Le Guide de l'Auto – Tout sur l'automobile depuis 49 ans

Kia Sorento, dans la bonne direction ?

  • Imprimer
  • RSS

Introduit en 2003, le Kia Sorento a su s'attirer la faveur de plusieurs acheteurs. On pouvait certes lui adresser quelques reproches, notamment sa consommation élevée et sa puissance un peu juste, mais ce VUS s'avérait à l'époque assez intéressant. On reconnaissait son style et surtout, sa bonne valeur. Force est d'admettre que l'intérêt aura diminué avec le temps parce que la concurrence aura rattrapé le Sorento, mais également en raison de ventes générales baissières chez les VUS plus traditionnels.

Kia nous présente le Sorento 2008 comme un véhicule à l'aise sur la route, mais toujours aussi capable en hors route. On nous vante son châssis à échelle dérivée de celui d'une camionnette, sa garde au sol relevée, ainsi que son rouage à quatre roues motrices qui comprend un mode gamme basse (low gear). Voilà tous les éléments qui donnent au Sorento de bonnes aptitudes hors des sentiers battus. Mais sachant que très peu d'acheteurs vont véritablement jouer dans la boue avec leurs VUS, que la concurrence abandonne les châssis à échelle au profit des châssis monocoques et surtout que les ventes de VUS traditionnels se déplacent à grands pas vers des VUS de type multisegements, on peut se demander si Kia se dirige dans la bonne direction.

La refonte se poursuit
Pour 2008, Kia nous propose un nouveau Sorento qui au premier coup d'œil pourrait nous sembler assez similaire au modèle précédent, ce qui ne serait pas faux. Les changements touchent principalement le groupe motopropulseur. En fait, la refonte du Sorento a commencé l'an passé alors que le constructeur remplaçait le moteur V6 3,5 litres de 195 chevaux par un tout nouveau moteur de 3,8 litres, plus puissant, avec ses 262 chevaux et ses 228 lb-pi de couple. Ce moteur est d'ailleurs utilisé chez Hyundai, entre autres dans le Santa Fe. Finalement, en 2007, Kia avait aussi effectué quelques changements esthétiques qui sont reconduits dans la livrée de 2008.

Pour 2008, le Sorento arrive en version de base équipée d'un nouveau moteur V6 de 3,3 litres, développant 20 chevaux de moins que le 3,8 litres, soit 242. Plus abordable, cette version se distingue par un niveau d'équipement plus sommaire. Cependant, son nouveau moteur lui apportera une économie d'essence supérieure. Selon Kia, cette version représentera 80 % des ventes du Sorento. Quant à la version LX Luxury, elle propose une liste d'équipements de série plus complète et reçoit le V6 de 3,8 litres. Peu importe le V6 choisi, il sera couplé avec une boîte automatique à cinq rapports, la seule disponible.

Un peu plus d'espace intérieur
À l'extérieur, le Sorento 2008 demeure reconnaissable. En fait, on note très peu de changements par rapport à 2007. Le constructeur a légèrement modifié le pare-choc arrière, ainsi que les phares avant. La version de base nous est livrée en couleur monochrome alors que le Sorento EX Luxury reçoit une peinture deux tons, qui fait plus chic, en plus des jantes de 17 pouces au lieu de 16 pour la version de base. Si le style reste pratiquement inchangé, Kia aura tout de même allongé quelque peu le véhicule.

Encore une fois, quelques changements subtils ici et là dans l'habitacle offrent un peu de renouveau au Sorento 2008. Cependant, l'aspect général du tableau de bord nous rappelle celui des modèles précédents. On ne fait malheureusement pas du neuf avec du vieux, ce qui est assez apparent dans le Sorento... Malgré cet élément, on apprécie la disposition des commandes et l'ergonomie du tableau de bord. Ce n'est pas des plus modernes, mais au moins, tout est fonctionnel. On trouve une bonne position de conduite grâce à des sièges dotés de nombreux réglages, mais les sièges en tissu de la version de base se révèlent plus fermes en conduite prolongée. Toutefois, les motifs du tissu n'ont rien pour remporter un concours d'art…Sans prêcher par excès de snobisme, la sellerie de cuir de la version LX Luxury s'avère plus confortable et surtout, plus attirante.

Un peu de mollesse
Au volant, le Sorento affiche un comportement sain, malgré ses aspirations de rebelle de hors route. On apprécie la puissance des deux moteurs alors que le V6 de 3,3 litres ne demande pratiquement aucun compromis au chapitre des performances. Il faut dire qu'il ne déballe que 20 chevaux de moins. De plus, il présente une économie d'essence supérieure tout en ayant une bonne capacité de remorquage, voilà ici le véritable atout de la construction plus classique du Sorento. La boîte automatique à cinq rapports se montre un peu lente parfois, mais elle exploite bien la puissance disponible dans les deux livrées. Quant à son comportement, le Sorento est un tantinet trahi par sa suspension trop molle qui semble également ne pas offrir de débattement assez important. Le véhicule rebondit trop mollement. On aurait intérêt à raffermir le tout. Du reste, on aime l'insonorisation de l'habitable ainsi que la paire de V6, relativement silencieux.

Le Sorento 2008 n'a rien pour révolutionner son créneau, mais on reconnaît sa bonne valeur et surtout, ses nombreuses caractéristiques de sécurité. Kia ne lésine pas à ce chapitre et c'est tant mieux. Finalement, vous pourrez compter sur une excellente garantie, gage d'une bonne tranquillité d'esprit.

Feu vert
Bon niveau d'équipement,
moteur V6 bien adapté, nombreux équipements de sécurité,
rouage intégral performant

Feu rouge
Suspension trop molle,
consommation assez élevée,
moteur 3,3 litres un peu juste

Envoyer à un ami
FacebookPartager sur Facebook

Commentaires