Chevrolet Avalanche 2011: Si la polyvalence vous intéresse

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2011

Il faut bien admettre que l’équipe responsable de la mise au point de l’Avalanche a réussi à développer et produire un véhicule très original tout en demeurant pratique. Il s’agit d’une camionnette dotée d’une boîte de chargement relativement courte (1,6 m) qui peut quand même transporter des objets d’une longueur de 2,3 m grâce à un ingénieux système.

En fait, qu’il s’agisse du Chevrolet Avalanche ou de la Cadillac EXT, les deux possèdent l’impressionnant système MidGate qui permet de rabattre dans l’habitacle la cloison avant de la caisse. Il est de plus passablement précis et facile à manipuler. Qui plus est, les bruits de caisse et cliquetis que l’on pourrait craindre avec un tel mécanisme ne sont pas de la partie. Bien entendu, les places arrière deviennent inutilisables, mais c’est quand même un compromis intéressant. Une fois la cloison refermée et les dossiers relevés, ces camionnettes proposent des places arrière confortables et spacieuses.

L’Avalanche d’abord Bien que la marque Cadillac soit plus prestigieuse que Chevrolet, c’est la division au noeud papillon qui a conçu et développé cette camionnette. En plus du système MidGate, les ingénieurs ont pensé à des espaces de rangement dans les parois de la caisse, une initiative qui a été copiée par la suite sur les camionnettes Ram par exemple. En plus, la caisse peut être recouverte de trois panneaux amovibles qui se manipulent bien et qui peuvent aisément se remiser. En outre, des appuis pour les pieds et des poignées sont placés de chaque côté de la caisse arrière afin de faciliter la montée. Bref, on ne s’est pas contenté de concocter un produit original, l’exécution est réussie.

Malgré le caractère brillant de l’Avalanche, la crise économique et les conditions difficiles qu’a connues General Motors au cours des derniers mois ont obligé quelques réductions des effectifs. En premier lieu, un seul moteur est disponible depuis l’an dernier, il s’agit de l’incontournable moteur V8 de 5,3 litres dont les 310 chevaux sont suffisants dans la plupart des cas. Il est associé à une boîte automatique à six rapports dont le fonctionnement est sans reproche. L’acheteur peut choisir entre la propulsion ou encore un rouage intégral entièrement automatique. Ce système ne comprend toutefois qu’une seule vitesse. Si vous voulez une démultipliée, vous devrez la commander par l’entremise du catalogue des options.

L’habitacle est relativement spacieux bien que la console centrale occupe beaucoup d’espace. La planche de bord est simple avec des commandes accessibles et la position de conduite sera jugée bonne par la plupart des conducteurs. Sur la route, la première chose que l’on remarque est le confort relatif de cette camionnette transformable. En effet, les ingénieurs ont prévu que les acheteurs utiliseraient ce modèle surtout pour des besoins familiaux et ils ont donc remplacé les ressorts elliptiques par des ressorts hélicoïdaux assurant ainsi un meilleur confort. Sur la grande route, il faut faire attention et surveiller l’indicateur de vitesse, car une bonne insonorisation et un moteur tournant à bas régime nous font rouler bien au-dessus des limites de vitesse affichées sans que nous nous en rendions compte, ce qui pourrait avoir de fâcheuses conséquences… Malgré tout, ce modèle demeure une camionnette avec des dimensions encombrantes, un poids élevé et une consommation en conséquence.

Pour gentleman-farmer fortuné

Pourquoi la division Cadillac propose-t-elle sa propre version de l’Avalanche, soit l’Escalade EXT ? Tout simplement parce qu’on a flairé un très bon marché. En effet, nombreuses sont les personnes ayant les moyens d’acheter un véhicule à ce prix et qui ont besoin d’une camionnette offrant le confort d’un gros VUS tout en possédant une caisse de chargement à l’arrière. Il y avait bien le Hummer SUT, mais cela faisait un peu trop militaire aux yeux de plusieurs riches Américains et Canadiens. Donc, pour aller à votre club de chasse ou de pêche ou encore pour traverser votre ranch, un tel véhicule vous permet de circuler hors route dans un confort très substantiel. Et il ne faut pas oublier également l’attrait du système MidGate ! Cela dit, on ne pouvait se contenter d’appliquer des écussons Cadillac sur une camionnette Chevrolet. On a quand même conservé la carrosserie en majeure partie, mais on retrouve sur la EXT les feux de route verticaux typique des autres Cadillac, des rétroviseurs chromés ainsi que des roues en alliage exclusives à Cadillac. Dans l’habitacle, c’est le luxe absolu avec des sièges en cuir de série, des appliques en bois ainsi que de nombreux accessoires, notamment un système audio de meilleure qualité et un climatiseur plus sophistiqué.

Toujours au chapitre de l’exclusivité, cette « Caddy » des routes et des champs est propulsée par un moteur Cadillac de 6,2 litres produisant 403 chevaux et couplé à une transmission automatique à six rapports. Cette fois, seul le rouage intégral est proposé. Ceci assure des performances impressionnantes avec un temps de 7,4 secondes pour franchir le 0-100 km/h. Mais le prix à payer pour cela est une consommation de plus de 17 litres au 100 km…

Feu vert

Système MidGate
Suspension confortable
Bon comportement routier
Utilisation multiple
Excellents moteurs
Transmission six rapports

Feu rouge

Consommation élevée
Direction engourdie
Dimensions gargantuesques
Avenir incertain
Absence de version hybride

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires