Audi A6 2011: Le luxe à la carte

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2011

Au Québec, tout comme dans le reste du Canada, la A6 n’est pas nécessairement le modèle le plus en demande chez Audi. Pourtant, sur le continent européen, il est le plus populaire dans sa catégorie. Cette situation s’explique en bonne partie par le fait qu’il se vend à un prix relativement élevé et que notre marché est davantage orienté vers des modèles intermédiaires et moins coûteux, comme la A4 qui jouit d’une très grande popularité en sol canadien.

Lors du lancement de la nouvelle A6 en 2009, la présentation des changements esthétiques de cette voiture se fit assez rapidement, et pour cause : à peine avait-on apporté quelques légères modifications à la carrosserie afin que l’on puisse distinguer cette édition des précédentes. Étant donné la grande popularité de ce modèle, on a opté pour la continuité, en conservant sensiblement la même silhouette déjà connue et appréciée. Doit-on spécifier que cette voiture est toujours considérée comme l’une des plus élégantes de sa catégorie ? Les quelques retouches apportées n’auront servi qu’à la mettre au goût du jour. Par contre, on s’est beaucoup attardé à la mécanique et tout particulièrement au moteur V6 avec compresseur.

Plus petit, plus puissant

De nos jours, la tendance actuelle n’est pas d’augmenter la cylindrée des moteurs, mais plutôt de la réduire, tout en augmentant l’efficacité du moteur en le rendant plus performant et plus économique en carburant. Lorsque Audi a annoncé qu’elle remplaçait son moteur V6 de 3,2 litres pour un autre V6 d’une cylindrée de 3,0 litres, la réaction fut mitigée. Pour plusieurs, c’était faire un pas en arrière.

Pourtant, le nouveau moteur est commercialisé depuis plusieurs mois maintenant et il faut bien admettre que la direction de Audi avait diablement raison. En effet, on a compensé la diminution de la cylindrée par l’utilisation d’un compresseur volumétrique qui permet d’offrir des accélérations et des reprises un peu plus musclées que son prédécesseur, tout en offrant une réduction notable de la consommation. Sa puissance est de 300 chevaux, c’est-àdire 100 chevaux au litre, ce qui n’est pas négligeable. Sa sonorité est plus gutturale en raison de la présence du compresseur, mais personne ne s’en plaindra et il faut moins de six secondes pour effectuer le 0-100 km/h.

C’est décidément le groupe propulseur le plus utilisé sur ce type de modèle. Il est toutefois possible de commander une version toujours équipée du moteur V6 3,2 litres de 265 chevaux. Par contre, ce moteur n’est livré qu’avec la version à traction avant et il est couplé d’une transmission CVT. Soulignons au passage que Audi maîtrise à merveille la technologie de cette transmission à rapports continuellement variables. Il est également possible de commander une berline A6 propulsée par un moteur V8 de 4,2 litres produisant 350 chevaux. Tous les modèles, à l’exception de celui équipé du moteur 3,2 litres, sont à rouage intégral quattro et dotés de la technologie Tiptronic à six rapports. Si vous priorisez la conduite d’une Audi dotée de la transmission STronic à double embrayage, vous devrez choisir un autre modèle. Ceci s’applique également au modèle Avant, une familiale fort élégante qui est à la fois agréable à conduire, confortable et très pratique. Malheureusement, elle ne semble pas jouir de la popularité qu’elle devrait avoir. D’ailleurs, à ce chapitre, peu importe de quel constructeur allemand il est question, les versions familiales de leurs modèles intermédiaires sont boudées.

Et la S6 ?

Impossible de ne pas parler de ce modèle d’anthologie. La S6 est vraiment dans une classe à part si on la compare autres modèles A6 offerts sur notre marché. Avec son moteur V10 de 435 chevaux associé à une transmission intégrale quattro, cette berline permet de combiner performances impressionnantes, confort, luxe et conduite sportive. Pour ceux qui aiment afficher leurs goûts en matière de voiture d’exception, la S6 propose toute une gamme d’extérieurs raffinés qui la démarque des autres. Bien entendu, l’agrément de conduite de la S6 est équivalent à son prix de vente !

Bien qu’elle soit plus musclée et plus puissante que les autres modèles A6, elle possède tout comme eux un habitacle dont l’élégance en fait sa marque de commerce. Audi est reconnue pour ses postes de conduite raffinés et toutes les A6 sont à la hauteur de cette réputation. Bien conçu et bien réalisé, tout est en sobriété dans ces habitacles. Aucune lumière qui clignote ou gadget inutile qui encombrent l’espace et saturent le regard. La simplicité de l’aménagement met en évidence les matériaux qui sont d’une qualité exemplaire. De plus, les stylistes maison sont passés maîtres dans l’art de bien agencer les éléments en aluminium brossé avec les composantes en plastique et en cuir. Ajoutez à cela des sièges de grand confort, et vous obtenez un intérieur des plus agréables à fréquenter.

Sur la route, c’est une voiture douce, silencieuse et rassurante grâce à sa tenue de route impeccable. Par contre, lorsqu’elle est pilotée au-dessus des limites de vitesse sur une route sinueuse, un survirage accentué se fait sentir. Malgré cela, grâce à la technologie quattro et aux nombreux systèmes électroniques d’assistance au pilotage, la voiture demeure toujours prévisible.

Feu vert

Finition exemplaire
Allure classique
Moteur 3,0 litres intéressant
Modèle familial à découvrir
Système quattro performant

Feu rouge

Absence de la transmission
S tronic
Prix élevé
Survirage marqué
Modèle moins populaire

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires