Buick Enclave / Chevrolet Traverse / GMC Acadia 2011: Les temps ont changé

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2011

Il est tout de même curieux de constater que ce General Motors ne propose pratiquement plus de VUS avec un châssis autonome et un rouage 4X4 à temps partiel. Pour le châssis autonome, il faut se tourner vers les grosses pointures que sont les Chevrolet Tahoe et GMC Yukon. Quant au rouage 4X4, il n’est tout simplement plus offert chez ce constructeur. Bref, on s’est finalement rendu compte que les besoins de la clientèle avaient changé. De plus, compte tenu de la restructuration massive qu’a connue ce constructeur au cours des derniers mois, il était plus simple de confier les modèles à vocation plus limitée à la concurrence.

Les acheteurs désirant se munir de véhicules multisegments sont normalement davantage intéressés par des versions modernes, dotées d’une plate-forme monocoque, proposant le même confort qu’une automobile et munies d’un rouage intégral ne nécessitant aucune intervention de la part du conducteur.

Choix mécanique simplifié

On a toujours reproché à GM d’utiliser une mécanique commune à plusieurs modèles. En réalité, ce n’est pas tellement le principe qui était en cause, mais son application. Proposer un excellent moteur pour plusieurs modèles n’est pas une mauvaise idée. Par contre, monter une mécanique ancienne et peu performante sur plusieurs modèles, c’est courir à la catastrophe. Il semble qu’on ait finalement compris chez GM. On continue toujours de proposer la même mécanique sur plusieurs modèles, mais cette mécanique figure parmi les meilleures de sa catégorie.

Le seul moteur disponible est donc à la hauteur de la tâche. Il s’agit d’unV6 de 3,6 litres dont la fiche technique souligne son caractère moderne. En effet, ce moteur est doté de l’injection d’essence à haute pression en plus du calage infiniment variable des soupapes. Sa puissance est de 288 chevaux et il est associé à une transmission automatique à six rapports qui est efficace et qui est une des plus douces de sa catégorie. L’acheteur pourra opter pour la traction ou encore un rouage intégral et ce, pour chacun de ces trois modèles.

Trois véhicules distincts

Un autre reproche que l’on adressait à ce constructeur était de produire des véhicules qui non seulement étaient dotés d’une mécanique médiocre, mais qui en plus ne se démarquaient pas spécifiquement les uns des autres. Nous avons mentionné que la mécanique est d’une qualité supérieure et force est d’admettre que chaque modèle possède une silhouette qui lui est propre, de même qu’une personnalité distinctive.

Le modèle le plus original est certainement le Buick Enclave. Avec son impressionnante grille de calandre chromée, ce modèle se démarque aisément de tous les autres. Il en est de même pour l’habitacle, puisque le tableau de bord est fabriqué à partir de matériaux qui nous semblent de meilleure qualité. Cette Buick cible une clientèle qui recherche confort et polyvalence. Cela signifie que la suspension est légèrement plus souple que celle des deux autres modèles. Par contre, le roulis en virage est plus marqué. En outre, il semble que la direction offre moins de feed-back que sur les autres versions. La tenue de route est tout de même appréciable, mais on a privilégié le confort, ce qui explique sans doute pourquoi la capacité de remorquage du Buick (2 045 kg / 4 500 lb) est inférieure à celle du Chevrolet Traverse et du GMC Acadia (2 358 kg / 5 200 lb). Nous devons également souligner que ce trio propose une troisième rangée de sièges, portant sa capacité à huit occupants. Cette troisième rangée est relativement facile d’accès en raison du système Smart Slide qui fait coulisser la deuxième banquette.

Le Chevrolet Traverse est le plus sobre des trois et celui promettant d’offrir le meilleur rapport qualité-prix. Ce qui signifie que la présentation du tableau de bord est davantage épurée, mais pas nécessairement plus mauvaise. Il en est de même pour la qualité de tissu des sièges de la version de base qui, sans être luxueux, sont d’une qualité notable. Pour le reste, le Traverse est aussi pratique que les deux autres, tout en possédant, sans aucun doute, une meilleure tenue de route. De là à qualifier cette voiture de sportive, il y a un pas que nous ne franchirons pas : c’est un véhicule lourd doté d’un centre de gravité passablement élevé.

Si le Buick Enclave est le plus luxueux du lot et le Chevrolet Traverse le plus populiste, il semble bien que chez GM, on ait décidé de faire du GMC Acadia, le multisegment du juste milieu. En effet, sa présentation extérieure est moins spectaculaire que celle du Buick, mais elle a un peu plus de mordant que celle du Chevrolet. Il en est de même de la planche de bord qui est la plus réussie des trois, à notre humble avis. Des trois réglages de suspension essayés, celui de l’Acadia se situe à mi-chemin entre les deux autres modèles au niveau du confort. Par contre, tous les membres de ce trio offrent le même roulement silencieux.

Somme toute, GM a réussi le pari de créer trois modèles à partir d’une même mécanique et de leur donner une personnalité distincte. Les trois véhicules proposent une bonne tenue de route et offrent de bonnes performances.

Feu vert

Plate-forme rigide
Moteur bien adapté
Consommation correcte
Troisième rangée de
sièges presque confortables
Comportement routier sain

Feu rouge
Dimensions généreuses
Piètre visibilité arrière
Rouage intégral cher
Grand rayon de braquage

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires