Mercedes-Benz Classe CL 2011: La grande classe

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2011

S’il est une catégorie d’exception dans l’univers automobile, c’est bien celle des grands coupés de luxe dont la mission première est d’assurer un confort souverain pour quatre personnes tout en faisant preuve d’un certain style. Le coupé CL de Mercedes-Benz en fait partie au même titre que la Bentley Continental GT ou la Ferrari 612 Scaglietti.

Le nom CL évoque les mots Comfort Leicht en allemand, ou confort et légèreté en français, quoique la notion de légèreté soit aujourd’hui largement évacuée compte tenu du fait que ce grand coupé pèse plus de 2 000 kilos… Qu’à cela ne tienne, le coupé CL représente en quelque sorte la vitrine technologique du constructeur, au même titre que la berline de Classe S dont il est dérivé. C’est cependant avec un certain retard, par rapport à la Classe S dévoilée au Salon de Shanghai en 2009, que le millésime 2011 du coupé CL a connu son dévoilement en marge du prestigieux Festival of Speed à Goodwood en Angleterre au cours de l’été 2010. Avec le restylage du nouveau modèle, et surtout la mise à jour de sa dotation technologique, le coupé CL rattrape aujourd’hui le terrain perdu par rapport à la berline de luxe de Classe S.

Au premier coup d’oeil, les changements apportés à la carrosserie ne sautent pas immédiatement aux yeux et se révèlent plutôt subtilement. Ainsi, la calandre est plus dynamique et les entrées d’air pratiquées dans le bouclier avant sont plus évidentes, alors que les phares de jour, ainsi que les feux arrière, adoptent la technologie DEL. Mais, comme c’est souvent le cas à chaque refonte du coupé CL, on a droit à une véritable avalanche de nouveaux dispositifs de technologie de pointe alors que le constructeur allemand fait la démonstration de son expertise sur le plan technique.

Puissance en hausse, consommation en baisse

Au chapitre de la motorisation, le coupé CL550 à rouage integral 4MATIC évolue avec un nouveau moteur qui livre plus de puissance malgré une cylindrée réduite par rapport au modèle antérieur.  Ainsi, on retrouvera désormais sous le capot un V8 biturbo de 4,6 litres capable de livrer 429 chevaux, plutôt que l’ancien V8 de 5,5 litres qui en développait 382. De plus, le couple maximal passe de 391 à 516 livres-pied, soit une augmentation significative de 32 pour cent. Paradoxalement, cette hausse de la puissance et du couple s’accompagne d’une réduction de l’ordre de 10 à 15 pour cent de la consommation de carburant et d’une diminution de 23 pour cent des émissions de gaz à effet de serre, selon Mercedes-Benz. Au sommet de la pyramide, on retrouve encore et toujours l’onctueux V12 biturbo dont la puissance est maintenant chiffrée à 620 chevaux, alors que le CL63 recevra un V8 biturbo de 5,5 litres capable de livrer 536 chevaux.

Elle pense pour vous

Truffé de véritables « cerveaux » électroniques ainsi que d’une armée de capteurs, de caméras et de radars, le coupé CL s’est donné comme mission d’assister le conducteur dans ses tâches, ce qui en fait l’un des véhicules les plus avancés sur le plan technique. Pour ce qui est des innovations avancées par le modèle 2011, on retrouve le système Active Lane Keeping Assist qui analyse les images retransmises par la caméra montée à l’intérieur de l’habitacle pour ensuite intervenir si la voiture semble vouloir traverser une ligne continue sur la chaussée. Dans un premier temps, le conducteur sentira une vibration dans le volant. S’il ne réagit pas, le système commandera le freinage sélectif des roues opposées à la ligne continue pour ramener la voiture dans sa voie. De plus, le système Active Blind Spot Assist prévoit trois niveaux d’intervention si le conducteur fait un changement de voie alors qu’un autre véhicule se trouve dans l’angle mort. Le système fera d’abord apparaître un symbole rouge dans le rétroviseur extérieur pour ensuite émettre un signal sonore puis finalement commander le freinage sélectif des roues pour éviter qu’il y ait une collision entre les deux véhicules.

La somnolence au volant étant également un facteur de taille comme cause d’accidents, les ingénieurs de Mercedes-Benz ont mis au point le système Attention Assist qui analyse constamment 70 paramètres de façon à cerner le niveau d’alerte du conducteur pour intervenir avant que celui-ci ne s’endorme au volant. Dans leurs recherches sur ce phénomène, les spécialistes du constructeur allemand se sont aperçu qu’un conducteur somnolent fait souvent des erreurs minimes de guidage pour les corriger très rapidement au volant d’une manière caractéristique juste avant de tomber dans la phase du microsommeil.  Ce comportement au volant est analysé par le capteur d’angle de la direction et un message d’alerte est transmis au conducteur. Toujours au sujet de la sécurité, le système Active Body Control (ABC), qui contrôle les mouvements de la suspension, a été optimisé afin de compenser l’effet du vent latéral en ajustant les suspensions de la voiture en quelques millièmes de seconde.

Le confort souverain qui est la marque du coupé CL se retrouve bonifié par l’ajout du système SPLITVIEW qui, au moyen d’un prisme, permet au passager avant de regarder un DVD sur l’écran central alors que le conducteur consulte la cartographie du système de navigation sur ce même écran.

Véritable vitrine technologique de la marque, le coupé CL permet de disposer d’une voiture de grand luxe qui est un peu plus expressive côté design.

Feu vert

Confort souverain
Très bonne tenue de route
Véritable quatre places
Technologie de pointe

Feu rouge

Prix très élevé
Coût des options
Gabarit encombrant
Poids élevé

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires