans la bonne voie, on serait presque porté à croire que la tenue de route de ces modèles est déficiente. Bien au contraire ! Vous avez l’impression de piloter un véhicule solide comme le roc qui est imperturbable peu importe la vitesse de la voiture. De plus, en raison d’une suspension gérée électroniquement, on bénéficie toujours des réglages optimaux en fonction de la vitesse et du type de conduite. Sans oublier la possibilité de commander la berline et la familiale avec le rouage intégral 4Matic, qui a été révisé et qui est plus efficace que jamais.

Finalement, il semble que Mercedes-Benz ait réussi à améliorer la fiabilité de ses modèles en général et celle des nouveaux arrivants de la Classe E en particulier.  C’était à espérer, compte tenu de la complexité technologique de ces belles allemandes.

Feu vert

Multitude de moteurs
Assistance électronique
au pilotage
Tenue de route exemplaire
Habitacle confortable
Sécurité impressionnante

Feu rouge

Plusieurs options onéreuses
Feed-back mitigé de la route
Prix élevé
Pneumatiques moyens sur
certains modèles

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires